Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

La défensive du Canadien sera meilleure que la saison dernière !


Par Daniel Vanier

«On a une meilleure défensive que l’an dernier» – Marc Bergevin

Personne n’a oublié cette fameuse déclaration que le directeur général du Canadien avait lancée le 11 septembre 2017. Sans vouloir être méchants, plusieurs rient encore de celle-ci, plus d’un an plus tard ! Nous connaissons la suite: Le Canadien de Montréal a connu une saison horrible sur tous les points. Du côté de la défensive, il a terminé au 24e rang de la LNH avec 258 buts accordés.

Des débuts surprenants,surtout en offensive

Le Canadien connait un début de saison qui en surprend plusieurs.Il est présentement au 7e rang de la LNH. En fait, il est même à égalité avec les Flames de Calgary pour le nombre de points avec 21 et les deux formations ont disputé 17 matchs, mais ces derniers les devancent, car ils ont 10 victoires et le Canadien 9. Montréal a cependant deux défaites en prolongation de plus que Calgary.

Le Canadien impressionne offensivement surtout. Mon collègue Nicolas Ganzer, vous rapportait plus tôt aujourd’hui que le CH est en première position pour les buts marqués à 5 contre 5. Vous pouvez lire tous les détails ici :

Le Canadien trône au sommet de la LNH dans une statistique importante !

Bref, du côté offensif, mis à part l’avantage numérique, on peut dire que tout va bien pour le Tricolore.

…Mais difficile en défensive

C’est cependant beaucoup moins joli en défensive.

Avec les blessures au capitaine Shea Weber et David Schlemko, la brigade défensive du Canadien était composée de Jeff Petry, Victor Mete, Noah Juulsen, Xavier Ouellet, Mike Reilly et Jordie Benn. Karl Alzner agissait pour sa part, la plupart du temps comme le 7e défenseur.

Cette brigade défensive avait déjà, grâce aux ajouts de Xavier Ouellet et Mike Reilly qui était là dès le début de saison cette fois-ci, plus de rapidité et de mobilité que celle de la saison dernière. Cependant, au niveau défensif, ça laisse toujours à désirer. Le Canadien est toujours au 24e rang pour les buts alloués avec 55. Il devance seulement Columbus (57), Détroit (59,) Vancouver (60), Philadelphie(60), Chicago (64) et Ottawa (71).

Pour ce qui est des tirs accordés, le Canadien se retrouve au 16e rang de la LNH. Bref, Oui Carey Price n’a pas joué à la hauteur de son talent récemment, mais comme on peut le constater, il est loin d’être le seul responsable. Le Canadien a donné 38 tirs au filet et accordé 4 buts hier soir avec Antti Niemi devant le filet. C’est encore beaucoup trop.

La défensive va s’améliorer

Ce qui est encourageant c’est que la défensive va toutefois s’améliorer. Le retour des blessés va aider en ce sens.

David Schlemko

David Schlemko n’a pas été épargné par les blessures la saison dernière.Il n’a disputé que 37 parties en 2017-2018. Cela l’a empêché d’atteindre le plateau des 400 matchs dans la LNH. Il en est présentement à 398.

David Schlemko n’est pas un des favoris des partisans du Canadien.Cependant, il peut être utile à l’équipe. Hier soir, il a disputé un très bon match. Il a terminé le match avec 3 tirs bloqués, 2 mises en échec et une fiche de +2 en 20 minutes de jeu. Il a effectué aussi plusieurs bonnes passes et fait sortir rapidement la rondelle de son territoire. Schlemko sera utile comme 6e défenseur et viendra stabiliser la défensive du Canadien.

Shea Weber

Le 30e capitaine de l’histoire du Canadien va bientôt pouvoir effectuer un retour. Martin McGuire du 98,5 FM parle même d’une possibilité pour la fin du mois de novembre ce qui serait un retour beaucoup plus rapide que ce qui était anticipé alors qu’on parlait au début de la fin du mois de décembre :
« En avance d’une bonne semaine ou 10 jours. Peut-être fin novembre. Le week-end dernier quand j’ai eu des informations, il se sentait bien. Il prenait les bouchées doubles à l’entraînement et ça allait plus vite que prévu. »

Nous savons tous ce que peut apporter un Shea Weber en santé. Il sera le défenseur le plus fiable du Canadien dans son territoire et viendra donner un très fort coup de main avec son tir dévastateur, à un avantage numérique qui en a bien besoin.


Une transaction à venir

La défensive du Canadien devrait donc ressembler à ceci d’ici la fin de l’année :

Weber-Mete
Reilly-Petry
Schlemko-Ouellet

Il reste donc 3 défenseurs de trop en Noaah Juulsen, Jordie Benn et Karl Alzner.

Comme tous les 3 doivent passer au ballottage avant d’être retournés au Rocket, je crois que Juulsen sera celui qui va rester.Marc Bergevin tentera d’échanger un des deux autres, mais cela s’annonce très difficile, surtout dans le cas de Karl Alzner et de son salaire de 4 625 000
par année jusqu’en 2021-2022.

Jordie Benn gagne pour sa part 1 100 000$. Il devient agent libre cet été. Juulsen empoche 863 333$ et son contrat se termine en 2019-2020.

Le Canadien pourrait aussi sacrifier un jeune joueur pour se débarrasser du salaire de Karl Alzner.Nikita Scherbak ou Noaah Juulsen pourrait être sacrifié dans cette optique.

Sinon, il se pourrait que Jordie Benn trouve preneur contre un choix lointain ou un joueur étiqueté AHL pour venir prêter main- forte au Rocket.Benn, même s’il éprouve des difficultés depuis quelques matchs, fait quand même du boulot honnête depuis le début de la saison.

Chose certaine, lorsqu’on prend conscience que les Marl Streit usé à la corde, Joe Morrow, Brendon Davidson et Jakub Jerabek ont tous quittés et qu’ils sont remplacés par Mike Reilly, Xavier Ouellet et un David Schlemko en santé ainsi que des Victor Mete et Noaah Juulsen plus expérimentés, oui cette année on peut le dire en toute quiétude…La défensive du Canadien de Montréal sera meilleure que la saison dernière !

Crédit photo: TVA Sports

Mots clés: , , , , , , , ,