Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Samuel Houde: un espoir québécois du CH qui n’attire pourtant pas trop d’attention


Par Guillaume Arcand

Le Canadien de Montréal ne laisse pratiquement personne intéressé au sport au Québec indifférent. Les espoirs de l’organisation n’en font pas exception. Toutefois, un espoir du Canadien, qui joue en plus dans notre cour, au Québec, n’attire pas l’attention de manière excessive. Ce joueur est l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Samuel Houde, un choix de 5e tour, 133e au total lors du dernier repêchage de la LNH.

Un québécois avec le CH

Plusieurs partisans du Canadien réclament, année après année, des jeunes québécois, croyant que le sentiment d’appartenance des jeunes joueurs québécois envers la Sainte-Flannelle est un facteur important dans le succès de la formation Montréalaise. Ayant réalisé le souhait de plusieurs partisans en sélectionnant Houde, car il est le premier québécois sélectionné par l’organisation depuis Simon Bourque en 2015, l’attaquant de 18 ans n’est pas celui qui a les yeux les plus rivés sur lui.

Aussi, il joue dans la LHJMQ. Les médias québécois n’ont pas beaucoup de chemin à faire pour réaliser une entrevue avec le premier québécois choisi par le bleu-blanc-rouge en 3 repêchages. Ils n’ont pas à se déplacer à l’autre bout du monde.

Si certains partisans du CH sont heureux de la sélection du numéro 88 des Saguenéens, car il provient de la Belle Province, ils ne devraient pas être heureux uniquement pour cette raison. Ils devraient se réjouir, car Houde possède un certain talent ainsi qu’un potentiel intéressant.

La raison pour laquelle le nom de Samuel Houde n’apparait pas dans tous les articles provenant de journalistes couvrant le hockey junior, c’est parce que le centre de 6’0 connaît actuellement une saison qui est loin d’être extraordinaire. S’il avait récolté 80 points lors de ses 50 premiers matchs pour ensuite réussir à décrocher un poste avec Équipe Canada Junior, par exemple, gageons que le nom de l’attaquant natif de Blainville serait sur toutes les lèvres des partisans du Tricolore ainsi que celles des amateurs de hockey junior.

Saison difficile

Cependant, le scénario que vit Houde est totalement contraste à celui imaginé dans le paragraphe précédent. L’ancien du Phénix du Collège Esther-Blond dans le Midget AAA a stagné au niveau de sa production par rapport à la saison dernière, lui qui a récolté 29 points en 49 matchs jusqu’ici contre 32 points en 54 rencontres la saison dernière. Aussi il est en train de connaître une saison parsemée d’inconstance, lui qui a été victime 3 séquences de 5 matchs ou plus sans obtenir aucun point.

Pour la première fois depuis son arrivée dans le junior, Houde risque de franchir cette année le plateau des 40 points.. C’est vrai, ce genre de statistique est loin d’être attrayant à première vue. Toutefois, à noter qu’il reste logiquement encore une saison hormis cette année pour Houde de prouver son talent. Il n’est pas trop tard.

Rappelez-vous que Boris Katchouk, un espoir du Lightning de Tampa Bay qui a été une des pièces importantes de la conquête d’Équipe Canada Junior à la médaille d’or lors du CMJ 2018, a explosé lors de sa dernière saison dans la OHL et il a démontré son réel potentiel qu’à ce moment-là.

Il faut également savoir que le talent n’est pas seulement une question de statistiques.

Un joueur de talent

Mauvaise saison ou pas, je ne suis aucunement septique face au potentiel de l’attaquant des Saguenéens.

Ce petit creux de vague dans sa progression ne vient aucunement nuire à son talent.Houde est un joueur très habile avec la rondelle et qui est très agile également.

Chaque fois qu’il touche au disque, l’espoir du Canadien doit être étroitement surveillé sans quoi il pourrait facilement se rendre au filet et créer facilement une occasion de marquer.

En résumé, lorsqu’on donne trop d’espace à Houde, on risque d’être vraiment surpris par sa vitesse d’exécution ainsi que par ses mains.

C’est donc dire que malgré que toutes les conditions étaient mises afin que Samuel Houde ait toute l’attention possible des médias, les caméras ne sont pas très braquées sur lui parce qu’il a connu une moins bonne saison. Toutefois, cela ne dément pas son talent. Parviendra-t-il à profiter de la prochaine année et demie pour rattraper cette erreur de parcours? C’est ce qu’on lui souhaite !

Crédit photo: Habs eyes on the Prize

À lire aussi sur le 7e Match

Le premier choix au total de l’encan 2017 est loin de décevoir :

Nico Hischier: un premier choix au total digne de ce nom

Le porteur de ballon obtient une deuxième chance dans la NFL :

Kareem Hunt signe un contrat avec les Browns de Cleveland

Weise déjà de retour à Montréal :

Kenny Agostino poursuivra sa carrière sous d’autres cieux, Dale Weise rappelé

Mots clés: , , , ,