Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les Alouettes effectuent deux transactions


Par Daniel Vanier

L’heure du grand ménage a sonné chez les Alouettes de Montréal. La formation Bleu-Blanc-Rouge a effectué 2 transactions aujourd’hui.

Dans un premier temps ils ont expédié le centre-arrière québécois Patrick Lavoie et des droits sur le joueur de ligne à l’attaque canadien Philip Blake. En retour ils obtiennent l’ailier espacé canadien Joshua Stanford et un choix de deuxième ronde des Roughriders de la Saskatchewan du repêchage de 2020 :

Lavoie de retour l’an prochain ?

Patrick Lavoie n’a pas caché la possibilité qu’il soit de retour avec les Als puisqu’il va devenir joueur autonome :

Cependant il a tenu à préciser qu’il veut se concentrer sur la possibilité de gagner la Coupe avec les Roughriders de la Saskatchewan :

« C’est un challenge. Je veux prouver que je suis capable de gagner un deuxième championnat. Peu importe avec qui. Je suis content que la Saskatchewan m’offre cette occasion-là. En ce moment je suis juste excité de pouvoir faire les séries et d’avoir une chance d’aller jusqu’à la Coupe Grey. »

Pour ce qui est de Philip Blake, c’était un vétéran âgé de 32 ans, il a pris part à 12 rencontres cette saison qui était aussi sa quatrième avec les Alouettes.
Joshua Stanford : Un projet

Stanford, qui mesure six pieds, un pouce et 200 livres, a capté 17 passes et 165 verges de gains en 15 rencontres cette saison, conservant une moyenne de 9,7 verges par réception.

Il est encore très jeune. Le receveur n’est âgé que de 24 ans. Il fut un choix de huitième ronde, 62e au total, par les Roughriders en 2016. Stanford a disputé 22 matchs en carrière (tous avec les Rough Riders de la Saskatchewan). L’ancien des Jayhawks de l’Université du Kansas totalise 21 attrapés et 243 verges de gains en carrière dans la LCF.

Une deuxième transaction plus surprenante

Peu de temps après les Alouettes ont procédé à une 2e transaction, cette fois-ci avec le Rouge et Noir d’Ottawa. Les Alouettes ont échangé le secondeur Chris Ackie obtenant en retour un choix de deuxième ronde au repêchage :

C’est une surprise, car Ackie avait connu une excellente saison avec Montréal. Il venait au deuxième rang de l’équipe et au cinquième dans la Ligue canadienne de football pour les plaqués avec 81.
En 54 rencontres en carrière, l’athlète de 26 ans a réussi 109 plaqués, en plus d’en réussir 22 sur les unités spéciales.

Ackie devenait joueur autonome à la fin de la présente saison. Possiblement que les Alouettes voyaient qu’il ne parviendrait pas à s’entendre avec lui et qu’ils ont décidé de l’échanger avant de le perdre pour rien.

Crédit photo: 98,5 Fm

Mots clés: , , , , , ,