Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Canadiens vs Ducks


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a disputé un bon match contre les Sharks de San Jose jeudi, mais les largesses d’Antti Niemi ont permis à l’équipe locale de s’imposer par le pointage de 5 à 2. Les hommes de Claude Julien termineront leur périple de trois matchs en Californie ce soir en rendant visite aux Ducks d’Anaheim.

L’alignement partant

À l’attaque !

En attaque, Tomas Tatar ratera le match en raison d’un virus, ce qui permettra à Jesperi Kotkaniemi de revenir au jeu. Charles Hudon, Nicolas Deslauriers et Matthew Peca seront laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Mike Reilly effectuera un retour dans la formation après un purgatoire de cinq matchs au profit de Brett Kulak.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price retrouvera son poste devant le filet et Antti Niemi le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jakob Silfverberg !

Les Ducks connaissent toutes sortes de déboires cette saison, n’ayant remporté que sept de leurs 33 derniers matchs, dont deux des trois plus récents. Cependant, tout n’est pas sombre à Anaheim, dont les performances d’un ailier droit par les temps qui courent. Au cours des trois mêmes rencontres mentionnées précédemment, Jakob Silfverberg a enregistré deux buts et trois mentions d’aides pour cinq points. Depuis le début de la campagne, le Suédois de 28 ans a récolté dix-huit buts et onze mentions d’aide en 59 joutes.

2- Jouer efficacement en territoire défensif !

La pire lacune des Ducks d’Anaheim est sans contredit leur production offensive. Les hommes de Bob Murray viennent au dernier rang de la LNH dans trois catégories offensives importantes, soit les buts marqués, les tirs au but et le pourcentage des tirs au but qui se retrouvent dans le fond du filet. Également, les Ducks ont déjà été blanchis à huit reprises depuis le début de la saison. Les Ducks ne représentent pas une menace offensive et le Canadien devrait aisément remporter la victoire s’il ne force pas inutilement le jeu en territoire défensif.

3- Profiter des opportunités sur le jeu de puissance !

Le Canadien est toujours au dernier échelon en attaque massive, mais il n’a obtenu qu’un seul jeu de puissance contre les Sharks, qui s’est toutefois avéré très concluant sans être en mesure de concrétiser. En revanche, les Ducks éprouvent de sérieux ennuis en désavantage numérique dernièrement. Au cours de leurs six derniers matchs, les Ducks ne sont parvenus à écouler que 15 des 22 pénalités qu’ils ont écopées, soit 68,2%. La situation a été particulièrement catastrophique lors du dernier match, alors que les Blues ont inscrit trois buts en cinq occasions avec l’avantage d’un homme. Le Canadien n’a trouvé le fond du filet en avantage numérique qu’à une seule occasion à ses douze dernières rencontres. Il n’a cependant obtenu aucune opportunité dans deux d’entre elles. Le moment serait bien choisi pour débloquer.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait conclure son voyage sur une bonne note !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et USA Today

À lire aussi sur le 7e Match

Le joueur de centre du Canadien ne semble vraiment pas dans son assiette ces temps-ci !

Que se passe-t-il avec Nate Thompson ?

Carey Price n’a pas toujours été reconnu à sa juste valeur :

Opinion : Carey Price reçoit des fleurs et c’est amplement mérité !

Un beau fait d’armes pour Brendan Gallagher :

Brendan Gallagher rejoint un groupe sélect chez le CH !

Mots clés: , ,