Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Jets vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a démarré son match en trombe contre les Ducks d’Anaheim, mettant le match hors de portée après vingt minutes de jeu, l’emportant finalement 4 à 1. Le Tricolore amorcera ce soir une série de quatre matchs, deux à domicile et deux à l’étranger, extrêmement difficile, alors que les quatre adversaires sont tous dans les six meilleures formations du circuit Bettman. Cette séquence débutera par la visite des Jets de Winnipeg au Centre Bell ce soir.

L’alignement partant

À l’attaque !

Tomas Tatar est remis du virus qui l’a forcé à rater le dernier match et il sera de retour à la droite de Max Domi, tandis que Paul Byron et Andrew Shaw ne seront pas en mesure d’effectuer un retour au jeu. Kenny Agostino sera laissé de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté, Karl Alzner sera laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste et il sera secondé par Antti Niemi.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

 

1- Attention à … Blake Wheeler !


Le capitaine des Jets n’est pas le meilleur joueur de son équipe pour faire scintiller la lumière rouge, mais il est un incroyable fabricant de jeu. Auteur de 54 mentions d’aide depuis le début de la campagne, Blake Wheeler vient au deuxième échelon des meilleurs passeurs du circuit Bettman derrière un certain Nikita Kucherov, avec le Lightning de Tampa Bay. Ayant également récolté onze buts depuis octobre dernier, Wheeler a enregistré 65 points cette saison, ce qui lui confère le onzième échelon de la LNH à ce chapitre. Les hommes de Claude Julien devront l’avoir à l’œil ce soir.

2- Connaître une excellente troisième période !


Advenant que la rencontre ne soit pas hors de portée, d’un côté comme de l’autre, après quarante minutes de jeu, le Canadien se devra de disputer une excellente troisième période, puisque rien ne sera acquis. En effet, les Jets de Winnipeg viennent au deuxième échelon, derrière les Flames de Calgary, pour les buts inscrits au troisième vingt, tandis que le Tricolore vient au quatrième rang pour les buts accordés au dernier tiers. Également, le Canadien revendique sept victoires en tirant de l’arrière après le deuxième engagement, tandis que les hommes de Paul Maurice ont réussi ce tour de force à six reprises. À l’inverse, le Canadien a perdu cinq matchs et les Jets, six joutes, en ayant l’avance après deux périodes de jeu. Les vingt dernières minutes pourraient décider de l’issue du match de ce soir.

3- Profiter des récents déboires des Jets en désavantage numérique !


Les Jets présentent le treizième rendement à court d’un homme avec une efficacité de 80,75%, ce qui est loin d’être mauvais en soi, mais la situation est plus ardue depuis quelques rencontres. En effet, au cours de leurs six dernières sorties, les hommes de Paul Maurice ont accordé au moins un but à l’adversaire dans de telles situations à quatre reprises, concédant cinq buts sur dix-neuf opportunités, soit un pourcentage de réussite de 73,68%. Cependant, le Tricolore se classe toujours 31e au niveau de jeu de puissance avec une efficacité en-deçà de 13%. Le moment serait bien choisi afin d’inscrire un but sur le jeu de puissance.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire consécutive !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et The Hockey News

À lire aussi sur le 7e match

Une très mauvaise nouvelle pour le Wild !

Saison terminée pour Mikko Koivu

Alex Ovechkin établit un record de la LNH :

Alex Ovechkin surpasse Sergei Fedorov

Un véritable vol qualifié de l’ancien portier du Tricolore !

Un arrêt miraculeux de Jaroslav Halak !

Mots clés: , ,