Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Scherbak pour relancer l’offensive du CH?


Max Tixador - Fanadiens.com

Le Canadien de Montréal est 26e pour les buts marqués cette saison et le manque de talent et de chimie au sein du top-6 offensif de l’équipe est une des multiples raisons qui expliquent l’incapacité du Canadien à être une équipe constante depuis le début de la saison.

Pour remédier à ce manque de punch à l’attaque, je crois qu’on pourrait faire appel à un joueur qui appartient déjà à l’équipe et qui domine la LAH avec le Rocket de Laval : Nikita Scherbak. L’ailier russe de 22 ans possède toutes les atouts pour devenir un excellent joueur dans la LNH.

Avec tout mon respect que j’ai pour Brendan Gallagher, je ne crois pas que ce soit bon signe que d’avoir le #11 comme meilleur ailier droit de l’équipe. Selon moi, sa place serait plus sur un 2e trio ou un bon 1er trio (avec un ailier gauche et un centre élites). Scherbak amènera de l’aide inespérée dans une position où le Canadien a besoin de renfort. L’ajout de Scherbak sera aussi un point positif pour l’avantage numérique de l’équipe (16e dans la LNH), lui qui est la pierre angulaire du jeu de puissance du Rocket de Laval.

Je crois qu’un changement de mentalité est nécessaire à l’éclosion des jeunes joueurs offensifs du Canadien comme Jonathan Drouin et Alex Galchenyuk. Il faut que l’équipe laisse les joueurs être créatifs avec la rondelle et laisser parler leur talent au risque de causer des revirements. Le succès dans la LNH passe par la vitesse et le talent et non plus par la robustesse et la ténacité. Donc, faire jouer Nikita Scherbak au sein de l’avantage numérique et sur un des deux premiers trios serait tout à l’avantage de l’équipe. Le choix de 1ère ronde du Canadien en 2014 possède un coup de patin explosif, un excellent tir du poignet (dont il ne se sert pas assez à mon goût) et une très bonne vision de jeu qui lui permet de repérer des coéquipier sur la patinoire ou de créer des revirements. La jeune sensation du Rocket de Laval possède des qualités de fabricant de jeu exceptionnelles, malgré des lacunes en ce qui concerne son jeu défensif. C’est souvent le problème (le jeu défensif) des jeunes émergents dans la LNH comme Mitch Marner et William Nylander des Maple Leafs, et Alex Galchenyuk (et plusieurs autres) qui ont tous passé une dizaine de matchs sur le 4e trio de leurs équipes respectives cette saison.

Le #17 du club-école du Tricolore cumule actuellement 22 points (6 buts et 16 passes) en 18 matchs en route pour sa meilleure saison en carrière dans la LAH.

Croyez-vous comme moi que Scherbak pourrait aider de Canadien à retrouver sa touche offensive ?

Sources statistiques : Sportsnet

Crédit photo : TheAthletic

Mots clés: , ,