Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Valeri Orekhov: le prochain Kazakh à jouer dans la LNH?


 Par Guillaume Arcand

Les joueurs de hockey provenant du Kazakhstan qui ont déjà porté un chandail d’une équipe de la LNH se font très rares. Comme nous avons pu le voir au dernier CMJ, le pays a encore un certain travail à faire au niveau du développement de ses joueurs. Toutefois, le Kazakhstan risque de voir un premier joueur provenant de sa nation enfiler un chandail d’une équipe de la LNH depuis Nik Antropov, et ce joueur est le défenseur Valeri Orekhov.

 

Bien parti pour être le prochain Nik Antropov

Nik Antropov est le dernier joueur provenant du pays au climat sec à jouer dans la LNH. Il a été un membre des Rangers, des Maple Leaf et des Trashers/Jets. Si tout se passe bien dans son développement, Orekhov pourrait facilement être le premier Kazakh à jouer un match dans la grande ligue depuis la saison 2012-13.

Présentement, Orekhov évolue avec le Barys Astana, la seule formation Kazakh dans la KHL. Malgré le fait qu’il évolue dans la meilleure ligue au monde, si on exclue la LNH, le défenseur de 6’1 » fait présentement un travail assez remarquable avec la formation d’Astana.

Le défenseur Kazakh a récolté 6 points en 28 matchs jusqu’ici. C’est bon pour le 6e rang chez les joueurs d’âge junior au sein de la ligue continentale et ainsi que le premier rang chez les défenseurs d’âge junior de la ligue eurasienne. Son différentiel (+5) le place au 2e rang chez les joueurs d’âge junior évoluant dans la KHL.

En regardant cela, on peut constater qu’Orekhov est l’un des très bons défenseurs d’âge junior dans le monde. On a pu aussi le constater lors du dernier mondial junior. Bien qu’il évoluait avec l’une des pires formations du CMJ, le Kazakhstan, l’arrière de 19 ans a inscrit 5 points en 6 matchs. Ce qui le positionnait au 6e rang chez les défenseurs du tournoi à ce chapitre.

Durant le tournoi, l’actuel porte-couleur du Barys Astana a été plus productif que des défenseurs comme Erik Brannstrom, Adam Boqvist, Urho Vaakanainen et Evan Bouchard. Tout ça, alors que le numéro 9 du Kazakhstan lors du dernier CMJ à une toute première apparition en sol nord-américain.

Ayant connu un Championnat Mondial du tonnerre alors qu’il n’avait que quelques matchs pour s’habituer aux patinoires moins larges de l’Amérique du Nord, cela démontre bien que si le porte-couleur du Barys Astana fait le saut dans la AHL et/ou la LNH dans quelques années, son adaptation sur les surfaces glacées de notre côté de l’Antlatique devrait être rapide.

 

Repêché en juin? 

Dans le fond, Orekhov est quelque peu le Yegor Sharangovich du Championnat Mondial Junior 2019. Lors du CMJ 2018, un joueur de centre au nom de Yegor Sharagovich débarquait au CMJ alors qu’il était le 2e meilleur pointeur d’âge junior dans la KHL après Eeli Tolvanen à ce moment-là. Pourquoi Sharangovich était autant effacé auprès des médias malgré ses performances dans la KHL?

C’est simple, il représentait la Biélorussie, une des pires équipes du tournoi mondial junior 2018. Ça n’a pas empêché le joueur de centre Biélorusse d’être repêché quelque mois plus par les Devils du New Jersey au 4e tour. Au cours des derniers mois, Orekhov a vécu une situation très semblable, si ce n’est pas identique, à l’espoir des Devils.

Il est difficile de croire, en observant les performances d’Orekhov depuis quelques années, qu’il n’a jamais été repêché dans la LNH et qu’il n’appartient à aucune équipe du circuit Bettman.

 

Un défenseur fiable

Le défenseur de 2e année dans la KHL est loin d’être le joueur le plus spectaculaire, ni même le joueur le plus habile. Par contre, il possède toutes sortes de qualités qui font de lui un défenseur fiable dans toutes les phases du jeu.

Orekhov est un défenseur qui est capable de bien jouer défensivement. Il est aussi très bon pour relancer le jeu ainsi que pour le lire, et ce qui m’impressionne le plus est la rapidité et l’exécution qu’il met pour relancer l’attaque.

 

En bout de ligne, on ne peut pas dire qu’Orekhov est sur le mauvais chemin vers une possible carrière dans la LNH. Sera-t-il repêché au mois de juin par l’une des 31 formations du Circuit Bettman?

 

Crédit photo: Getty Images

 

À lire aussi sur le 7e match

Sebastian Giovinco s’en va jouer en Arabie Saoudite :

Sebastian Giovinco quitte la MLS! #BellCause

La retraite pour Antoine Vermette :

Antoine Vermette prend sa retraite

Marc Bergevin réalisera-t-il un grand coup d’ici au 25 février?

Les Canadiens auraient de l’intérêt pour Tyler Toffoli

Mots clés: , , , ,