Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Sven Leuenberger: une surprise du CMJ qui n’aurait jamais du en être une


Par Guillaume Arcand

Bien que le Championnat Mondial Junior soit un tournoi assez court qui dure au plus 7 matchs, cela n’empêche pas certains joueurs méconnus et loin des caméras des gros médias d’impressionner. C’est le cas de Sven Leuenberger, qui a défendu les couleurs de la Suisse lors du dernier CMJ et qui a démontré ce dont il était capable lors du tournoi.

 

Championnat mondial junior

Leuenberger en était à une 2e participation au mondial junior. À sa première participation, qui était en 2018 à Buffalo, Leuenberger n’était pas aussi étincelant qu’il l’était à sa 2e. S’il était meilleur cette année, c’est non seulement, car il était plus vieux, mais aussi, car il commençait le CMJ avec un tournoi junior d’expérience sous la cravate. De plus, il a hérité de plus responsabilités offensives.

Ayant récolté 5 points, dont 4 lors du dernier CMJ, en 12 matchs dans les différents mondiaux juniors auquel il a pris part, l’attaquant suisse n’a jamais touché le fond du filet lors du traditionnel tournoi du temps des fêtes. Toutefois, ce chiffre représentant son nombre de buts ne vaut rien si on n’a pas vu ce qu’il a fait lors du mondial junior.

L’actuel porte-couleur d’EVZ Academie en 2e ligue suisse a été étincelant lors du dernier mondial junior et a été l’une des pièces importantes de la surprenante Suisse du dernier CMJ.

 

NLB et NLA

Leuenberger en a peut-être surpris plusieurs lors du dernier CMJ, mais en regardant ses chiffres dans la NLB, la 2e ligue suisse, il n’aurait pas été une surprise si on le connaissait davantage. Chaque année, l’attaquant originaire de la ville de Huttikon en Suisse progresse de manière fulgurante.

Il y a 2 ans, à 17 ans, Leuenberger maintenait une moyenne de près d’un point par match dans la ligue junior suisse. L’année suivante, il maintient une moyenne similaire… dans la NLB, la 2e meilleure ligue suisse et une ligue qui offre un bien meilleur calibre de hockey  que la ligue junior suisse. Cette année, à 19 ans, avec une récolte de 10 points en 7 matchs dans la NLB, Leuenberger est encore passé à un niveau supérieur. Il s’est même mérité un séjour dans la NLA, la ligue élite suisse.

En 17 matchs avec EV Zug dans la NLA, celui qui a porté les couleurs de la Suisse lors de 3 occasions sur la scène internationale n’a récolté que 3 points. Si on se fie uniquement aux chiffres, ce total peut paraitre très faible. Toutefois, les chiffres sont, dans ce cas-ci, loin d’être révélateurs, car Leuenberger évolue dans la NLA, une ligue professionnelle qui a un calibre très comparable à la AHL.

Pour vous donner une idée de la difficulté à un joueur d’âge junior comme Leuenberger d’évoluer dans une ligue comme la première ligue suisse, des 323 joueurs jouant dans la ligue nationale suisse durant la présente saison, seulement 20 joueurs sont des joueurs de 20 ans et moins. Dans les 20 joueurs, seuls 6 ont pris part à 10 matchs ou plus, et 9 d’entre eux ont amassé au moins un point.

Avec sa récolte de 3 points en 17 matchs, Leuenberger se situe quand même au 3e rang chez les joueurs d’âge junior dans la NLA dans la colonne des points. À noter qu’il est également le joueur le plus jeune de sa formation dans la NLA, le Ev Zug.

 

Un talent pur

Leuenberger est un joueur qui a beaucoup suscité mon attention lors du CMJ par les qualités qu’il possède. Il est très bon en protection de rondelle et il est capable d’exécuter de belles feintes. L’attaquant de 19 ans est très bon pour couper vers le filet et il génère un grand nombre d’occasions de marquer. Leuenberger est aussi un joueur combattif, solide et qui s’incruste souvent dans les brèches de la défensive adverse.

 

Repêché en juin?

Cette saison est la 3e année de repêchage pour celui qui a porté le #11 lors du dernier CMJ. Ce qui est certain, c’est qu’avec la saison qu’il connait, il a fort probablement attiré l’attention de différents recruteurs de la LNH. Aussi, le niveau qu’il maintient en ce moment est totalement différent de celui qu’il maintenait il y a 2 ans, lors de son année de repêchage.

Il y a 2 saisons, le Suisse était loin de jouer au même niveau qu’un joueur qui aspire réellement à trouver preneur lors du traditionnel encan de la LNH. Lors de la présente saison, malgré le fait que son année de repêchage soit passée, Leuenberger a de bonnes chances de faire partie des 213 noms retenus lors du prochain encan de la LNH en juin.

 

En bout de ligne, surprise ou pas lors du plus récent CMJ, Leuenberger est sans aucun doute un joueur de talent. Trouvera-t-il preneur lors du prochain repêchage?

 

Crédit photo: Leuzerner Zeitung

À lire aussi sur le 7e match :

 

Les blessures ont raison de l’ancien premier choix en 2002 :

Rick Nash annonce sa retraite

Russell Martin retourne où tout a commencé :

Russell Martin est de retour chez les Dodgers !

Ovechkin peut également donner de solides coups d’épaule !

Alex Ovechkin envoie Zdeno Chara sur le banc des Caps !

Mots clés: , , ,