Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

L’impact n’est plus maître de son destin. Une défaite qui fait très mal !


Par Nicolas Ganzer

La bande à Remi Garde se rendait hier soir dans l’antre des D.C. United à Washington. Pour la jeune histoire de l’Impact, sous la direction du tacticien français, c’était certainement LE match à ne pas perdre.

Et bien, le contrat a été très loin d’être rempli. Non seulement l’Impact a lourdement chuté 5 buts à zéro contre la bande à Wayne Rooney, mais elle a également perdu la main sur la dernière place qualificative pour les séries.

Le début du match

La première demie fut équilibrée. Montréal ayant plusieurs occasions de marquer. Cependant, c’est United qui frappe le premier à la 17e minute après une erreur de Taïder dans les 20 mètres.

Il n’en fallait pas plus à Acosta pour en profiter d’un tir croisé qui tape l’intérieur du poteau opposé et qui rentre. Le gardien Evan Bush n’est d’ailleurs pas sans reproche, son positionnement étant très aléatoire.

Montréal, continue pourtant de bien jouer dans l’ensemble. Elle obtiendra d’ailleurs 60 % de position du ballon tout au long du match, tout en décochant 25 tirs, dont seulement 4 (!) cadrés.

L’un de ceux-ci aurait pu tout changer lorsque Bacary Sagna se retrouve très bien au point de pénalité et qu’il tire directement sur le gardien. Bien dommage. À la fin des 45 premières minutes, Montréal est mené 1 but à 0, sans avoir démérité.

La débandade

La 2e demie commence bien mal lorsque Wayne Rooney décoche l’un de ses fameux tirs fouettés à la 47e minute qui trompe Evan Bush qui n’a pas vu le coup venir.

L’Impact a le ballon, mais ne s’est pas trop quoi en faire et le talent d’Acosta, de Rooney et d’Arriola déstabilise la défense à chaque fois.

Ce sera encore le cas à la 61e et 78e minute (Arriola) et à la 82e (Rooney). Ce dernier but de l’ancien international anglais était le 5e tir cadré de D.C. United. 5 tirs cadrés, 5 buts, quelle efficacité !

On peut se demander si la défense et le gardien ne sont pas à blâmer sur ce match-là.

Vous pouvez voir un résumé complet avec tous les buts ici :

La situation

D.C. United est l’équipe au classement la plus proche de l’Impact de Montréal, qui pour l’instant détient la dernière place qualificative pour accéder aux séries.  Malheureusement, la bande à Rooney à deux matchs en main et n’a que 2 points de retard sur Montréal.

L’Impact a failli dans sa mission qu’était le match le plus important de l’année. Si l’équipe avait triomphé, elle se retrouvait avec 8 points d’avance. Là, elle aurait été maître de son destin.

Il reste 3 matchs dans le calendrier à faire, l’équipe devra gagner ces trois matchs-là et espérer que United trébuche sur au moins 3 de leurs 5 derniers matchs.

Rien d’impossible, sachant qu’avant le match contre Montréal, D.C. n’avait pas gagné depuis 8 matchs. Le moral de United est cependant au beau fixe depuis hier soir, contrairement à celui de Montréal.

La lutte va être serrée jusqu’au dernier instant !

 

Crédit photos : Geoff Burke-USA TODAY Sports

Mots clés: , , , , , , , ,