Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les frères Suzuki bientôt réuni?


Par Sandrine Gendron

Et si Nick et Ryan Suzuki étaient réunis? Depuis les débuts de la Ligue Nationale de Hockey en 1917-1918, 47 paires de frères ont été réunies au sein de la même formation. La dernière fois que ce phénomène est survenu chez le Tricolore, c’était avec les frères Sergei et Andrei Kostitsyn, alors qu’ils ont joué ensemble de la saison 2007-2008 jusqu’à la saison 2009-2010. Puis, ils se sont retrouvés le temps d’une saison, avec les Predators de Nashville en 2011-2012. Que ce soit dans le monde du sport, ou dans toutes autres sphères de la vie, nul doute que rien ne peut égaler une complicité entre frères, entre sœurs, ou entre frères et sœurs.  Il ne serait pas impossible que le scénario survienne à nouveau chez la Sainte-Flanelle!

Bien sûr, vous le savez, Nick Suzuki a été obtenu par le Tricolore, via la transaction qui a envoyé Max Pacioretty aux Golden Knights de Las Vegas. Suzuki, devenant aussitôt l’un des espoirs les plus prometteurs du Canadien. Lors de la saison qui a précédé sa sélection au repêchage, Nick avait obtenu 96 points (45 buts et 51 passes), en 65 rencontres, ce qui équivaut à une moyenne d’environ 1,48 point par match. Il avait été sélectionné 13e au total par les Golden Knights en 2017. L’espoir du Tricolore évolue pour le Storm Guelph en OHL, mais évoluait auparavant avec le Sound Attack d’Owen, en OHL.

Cette saison, le frère de l’autre, Ryan Suzuki, a jusqu’à présent obtenu 46 points (15 buts et 31 mentions d’assistance), en 43 matchs. Une moyenne d’environ 1,07 point par match. Ryan évolue pour les Colts de Barrie, aussi en OHL. Ryan est peut-être moins productif que son frère Nick, mais il est un joueur de nature plus complète, et a selon ses propres dires, un meilleur coup de patin. Il n’hésite pas à dire que Nick est un meilleur franc-tireur que lui.

Voici pour vous faire saliver, quelques moments forts de la saison 2017-2018 de Ryan Suzuki :

L’idée de réunir les deux frangins n’est pas nouvelle, mais Guillaume Lefrançois de La Presse , a publié lundi matin, un excellent article à ce sujet :

Si la tendance se maintient, Ryan Suzuki devrait être repêché vers la moitié du premier tour du repêchage 2019. Bien sûr, il adorerait être sélectionné un rang ou deux plus tôt que son grand frère, mais il assure qu’au final il ne s’agit que d’un chiffre.

Les Canadiens de Montréal figuraient en date du 28 janvier au 9e rang de la LNH. Bien sûr, bien des impondérables entreront en ligne de compte, d’ici la fin de la saison. Même si le CH semble sur une bonne lancée pour se tailler une place pour le prochain tournoi printanier, plusieurs facteurs pourraient entraîner son exclusion de celui-ci. Par contre, à moins d’un évènement dramatique, rien n’indique que le CH subira une glissade jusqu’aux derniers tiers du classement.

Alors, il se peut fort bien que si Marc Bergevin veut faire de Ryan Suzuki son prochain choix au repêchage, qu’il doive procéder à une transaction. Si cette transaction a lieu, elle pourrait bien avoir lieu le jour même de ce repêchage. Reste maintenant à voir si Ryan Suzuki fera partie des plans du Canadien en juin prochain!

Qu’en pensez-vous? Aimeriez-vous que le CH réunisse les deux frangins? Faites-nous part de votre opinion dans les commentaires!

Crédit photo : Montreal Gazette

À lire aussi sur le 7e match

Le torchon brûle entre Tomas Plekanec et une entreprise montréalaise :

Tomas Plekanec a des démêlés avec un producteur cinématographique

Un grand ménage se prépare à Philadelphie :

Chuck Fletcher dit que tous les joueurs sont disponibles chez les Flyers sauf leur capitaine !

Vincent Lecavalier s’en tire bien !

Vincent Lecavalier impliqué dans une collision entre 3 autobus

 

Mots clés: , , , , , , ,