Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

MacKenzie Blackwood: un futur gardien numéro 1 dans la LNH?


Par Guillaume Arcand

Étant un gardien qui faisait un peu de bruit, sans plus, lors des dernières années, MacKenzie Blackwood a finalement prouvé son potentiel dans les quelques matchs auxquels qu’il a pris part durant les derniers mois. Le jeune homme qui a célébré ses 22 ans en décembre dernier, nous laisse maintenant envisager qu’il a un avenir prometteur devant lui.

 

Un parcours palpitant

Blackwood est un gardien qui a connu un certain succès lors de son passage dans la OHL. Du moins, lors de la fin de son stage junior. Malgré le fait qu’il était assez bien protégé lors de ses 2 premières saisons avec les Colts de Barrie (2013-14 et 2014-15) le gardien natif de Thunder Bay en Ontario ne montrait pas les meilleures statistiques qui soient.

Toutefois, ça n’a pas empêché les Devils de déceler son talent. Ils ont utilisé un choix de 2e tour pour le repêcher lors des assises 2016 de la LNH. En 2016-17, Blackwood était évidemment de retour avec les Colts pour une 3e saison, et lors de cette saison-là, on a compris pourquoi les recruteurs des Devils l’estimaient autant.

Cette année-là, le portier de 6’4 a affiché le 3e meilleur taux d’efficacité de la OHL (,921). Pour ceux qui pensent que cette saison de rêve pour le jeune gardien ne s’agissait qu’un simple mirage ou d’un coup de chance, détrompez-vous. Avec Kevin Labanc et Andrew Magiapane entre autres, les Colts possédaient toute une force de frappe à l’attaque, mais hormis Rasmus Andersson, la défensive de la formation bleu foncé et jaune était loin d’être reluisante.

Pour la prochaine année et demie qui suivait cette saison hallucinante du choix de 2e tour, l’ancien portier des Colts s’est montré un peu plus discret, alors qu’il effectuait ses débuts chez les professionnels. Les débuts de Blackwood dans la AHL étaient loin d’être fructueux, mais à sa défense, son équipe, les Devils de Binghamton, club-école des Devils dans la ligue américaine, n’ont jamais été en position de faire les séries lorsque Blackwood gardait le filet de la formation de Binghamton.

Même s’il bénéficiait de peu de protection à Binghamton, l’espoir des Devils commençait à éveiller quelques soupçons. Toutefois, le 18 décembre 2018, le vent a tourné pour Blackwood. Ce jour-là, le numéro 29 a disputé son premier match, dans la LNH. Le premier d’une série de 13 qui ont été fructueux pour sa réputation ainsi que son équipe.

Durant ces 13 rencontres, Blackwood a maintenu une moyenne de buts accordés de 2,37 ainsi qu’un excellent pourcentage d’efficacité de ,926. À noter qu’il devait composer qu’il jouait avec une des pires équipes de l’Est ainsi que la pire équipe de la LNH sur la route. Le jeune gardien des Devils n’est qu’une bonne raison supplémentaire pour que Ray Shero trouve une autre équipe à Keith Kinkaid avant le 25 février, lui qui est sans contrat à la fin de la saison.

Gardien solide, et potentiel membre d’une très bonne équipe dans le futur

Blackwood est un gardien solide, qui couvre beaucoup d’espace et qui est intimidant pour les attaquants adverses. Il est aussi très réactif et très rapide dans ses déplacements, ce qui le rend plus difficile à déjouer. Il est toujours très calme devant son filet, tellement calme qu’on oublie qu’il n’a actuellement que 22 ans.

Nico Hischier, Jesper Bratt et Will Butcher sont probablement les 3 joueurs qui ont le plus de chance de former le futur <<big 3>> de la formation de la banlieue de New York. Pavel Zacha pourrait aussi être une grande aide à ce trio de joueurs prometteurs s’il se décide enfin à exploiter son potentiel. Alors que ces 4 jeunes talents sont établis dans la LNH, Joseph Anderson, Michael McLeod, Ty Smith ainsi que Brett Seney pourraient tous apporter un petit plus à cette équipe dans le futur.

À noter que Miles Wood et Steven Santini n’ont que 23 ans et que les rouge-blancs-noir comptent sur plusieurs autres espoirs de qualité. Ce groupe de jeunes prometteurs risque de compter sur un gardien efficace qui saura voler quelques matchs. Si l’avenir de la formation, qui portait autrefois les couleurs rouge, blanche et verte, est rose, le gardien de 22 ans est une des raisons principales de ce vent de positif qui permet de croire en l’avenir de ce club.

En bout de ligne, avec ce qu’il a démontré durant son séjour dans la LNH, Blackwood risque fort bien d’être un gardien #1 dans la LNH. Délogera-t-il Cory Schneider avant le début de la saison 2020-21?

 

 

Crédit photo: 13thforward.com

à lire aussi sur le 7e Match

Un autre bon match du CH contre une puissance de la LNH :

Le Canadien baisse pavillon en prolongation

Plusieurs joueurs du CH parmi les meneurs de la LNH depuis le 1er février :

Des chiffres qui en disent long sur les récents succès du CH!

Ce n’est pas parce que le défenseur ne marque pas qu’il ne peut jouer du bon hockey

À défaut de marquer des buts, Victor Mete est très efficace ailleurs.

Mots clés: , , , , , , , , , ,