Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Canadiens vs Red Wings


Par Gabriel Asselin et Daniel Vanier

Le Canadien de Montréal a connu un autre match à domicile difficile et s’est incliné pour un 2e match consécutif, cette fois-ci par le compte de 1-0 contre le Wild du Minnesota. Il tentera de s e reprendre en rendant visite aux Red Wings de Detroit ce soir.

L’alignement partant

À l’attaque ! :

Du côté de l’attaque, Charles Hudon et Matthew Peca seront de retour dans la formation, tandis que Michael Chaput et Nicolas Deslauriers seront laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Shea Weber disputera la période d’échauffement et une décision sera prise ensuite. Advenant qu’il ne puisse jouer, Karl Alzner disputera la rencontre.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Antti Niemi obtiendra le départ et il sera secondé par Carey Price.

 

Formation projetée pour le match de ce soir :

Drouins – Domi – Armia
Tatar – Danault – Gallagher
Lehkonen – Kotkaniemi – Byron
Agostino – Peca – Hudon

Mete – Weber
Reilly – Petry
Kulak – Benn

Niemi
Price

Les trois clés du match :

 

1- Attention à … Dylan Larkin !

Il y a peu de points positifs à tirer de la saison en cours chez les Red Wings de Detroit outre la prestation de Dylan Larkin. En 44 joutes depuis le début de la présente campagne, l’attaquant américain revendique 18 buts et 23 mentions d’aide pour 41 points. S’il continue à ce rythme, il surpassera aisément sa récolte de la saison dernière alors qu’il avait amassé 16 buts et 63 points en 82 joutes. Il est également dangereux dans toutes les facettes du jeu, puisqu’il a récolté trois buts et huit points sur le jeu de puissance cette saison, ainsi que deux buts et une mention d’aide à court d’un homme. Le Canadien devra se méfier du #71 des Red Wings s’il souhaite l’emporter ce soir.

2- Exploser à l’attaque !

Le Canadien a compté un seul petit but lors de ses deux derniers matchs. Résultat: 2 défaites. Il est très difficile de gagner des parties de 1-0 comme le Wild y est parvenu hier soir contre le CH. Aussi, prendre l’avance en comptant un but ou deux rapidement va enlever beaucoup de pressions sur les joueurs du Tricolore. Plusieurs joueurs sont dans une léthargie au niveau des buts comptés, dont Max Domi qui n’a aucun but à ses 13 derniers matchs. Réussir à enfiler l’aiguille va beaucoup aider à redonner confiance à ceux-ci. Le CH se doit d’attaquer la zone des Red Wings sans relâche ce soir ! On veut des buts !

3- Ne pas prendre les Red Wings à la légère !

Le Canadien se présentera à Detroit ce soir en ayant joué un match la veille et il pourrait croire que les deux points seront acquis aisément. Il est vrai que les Red Wings représentent l’une des cinq pires formations du circuit Bettman si on ne fait que regarder les joueurs en présence. Cependant, les hommes de Jeff Blashill peuvent très bien jouer les trouble-fêtes.

Depuis le 1er décembre, les Wings ne revendiquent que cinq victoires en dix-neuf sorties, mais trois de ces victoires sont survenues contre les Bruins de Boston, les Maple Leafs de Toronto et les Predators de Nashville, cette dernière étant survenue pas plus tard que vendredi dernier. Il ont également livré une belle bataille à la meilleure équipe du circuit Bettman, le Lightning de Tampa Bay, avant de s’incliner en prolongation le 4 décembre dernier. Les Red Wings ont d’ailleurs poussés leurs matchs en prolongation à quinze reprises cette saison, ce qui représente nettement un sommet dans le circuit Bettman.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait rebondir de belle façon et renouer avec la victoire !

Crédit photo : NHL.com (2 fois), LaPresse.ca et Raj Mehta-USA TODAY Sports

À lire aussi sur le 7e match :

 

Pas question de sacrifier l’avenir pour Marc Bergevin

Pas question d’échanger un espoir pour un joueur de location du côté du Canadien!

Le chauffeur de la tragédie d’Humboldt plaide coupable :

Dernière heure : Le chauffeur du camion impliqué dans l’accident des Broncos de Humboldt plaide coupable

Le défenseur se rapportera au Rocket

David Schlemko n’est pas réclamé

Mots clés: , ,