Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Top 5 des meilleurs défenseurs de la LNH à ne pas avoir été repêché


Par Daniel Vanier

Nous vous parlions hier du fait que le défenseur Jimmy Schuldt se rapprochait de plus en plus de Montréal. Nous vous disions que ce défenseur était très talentueux, bien qu’il n’a jamais été repêché. Il est de ces joueurs qui se sont développés sur le tard.

Plusieurs intervenants ont alors répliqué des commentaires du style «23 ans? s’ il était vraiment bon, il jouerait déjà dans la Ligue Nationale.» Pourtant, ce n’est pas la première fois que ce genre de cas, où un joueur qui n’a pas été repêché et arrive plus tard dans la LNH, devient un bon coup pour l’équipe qui lui a fait confiance.

Entre-temps, si vous l’avez raté, vous pouvez lire le texte sur Jimmy Schuldt ici :

Le défenseur Jimmy Schuldt : Bientôt un membre de l’organisation du Canadien ?

Discuter de ces fameux joueurs qui ont connu une belle carrière dans la LNH malgré le fait qu’ils n’ont jamais été repêchés, nous a donné une idée. Nous allons vous offrir un top 5 pour les gardiens, défenseurs et attaquants qui ont connu une très belle carrière dans la LNH, bien qu’ils ont été ignorés au repêchage. Commençons sans plus tarder avec les défenseurs.

Les 5 meilleurs défenseurs qui n’ont jamais été repêchés:

5-Mark Giordano

Un très bon défenseur et un très bon leader, Mark Giordano est pourtant souvent très sous-estimé par les observateurs de la LNH. Il attire un peu plus les réflecteurs cette saison puisqu’il connait la meilleure saison de sa carrière avec 14 buts et 52 passes pour 66 points en 69 matchs. Bien que cette année est sa meilleure saison au niveau des points, Giordano a connu plusieurs autres bonnes saisons, dont un sommet de 21 buts en 2015-16. En carrière, le capitaine des Flames a disputé 824 parties (toutes avec les Flames) obtenant 118 buts et 318 passes pour un total de 444 points.

4-Brian Rafalski

Après avoir été ignoré lors du repêchage de la Ligue nationale, Rafalski a décidé de jouer en Suède avec le Brynas IF Gavle dans la SEL. Après une saison là-bas,il se dirige ensuite en Finlande dans la SM-liiga. Il y joue 3 saisons et connait un franc-succès à un point tel que le magazine The Sporting News avait mentionné que c‘était le meilleur joueur de hockey au monde qui ne jouait pas dans la LNH. Il signe ensuite un contrat avec les Devils du New Jersey avec lesquels il va jouer 7 saisons et remporter 2 coupes Stanley.Il va ensuite jouer pour les Red Wings de Détroit durant 4 saisons où il va remporter sa 3e coupe Stanley en carrière. Rafalski avait connu de très bonnes saisons sur le plan offensif avec les Devils dont des saisons de 52 et 55 points, mais il connaitra sa meilleure saison avec Détroit au niveau des passes (49) et des points (59). Le défenseur américain fut considéré comme un des défenseurs les plus constants au niveau des mentions d‘assistance au cours de sa carrière.

Brian Rafalski a disputé un total de 833 matchs dans la LNH amassant 79 buts et 436 passes pour 515 points au passage.

3-Dan Boyle




Les équipes de la LNH sont très souvent à la recherche d‘un défenseur offensif. C’est pourquoi il est surprenant qu’un défenseur tel que Dan Boyle qui avait dominé à ce niveau lors de ses années juniors fût ignoré au repêchage. Ce fut pourtant le cas. Ce sont les Panthers qui lui ont offert son premier contrat dans la LNH. Boyle a joué 3 saisons et demie avec eux avant d’être échangé au Lightning de Tampa Bay en retour d’un choix de 5e ronde. Boyle va connaitre son éclosion avec le Lightning, connaissant notamment une saison de 20 buts et 63 points en 2006-07. Il a aussi fortement aidé le Lightning à gagner la Coupe en 2004. Il fut échangé aux Sharks par le Lightning, le 4 juillet 2008, en compagnie de Brad Lukowich en retour de Matt Carle, Ty Wishart, d’un choix de 1re ronde en 2009 et d’un choix de 4e ronde en 2010. Boyle a passé 6 saisons avec les Sharks,continuant d’être un des meilleurs défenseurs en avantage numérique de la Ligue Nationale. Boyle a ensuite passé 2 saisons avec les Rangers où il a terminé sa carrière en 2015-2016. Dan Boyle aura joué un total de 1093 matchs dans la LNH, accumulant 163 buts et 442 passes pour 605 points.Les Panthers de leur côté regrettent encore de l’avoir échangé au Lightning contre un vulgaire choix de 5e ronde !

