Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Verra-t-on le même Victor Mete en 2018-2019?


Par Nathan Bernard

Je ne vous surprend probablement pas en vous disant que la dernière saison des Canadiens fut plutôt désastreuse. Cependant, Victor Mete est l’un des rares éclaircis de cette campagne. En effet, sa vitesse et sa capacité à bien faire circuler la rondelle furent très rafraîchissante dans l’effectif montréalais. Saura-t-il garder le même rythme cette saison?

Très souvent, lorsqu’un joueur éclos soudainement au sein d’une équipe, on le voit connaitre une deuxième saison dans la LNH plutôt difficile. Parlez-en à Artturi Lehkonen… Ce phénomène est connu sous le nom de la guigne de la deuxième année. En effet, le jeune finlandais a connu une campagne très décevante l’an dernier, après une superbe saison recrue. Par contre, je ne crois pas que Mete connaîtra cette difficulté.

La raison pour laquelle je crois qu’il aura encore une bonne saison est simple. La principale force du partenaire de Shea Weber est qu’il garde les choses simples, et tant que le défenseur continuera à utiliser sa vitesse pour bien suivre les attaquants adverses et relancer l’attaque, je ne vois pas comment il pourrait « rater » sa seconde saison. Prenons encore l’exemple parfait qu’est Lehkonen. Trop souvent l’an dernier, on a vu le numéro 62 se compliquer la vie à tenter des jeux difficiles au lieu de jouer la carte de la simplicité, et c’est ce qui l’a mené à sa perte. En fin de saison, le franc-tireur a commencé à retrouver des couleurs justement parce qu’il se compliquait beaucoup moins la vie qu’en début d’année. Bref, tous ces facteurs me laissent croire que Victor Mete continuera sa belle progression et sera encore plus important au CH que l’an dernier!

Une meilleure production offensive?

Malgré de beaux flashs offensifs, Mete n’a pas vraiment affiché de statistiques impressionnantes. En effet, ses 7 passes en 49 rencontres ne sont rien d’hors-norme. J’aimerais vraiment le voir plus souvent en avantage numérique la saison prochaine, surtout avec la blessure à long terme de Weber. Le jeune canadien à vraiment le potentiel d’être un véritable quart-arrière dans ces situations. Sa vision et sa mobilité pourraient vraiment aider cet aspect du jeu des Canadiens. À mon humble avis, si Victor Mete rempli son plein potentiel, je ne serais pas surpris de le voir cumuler une quarantaine de points, voir plus, par saison.

Pour finir, je suis très curieux de voir comment Claude Julien compte utiliser son meilleur espoir à la défense dans le futur. Croyez-vous que Victor Mete stagnera dans sa progression en 2018-2019 ou qu’au contraire, il nous en mettra plein la vue ?

crédit photo: habseyezontheprize.com

Mots clés: , ,