Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Nathan Légaré: un joueur comparable à d’autres grosses vedettes ayant joué dans la LHJMQ


Par Guillaume Arcand

Le repêchage 2017 de la LHJMQ est une cuvée qui fut absolument exceptionnelle et une dont on se souviendra longtemps. Évidemment, beaucoup de joueurs provenant de la cuvée seront admissibles au prochain repêchage si on exclut des joueurs  »late » comme Alexis Lafrenière et Justin Barron, qui seront admissible qu’en 2020. Un de ces joueurs provenant de cette superbe cuvée est l’attaquant du Drakkar de Baie-Comeau, Nathan Légaré.

 

Une vedette alors qu’il vient à peine d’entrer dans le ring

Légaré est l’une des raisons pourquoi le Drakkar trône au sommet de l’Association de l’Est de la LHJMQ, une surprise pour bien des gens, dont moi, qui voyaient pourtant Baie-Comeau connaître une bonne saison. Après une première campagne dans la LHJMQ de 29 points en 62 matchs, je m’attendais sincèrement à ce que le produit des Vikings de Saint-Eustache continue sa progression, mais pas au point de récolter 66 points en 48 matchs.

Au moment d’écrire ces lignes, l’attaquant de 6’0 » et 196 livres est installé au 8e rang des pointeurs dans la LHJMQ, et 2e dans la colonne des points chez les joueurs âgés de moins de 18 ans derrière un certain Alexis Lafrenière. Légaré présente le 2e meilleur total de points de son équipe dernière Ivan Chekovich, qui se situe au tout premier rang dans le circuit Courteau pour les points.

En ce moment, la moyenne de points par match de l’attaquant de 17 ans est de 1,38 point par match. À titre comparatif, Anthony Beauvillier maintenait une moyenne de 1,40 point par match au même âge que Légaré, tandis que Daniel Sprong inscrivait 1,29 point par match lorsqu’il avait 17 ans. Comme vous pouvez le voir, Légaré peut très bien se comparer à d’ anciennes vedettes de la LHJMQ qui connaissent présentement leur part de succès dans le hockey professionnel.

Il faut néanmoins savoir que ce n’est pas la première fois que Légaré récolte les points à un rythme totalement effréné. Lorsqu’il jouait avec les Vikings de Saint-Eustache dans le Midget AAA, en 2016-17, l’attaquant natif de Saint-Eustache faisait partie de cette cohorte de joueurs qui jouaient dans l’ombre d’Alexis Lafrenière, qui terrorisait absolument toutes les équipes qu’il croisait à ce moment-là.

Lors de cette saison-là, l’attaquant provenant de la Rive-Nord de Montréal a récolté 51 points en 40 matchs, bon pour le 6e rang du Midget AAA. Faisant partie d’une excellente édition des Vikings, qui misaient sur 6 joueurs ayant atteint la barre des 30 points (il y a 40 matchs dans la saison régulière du Midget AAA), on pourrait croire que l’ailier droit du Drakkar a profité du fait qu’il évoluait aux côtés de joueurs comme Alexis Lafrenière et Félix Lafrance afin de garnir ses statistiques.

Cette année, l’attaquant installé au 2e rang des pointeurs du Drakkar a prouvé, alors qu’il est l’une des pièces importantes à la réussite de son équipe, qu’il n’a pas besoin d’un joueur étoile à ses côtés pour bien paraître.

Espoir de qualité au prochain repêchage

Légaré n’est peut-être pas un espoir de calibre du top 31, mais il mérite toutefois sa part de reconnaissance, car il possède beaucoup de talent. C’est un joueur qui est capable de se faufiler dans les petits espaces et qui manie très bien la rondelle. Il possède également des mains rapides.

Autour du filet, l’attaquant du Drakkar est une véritable menace. Il est aussi un joueur dangereux par son tir sur réception absolument foudroyant. Étant un joueur agile, Légaré est un joueur qui dispose également d’une bonne force physique, lui qui pèse 196 livres alors qu’il ne mesure que 6’0 ». Il se sert beaucoup de sa stature pour se battre pour la rondelle.

Le 6e choix au total de la cuvée 2017 de la LHJMQ risque encore d’être disponible après la conclusion du premier tour du repêchage 2019, mais il risque d’entendre son nom résonner dans les hauteurs du Rogers Arena lors du 2e tour. Étant maintenant pressenti comme un espoir de 2e tour, Légaré peut être fier de lui, car en début d’année, bien des gens négligeaient l’attaquant du Drakkar et doutaient de ses chances d’être repêché.

 

En résumé, issu d’une cuvée extraordinaire au niveau de la LHJMQ, Nathan Légaré a démontré cette année qu’il pouvait également être un bon espoir au niveau de la LNH. On risque de le recroiser avec Équipe Canada Junior lors du Championnat Mondial Junior.

Crédit photo: The Hockey Writers

À lire aussi sur le 7e match

Voici la formation du CH pour le match contre les Devils :

Formation du CH-Match Devils vs Canadiens

Ce n’est vraiment pas donné !

Combien coûte un billet du SuperBowl?

Carey Price fait taire ses détracteurs depuis quelques mois :

Carey Price figure parmi les meilleurs gardiens de la LNH depuis deux mois

Mots clés: , , ,

2 Réponses “Nathan Légaré: un joueur comparable à d’autres grosses vedettes ayant joué dans la LHJMQ”

  1. Bastien Lesage Auger
    3 février 2019 à 09:58

    Dans l’article quand vous parlez de l’époque dans le midget AAA c’est Félix Lafrance et non laurence

  2. Daniel Vanier
    3 février 2019 à 11:28

    Merci Bastien Lesage Auger. Nous allons apporter la correction, désolé de cette erreur.