Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Dylan Schives: un défenseur dans l’ombre… jusqu’à cette année !


Par Guillaume Arcand

Jouant dans l’ombre depuis le début de sa carrière, la carrière du défenseur Dylan Schives a pris une tournure intéressante cette année. Voici pourquoi.

Négligé par des équipes locaux

Schives est un petit défenseur de l’Ontario qui évoluait dans sa province natale jusqu’à cette année, alors que les Remparts de Québec l’ont invité à leur camp en septembre pour ensuite le signer comme agent libre. Évoluant dans des petites ligues, le défenseur de 17 ans a enfin la chance de se faire valoir cette année dans un circuit relevé comme la LHJMQ.

Lors des repêchages 2017 et 2018, les 20 formations de la OHL ont boudé le défenseur ontarien. Alors que l’organisation était géographiquement moins bien placée pour aller observer Schives que toutes les équipes de la meilleure ligue junior en Ontario, c’est maintenant les Remparts qui possèdent le défenseur natif de la ville de Tilbury en Ontario dans leur rang.

Il s’agit d’un bon coup pour la formation de la vielle capitale, car elle a pu mettre la main sur un défenseur qui possède un bon potentiel, et pas seulement au niveau junior. Il ne serait pas du tout surprenant que l’agent de Schives reçoive des offres provenant de clubs professionnels lorsqu’il sera à la fin de son stage junior.


Les différentes formations de la OHL, qui avaient la chance de ne pas faire trop de kilomètres pour superviser Schives, risquent fort bien de s’en mordre les doigts.

Cette année, la production du numéro 17 des Remparts (4 points en 40 matchs) n’est pas ce qu’il y a de mieux, mais il faut savoir que le défenseur ontarien n’est pas dans les meilleurs conditions pour offrir une récolte hallucinante. 

Il n’a que 17 ans et en est à sa première saison dans le circuit Courteau. C’ est normal qu’il ait besoin d’une certaine période d’adaptation. 

Aussi, le défenseur droitier est peut-être une recrue, mais sur la glace, il démontre de belles choses et pourrait facilement être, au moment d’écrire ces lignes, posséder une bien meilleure récolte que 4 points. Il n’a pas du tout l’air d’un défenseur de 17 ans dans son jeu d’ensemble. 

Il s’agit d’un bon signe pour les années à venir. J’aimerais rappeler que plusieurs défenseurs qui évoluent présentement dans la LNH ou qui ont déjà entendu leur nom lors d’un encan de la LNH étaient peu productifs lors de leur année de 17 ans dans le junior majeur. 

Aussi, le jeune défenseur peut bénéficier des conseils de Patrick Roy dès le début de sa jeune carrière dans le junior. Faisant partie de cette cohorte de joueurs pouvant compter sur un ancien gagnant du trophée Jack Adam, trophée remis à l’entraîneur de l’année dans la LNH, dès ses débuts dans le junior. Disons qu’on n’a pas trop à s’inquiéter du développement de Schives.

Un défenseur avec un bon potentiel 

Schives est un défenseur dynamique qui se démarque beaucoup par ses qualités et qui ressort du lot. Il est joueur qui est très rapide. 

Son coup de patin explosif l’aide beaucoup à exécuter des sorties de zone efficace et à relancer le jeu. Le numéro 17 des Remparts possède aussi de bonnes habiletés avec la rondelle, des habiletés dont il se sert pour créer des jeux offensifs et des occasions de marquer. 

Étant un défenseur possédant de bonnes habiletés, Schives est aussi un défenseur énergique qui peut donner de la vie à son équipe. Il est aussi très bon pour transporter la rondelle. 

En résumé, malgré ce que son apport offensif soit assez moindre, Dylan Schives possède un potentiel assez élevé et un avenir brillant. Sera-t-il un de ces défenseurs qui produira un point par match durant son stage junior?

Crédit photo: Chatam-Kent Sports Network

À lire aussi sur le 7e Match

La NBA renaîtra de l’autre côté de l’Atlantique :

La NBA créera une ligue de basket-ball en Afrique en 2020

La guerre est déclarée entre Don Cherry et les Hurricanes

Don Cherry insulte les Hurricanes de la Caroline

Le Canadien l’une des meilleures foules du circuit Bettman :

Le Canadien possède les 2e meilleures foules !

Mots clés: ,