Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Red Wings vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a disputé un match atroce contre les Ducks d’Anaheim vendredi, accordant huit buts malgré qu’il s’agissait de la pire attaque de la LNH. Le Tricolore aura l’occasion de se reprendre ce soir alors que les Red Wings de Detroit seront de passage au Centre Bell.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Tomas Tatar sera de retour au jeu, tandis que Dale Weise sera retranché. Charles Hudon, Nicolas Deslauriers et Matthew Peca seront également laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Brett Kulak effectuera un retour au jeu au détriment de Mike Reilly.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant le filet et Antti Niemi le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Andreas Athanasiou !

Le meilleur joueur des Red Wings de Detroit, Dylan Larkin, est absent du jeu depuis une semaine et il devrait rater au moins une autre semaine en raison d’un claquage au genou. En son absence, c’est l’Ontarien Andreas Athanasiou qui tient les reines de l’attaque des Red Wings. En 63 matchs depuis le début de la campagne, Athanasion a inscrit 23 buts et 18 mentions d’aide pour 41 points. Cependant, il a inscrit quatre buts en trois rencontres au cours de la présente campagne contre le Tricolore. Les hommes de Claude Julien devront l’avoir à l’œil ce soir.

2- Persévérer en tirant de l’arrière !

Les Red Wings sont actuellement au 30e et avant-dernier échelon du classement général de la LNH et ils le doivent en bonne partie à leurs difficultés à protéger une avance. Les hommes de Jeff Blashill ont eu les devants à 23 reprises, soit le tiers de leurs 69 joutes, depuis le début de la campagne et ils n’ont remporté que neuf rencontres contre huit revers et six défaites en temps supplémentaire, ce qui leur confère un taux d’efficacité de 0,391, nettement le pire de la LNH. Ce taux d’efficacité grimpe à 0,706, soit un dossier de 12-2-3, après 40 minutes de jeu, mais il s’agit tout de même du 28e rendement de la LNH. Les Red Wings ne jouent vraiment pas avec confiance lorsqu’ils ont l’avance et le Canadien devra en profiter si la situation se présente.

3- Connaître un bon match en attaque !

Le Canadien amorce sa séquence de neuf matchs la plus importante de la saison, comme mentionné dans un article la semaine dernière. Depuis le début de la dernière saison, le Canadien a connu plusieurs excellentes performances offensives contre les Red Wings et l’occasion serait belle afin de régénérer la confiance en prévision des derniers matchs de la saison. Le Canadien a explosé pour huit buts à Detroit il y a deux semaines et il avait inscrit sept buts à Montréal le 15 octobre dernier. La saison dernière, le Tricolore avait inscrit six et dix buts lors d’une série aller-retour contre Detroit, en plus d’inscrire quatre buts à deux reprises en fin de saison. La Sainte-Flanelle a également ses huit derniers matchs contre les Red Wings, la dernière défaite remontant au 21 mars 2017. Le Canadien ne peut échapper le match de ce soir.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait renouer avec la victoire !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et USA Today

À lire aussi sur le 7e match:

Morgan Rielly tient des propos homophobes :

Morgan Rielly pris en flagrant délit à proférer des propos homophobes

Charlie Lindgren rappelé par le Canadien:

Le Canadien procède au rappel de Charlie Lindgren

Un jeune homme de 11 ans réalise son rêve :

Le Canadien réalise le souhait du petit Sam Smith

Mots clés: , ,