2-Steve Duchesne


Le cas de Steve Duchesne est quelque peu différent des 3 autres défenseurs nommés précédemment dans cette liste. Duchesne n’avait pas été si dominant au cours de sa carrière junior. Il a évolué 3 saisons avec les Voltigeurs de Drummondville. À ses deux premières saisons avec les Voltigeurs, le natif de Sept-Îles accumule 21 et 35 points. Il connaitre ensuite une excellente saison de 85 points. Ce sont les Kings de Los Angeles qui vont lui accorder sa chance dans la LNH. Ils ne le regretteront pas, car dès sa première saison, Steve Duchesne éclate en comptant 13 buts en plus d’ajouter 25 passes. Il va connaitre 3 saisons de 20 buts et plus avec les Kings, dont un sommet de 25 en 1988-89.Il va jouer durant 5 saisons avec Los Angeles avant de passer aux Flyers en compagnie de Steve Kasper et d’un choix de 4e ronde en retour de Jeff Chychrun et Jari Kurri.

Duchesne va jouer une saison avec les Flyers avant d’être obtenu par les Nordiques,lors de la fameuse transaction envoyant Eric Lindros aux Flyers de Philadelphie.

Un excellent défenseur offensif, Steve Duchesne aura donc passé du statut de joueur non repêché à celui d’un joueur qui a évolué durant 16 saisons dans la LNH. C’est déjà impressionnant, mais ce l’est encore plus lorsqu’on constate que Duchesne a participé au match des étoiles de la LNH 3 fois et a terminé 5e dans les candidats au trophée Norris honorant le meilleur défenseur de la LNH, 2 fois. Duchesne a aussi inscrit 50 points ou plus durant six saisons consécutives entre 1987-88 et 1992-93. Il en a ajouté une autre en 1997-98.

Stve Duchesne aura disputé un total de 1113 matchs dans la LNH, accumulant 752 Points. Il a porté les couleurs des Red Wings de Détroit, des Blues de Saint-Louis, des Kings de Los Angeles, des Flyers de Philadelphie, des Sénateurs d’Ottawa et des Nordiques de Québec.

Fait quelque peu spécial, Duchesne a porté les couleurs des Blues , des Kings et des Flyers à deux occasions au cours de cette glorieuse carrière.

Il a remporté la coupe Stanley avec Détroit en 2002 avec les Red Wings

.
1-Borje Salming

Borje Salming est non seulement le meilleur défenseur à n’avoir jamais été repêché dans la LNH, mais un des meilleurs joueurs tout court de la LNH.

Salming fut d’ailleurs aussi choisi parmi les 100 meilleurs joueurs de la LNH :

Le premier joueur européen qui a connu un impact

L’ailier gauche suédois Ulf Sterner est devenu le premier joueur à avoir vu le jour et avoir été formé en Europe à jouer dans la LNH lorsqu’il s’est joint aux Rangers de New York pendant la saison 1964-65. L’Expérience fut peu concluante et n’aura finalement duré que l’espace de quatre matchs.

Le talentueux défenseur Borje Salming est toutefois devenu le premier Européen à devenir un véritable joueur d’impact dans la LNH lorsque les Maple Leafs de Toronto en ont fait un régulier de leur équipe en en 1973.

Ce Suédois a pris part à 1148 matchs en 17 saisons dans la LNH. Il a disputé les 16 premières avec les Maple Leafs avant de jouer une dernière saison avec les Red Wings de Détroit. Ce précurseur aura obtenu 150 buts et 637 mentions d’aide pour un total de 787 points. Il ne craignait pas non plus de laisser tomber les gants comme le prouvent, entre autres, ses saisons de 154 et 170 minutes de pénalité. Au total, le suédois aura obtenu 1344 minutes de pénalité dans la LNH. Salming a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1996.

Mentions honorables : Torey Krug des Bruins de Boston, Dan Girardi du Lightning de Tampa Bay et Nate Schmidt des Golden Knighst de Vegas.

Contrairement aux autres défenseurs de cette liste,Krug, Girardi et Schmidt de sont pas des joueurs vedettes, mais ils ont connu une belle carrière dans la LNH jusqu’ici et demeurent des joueurs utiles à leur équipe.

Comme on peut le constater, ce n’est pas parce qu’on n’a pas été repêché dans la LNH qu’il est impossible d’être un joueur vedette dans celle-ci ou du moins d’y connaitre une belle carrière.

À bientôt pour la suite où nous vous ferons le top 5 des meilleurs gardiens à n’avoir jamais été repêchés.

Crédit photo : HockeyGods, Not in hall of fame, NHL.com(5x)
Sources : NHL.com et RDS.ca

À lire aussi sur le 7e match:

Voici la formation du Ch pour le match contre les Blackhawks ce soir:

Formation du CH-Match Blackhawks vs Canadiens

Toute une soirée pour Nick Suzuki :

VIDÉO : Encore Nick Suzuki !


Une autre déclaration colorée de Patrick Roy :

Patrick Roy y va d’une autre déclaration colorée !


.

Mots clés: , ,