Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien ne peut freiner le gros trio de l’Avalanche


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a disputé une rencontre atroce contre les Bruins de Boston lundi et il avait l’occasion de se reprendre mercredi alors qu’il amorçait son traditionnel voyage du temps des Fêtes par un affrontement contre l’Avalanche du Colorado. En prévision de cette rencontre, Claude Julien avait considérablement remanié sa formation. Charles Hudon, Victor Mete et Jordie Benn effectuaient un retour au jeu au détriment de Matthew Peca, Noah Juulsen, rétrogradé à Laval lundi, et Brett Kulak. Également, Paul Byron obtenait une promotion au sein du premier trio, tandis qu’Andrew Shaw était relégué au sein de la troisième unité. Le Tricolore se rendait au Colorado avec la lourde tâche de freiner Mikko Rantanen et Nathan MacKinnon, les deux meilleurs pointeurs du circuit Bettman.

Le Canadien a connu, dans l’ensemble, une bonne première période, mais il a amorcé la rencontre sur les talons, particulièrement en territoire défensif, et l’Avalanche a obtenu plusieurs occasions de qualité dans les premiers instants de l’affrontement. Cependant, Carey Price revient progressivement au sommet de son art et il nous a, une fois de plus, démontré qu’il est l’un des meilleurs gardiens de but de la planète en privant d’un but certain l’attaquant de l’Avalanche Matt Calvert à l’aide d’un superbe arrêt du bouclier.

Lors de la cinquième minute de jeu, le Tricolore a obtenu sa première occasion sur le jeu de puissance et la pire équipe du circuit Bettman à ce chapitre s’est montrée plutôt convaincante et les hommes de Claude Julien sont finalement parvenus à mettre fin à leur vilaine disette. Jonathan Drouin a remis le disque à la ligne bleue pour Jeff Petry, dont le tir sur réception a été habilement dévié par Brendan Gallagher devant la cage de Philipp Grubauer avant de se retrouver dans le fond du filet. Gallagher inscrivait son quinzième but de la saison.

L’Avalanche a été plutôt timide offensivement lors du deuxième engagement, le Canadien a dominé 14 à 4 au chapitre des tirs au but, mais il a profité d’un gros cadeau afin de créer l’égalité. Lors de la cinquième minute de jeu, la rondelle s’est retrouvée sur le bâton de Carey Price qui, en tentant une passe vers Shea Weber, a vu celle-ci être interceptée par Nathan MacKinnon. Ce dernier a ensuite remis le disque dans l’enclave pour Mikko Rantanen qui n’a eu qu’à rediriger le disque derrière le portier du Tricolore pris hors position pour inscrire son seizième but de la saison à son 200e match en carrière.

Le Tricolore a tenté de reprendre les devants en fin de deuxième engagement, mais Philipp Grubauer s’est dressé devant le superbe jeu de passes entre Michael Chaput, Charles Hudon, Victor Mete et Kenny Agostino.

L’Avalanche n’a pas perdu de temps avant de prendre les devants lors du troisième engagement. Dès la 35e seconde de jeu, Nathan MacKinnon s’est amené sur l’aile gauche avant de remettre le disque dans l’enclave à l’intention de Gabriel Landeskog. Carey Price n’a pas été en mesure de maîtriser le premier tir de l’attaquant suédois qui s’est emparé de son propre retour de lancer avant de pousser le disque dans le fond du filet. Claude Julien a contesté l’obstruction sur son gardien de but, mais il n’a pas eu gain de cause et Landeskog a enfilé son 23e but de la saison.

L’Avalanche a tenu le coup pour vaincre le Tricolore par le pointage de 2 à 1

Le Canadien bénéficiera de très peu de temps pour se reposer puisqu’il croisera le fer avec les Coyotes de l’Arizona dès jeudi soir.

Crédit photo : Getty Images

À lire aussi sur le 7e match :

 

Une réaction touchante des parents du jeune gardien des Flyers :

À voir : la réaction des parents de Carter Hart est touchante !

Anthony Calvillo avec les Carabins :

Anthony Calvillo avec les Carabins !

Trevor Timmins a bien fait ses devoirs !

Jesperi Kotkaniemi: le cadeau dont on ne se lasse jamais !

Mots clés: , ,