Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les Lions malmènent Antonio Pipkin et les Alouettes


Par Daniel Vanier

Les Alouettes de Montréal avaient besoin de connaître un grand match hier soir pour garder le mince espoir de participer aux séries éliminatoires.

Malheureusement pour eux, le quart-arrière Antonio Pipkin ne semblait vraiment pas dans son assiette. Le jeune quart arrière semblait nerveux dès le début du match :

Son manque d’expérience s’est fait cruellement sentir :

Cette nervosité fut fort probablement la raison pour laquelle Pipkin a été intercepté à deux occasions en première demie.

Tout un jeu de Chip Cox !

Malgré tout la défensive des Alouettes a tenu l’équipe dans le match. Ce sont eux qui ont donné un regain de vie à l’équipe. Le bon vieux vétéran Chip Cox a réussi à bloqué une courte tentative de placement des Lions qui auraient alors pris les devants 16-7.

Sorti de nulle part, Chip Cox a plongé et réussi a faire dévier le ballon. Vif comme l’éclair Tevaughn Campbell l’a ensuite récupéré puis a filer avec sa vitesse fulgurante pour marquer un touché sur une course de 87 verges. Montréal avait alors les devants pour la première fois du match par la marque de 14 à 13. Ce fut aussi malheureusement la dernière.

Une belle chance bousillée

Avec environ 3 minutes à faire,les Alouettes tiraient de l’arrière 18-14. Ils étaient toujours dans le match et avait la possession du ballon et le temps de lancer une attaque et d’effectuer une remontée victorieuse.C’était une chance en or. Antonio Pipkin a plutôt lancé ses troisième et quatrième interceptions du match, coulant ainsi les derniers espoirs de son équipe.

Bref, le résultat fut que les Lions de la Colombie-Britannique ont continué d’avoir le numéro des Alouettes. C’est une septième défaite de suite de nos oiseaux contre les Lions qui ont finalement remporté ce duel 32-14.

Manziel probablement de retour

On en peut trop en vouloir au jeune Antonio Pipkin. Il possède peu d’expérience et avec la controverse qui a entouré lui et Johnny Manziel cette semaine, il devait être très nerveux.

Cependant, il a tout de même été victime de 4 interceptions. De plus, Pipkin a mainte fois trop hésité avec le ballon ce qui a l’a mis en position de se faire malmener. Les Lions ont eu la chance d’effectuer plusieurs sacs (sept pour être exact) de façon beaucoup trop facile.Il ne s’est pas défilé face aux journalistes après le match bien au contraire :

« J’ai été terrible. Terrible. Il n’y a pas autre chose d’autre à dire que j’ai été terrible. »

Son entraineur, Mike Sherman, est venu à sa défense :

« Nous n’avons pas été très bons en attaque, autant les joueurs que les entraîneurs. On a eu beaucoup de problèmes en protection. Souvent, il (Pipkin) a dû courir pour sauver sa peau. Peu importe qui nous aurions eu au poste de quart (vendredi), il aurait connu une soirée difficile. »

En résumé, Antonio Pipkin n’a pas connu sa meilleure soirée, mais il ne faut pas trop s’en faire avec cela. Ça peut arriver à n’importe qui. Le jeune quart de 23 ans avait montré de très belles choses à ses trois premiers départs et il aura éventuellement une chance de se reprendre.

Toutefois, Cette contre-performance forcera sûrement la main de Mike Sherman, qui va probablement revenir avec Johnny Manziel dans un autre match des plus importants face au Blue Bombers de Winnnipeg. Cette rencontre aura lieu au domicile de ceux-ci, vendredi prochain le 21 septembre.

Crédit photo : Radio-Canada.ca

Mots clés: , , , ,