Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Corey Crawford repousse les 48 tirs du Tricolore


Par Gabriel Asselin

Le Canadien ne s’est pas présenté à la hauteur de l’enjeu du match contre les Islanders de New York, mais il n’est venu qu’à trois minutes de forcer la période de prolongation. Le Tricolore renouait avec l’action en recevant la visite des Blackhawks de Chicago. Claude Julien a décidé de brasser la soupe au niveau des trios offensifs, mais aucun changement n’était apporté à la formation. Le Canadien devait se méfier des Blackhawks qui comptaient dans leurs rangs le troisième pointeur de la LNH, Patrick Kane, et qui avaient remporté leurs quatre derniers matchs, inscrivant 18 buts au passage.

Avant le début de la rencontre, l’organisation du Canadien a rendu un long hommage à Carey Price afin de souligner sa 315e victoire en carrière qu’il a acquise contre les Red Wings de Detroit mardi. Vous pouvez voir ou revoir la cérémonie dans la vidéo qui suit :

Le premier engagement s’est déroulé en deux temps. Les hommes de Claude Julien ont bien amorcé la rencontre, mais ils ont éprouvé quelques difficultés en sortie de zone et en relance de l’attaque par la suite, ce qui a permis aux Blackhawks d’être plus menaçants en territoire du Tricolore. Finalement, aucun but n’a été inscrit au premier vingt.

Le Canadien est venu bien près d’ouvrir le pointage dès les premiers instants du deuxième vingt. Profitant de sa vitesse fulgurante, Paul Byron a pris Erik Gustafsson à contre-pied avant de décocher un bon tir des poignets qui a abouti sur la barre transversale.

Quelques instants plus tard, les Blackhawks ont ouvert le pointage. Lors de la quatrième minute de jeu, Max Domi et Andrew Shaw ont choisi le mauvais moment pour retraiter au banc des siens, ce qui a permis aux Blackhawks de s’amener en surnombre à quatre contre trois, avec un cinquième homme non loin derrière, en territoire du Tricolore. Puis, depuis l’aile droite, Dylan Strome a repéré Connor Murphy seul dans l’enclave et ce dernier a rapidement dégainé des poignets, trompant Carey Price et inscrivant son quatrième but de la saison.

Le Canadien a tout de même disputé une bonne deuxième période, bombardant Corey Crawford de 17 lancers et obtenant plusieurs belles occasions de créer l’égalité. La meilleure occasion a nettement appartenu à Artturi Lehkonen qui, après un tir de Victor Mete, a saisi le retour de lancer avant d’être frustré par la mitaine du portier montréalais.

Les hommes de Claude Julien ont été très amorphes et brouillons dès les premières secondes du troisième vingt et les Blackhawks sont éventuellement parvenus à doubler leur avance. Lors de la cinquième minute de jeu, suite à un dégagement refusé au Tricolore, Slater Koekkoek et Alex DeBrincat ont amorcé un jeu de passes que Brendan Perlini a concrétisé à l’aide d’un tir sur réception de l’enclave. Perlini inscrivait son treizième but de la campagne.

Le Tricolore a tenté de s’inscrire au pointage quelques minutes plus tard, mais Corey Crawford a reçu l’aide de son poteau horizontal devant le tir d’Artturi Lehkonen.

Les hommes de Claude Julien ont obtenu plusieurs autres occasions de réduire l’écart, mais sans succès. Le Canadien s’éloigne d’une participation en séries éliminatoires en s’inclinant par le pointage de 2 à 0 contre les Blackhawks de Chicago, principalement en raison des 48 arrêts de Corey Crawford.

Le Canadien rendra visite aux Flyers de Philadelphie mardi.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e match:

Il ne suffit pas d’être repêché pour connaître une belle carrière :

Top 5 des meilleurs défenseurs de la LNH à ne pas avoir été repêché

Toute une soirée pour Nick Suzuki :

VIDÉO : Encore Nick Suzuki !

Une autre déclaration colorée de Patrick Roy :

Patrick Roy y va d’une autre déclaration colorée !

Mots clés: , ,