Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Si vous l’avez raté : un des pires gestes commis dans un match de hockey !


Par Daniel Vanier

Le hockey demeure un sport rapide et robuste, mais il y a toujours des joueurs pour franchement dépasser les bornes.

Ce fut le cas du défenseur Holden Anderson qui évolue avec les Gothiques d’Amiens , en Ligne Magnus (France). Les Gothiques affrontaient les Boxers de Bordeaux lors d’un match de séries éliminatoires mercredi soir dernier. À un certain moment au cours du match, une mêlée générale à éclaté. Holden Anderson a alors agrippé l’ancien attaquant de l’Océanic de Rimouski Julien Desrosiers. Il l’a tiré par le chandail pour l’éloigner de la mêlée puis l’a projeté tête première sur la patinoire à l’aide d’une prise de judo. Vous pouvez voir cet acte d’une rare violence dans la vidéo qui suit :

Suspendu par sa propre équipe :

Holden Anderson a été suspendu pour le reste des séries éliminatoires par sa propre équipe. Visiblement, les Gothiques d’Amiens ne voulaient pas être associé à ce genre de geste disgracieux. Cette décision à plus à la victime, Julien Desrosiers :

« J’ai été très surpris que le club d’Amiens ait pris cette décision [de le suspendre], je suis satisfait, j’attends toujours la décision finale de la Fédération, qui pour l’instant l’a suspendu indéfiniment. »

Holden Anderson a tenter de s’excuser

Julien Desrosiers racontait aujourd’hui dans une entrevue avec Mathias Brunet de La Presse que son agresseur avait tenté de s’adresser à Desrosiers depuis l’incident :

« Apparemment, il aurait demandé à me joindre au téléphone par l’entremise de mon manager d’équipe, mais je n’ai pas envie de lui parler. Je ne veux rien savoir de ses excuses. C’est un geste qui est inacceptable, surtout que je n’avais aucune méchanceté en moi à ce moment-là. En plus, il m’a pris dans un moment où j’étais vulnérable, je ne regardais pas. C’est encore plus frustrant. Je ne veux pas avoir de contact avec lui. »

Julien Desrosiers a été très amoché

On peut parfaitement comprendre Desrosiers de ne pas vouloir aucun contact avec Anderson et de lui en vouloir.
Le joueur maintenant âgé de 38 ans souffre d’une entorse acromio-claviculaire et d’une commotion cérébrale. Il aurait pu y laisser sa peau comme il le précise :
« Je suis conscient que j’aurais pu rester sur la glace et ne jamais me relever. »

Heureusement, Julien Desrosiers s’en sort bien :
« Je m’en sors bien dans les circonstances. J’ai une épaule en vrac, comme on dit en France. Ma tête semble aller bien, même si j’ai l’impression d’avoir de petites pertes de mémoire depuis deux jours. J’ai des maux de tête en fin de journée. Pour l’instant, ça se résume à ça. J’ai confiance que ça va se replacer et que les maux de tête vont disparaître.»

Cependant, il est triste de voir sa carrière prendre fin sur cette note :
« C’est malheureux que ma carrière et ma saison se terminent comme ça. »

Pour ce qui est de Holden Anderson, nous espérons que son coup des plus salaud soit très sévèrement sanctionné par la Commission des infractions aux règles de jeu (CIRJ) de la Fédération française de hockey sur glace.

C’est un geste qui n’a absolument pas sa place dans le hockey.

Source :
Vous pouvez lire l’entrevue complète de Julien Desrosiers avec Mathias Brunet ici :

Crédit photo :France 3 Régions

À lire aussi sur le 7e Match

Le Canadien doit maintenant tout donner d’ici la fin de la saison :

Opinion : Tout n’est pas perdu, mais…

Le joueur de centre du Canadien ne semble vraiment pas dans son assiette ces temps-ci !

Que se passe-t-il avec Nate Thompson ?

Carey Price n’a pas toujours été reconnu à sa juste valeur :

Opinion : Carey Price reçoit des fleurs et c’est amplement mérité !

Mots clés: ,