Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Qui échanger en cas de reconstruction ? 2/2


Nicolas Ganzer - Fanadiens.com

Nous voici rendu à la deuxième partie de ce dossier. La première partie s’est concentrée sur les gardiens de l’organisation ainsi que sur les défenseurs. Si vous l’avez loupé, c’est par ici que ça se passe :

Qui échanger en cas de reconstruction ? 1/2

Autant au niveau des gardiens et des défenseurs, je conseillais de garder la plupart. Autant je pense que pour les attaquants, il va en être tout autre.

Évidemment, mes avis sont les miens uniquement, mais j’essaie de mettre mes préférences de côté et d’analyser de façon objective les performances des joueurs et ce qu’ils pourraient rapporter à long terme. Autant en production que dans d’autres domaines.

C’était les cas de Weber, Petry et Benn qui par leurs performances pourraient être transigés, mais ils ont des valeurs morales et de leader qui seraient très intéressantes dans une reconstruction.

Tomas Plekanec:

Le Tchèque finit sa 14e saison avec le Canadien, ce qui est un bel exploit de longévité dans l’organisation. Est-ce sa dernière ? Peut-être, peut-être pas, en tout cas il est au courant que son nom circule :

Les pour : son contrat de 6 millions finit cet été. Plekanec a relativement une bonne réputation dans la LNH, et certaines équipes pourraient être intéressées : Pittsburgh, Winnipeg, Calgary ou peut-être encore Los Angeles, qui ont toutes des petits problèmes au centre.

L’argent disponible dans la masse salariale permettrait de retenir 50 % du salaire de Plekanec (maximum autorisé par la ligue) et d’augmenter sensiblement le nombre d’équipes intéressées.

Ce qui permettrait de faire jouer la concurrence pour maximiser le retour obtenu. Un jeune + un choix de 2e ronde ? C’est peut-être un peu gourmand. Peut-être qu’un choix de 3e ronde serait plus réaliste.

Les contre : l’équipe n’a pas beaucoup d’attaquants défensifs, et force est d’admettre que Plekanec excelle dans cet aspect de son travail. Il est très souvent utilisé contre les meilleurs trios et en infériorité numérique.

Il est aussi très bon dans un domaine où l’équipe est très mauvaise : le cercle des mises en jeu. L’échanger serait perdre un « exemple » pour les futurs jeunes à ce niveau-là.

Baromètre : pour qu’il aille tirer dans le « chest » des gardiens pour une autre équipe.

Paul Byron :

« Ti-Paul » à 28 ans et il coûte seulement 1 million et des brouettes par année. Avec les blessures d’Andrew Shaw et de Phillip Danault, l’entraineur a décidé de l’essayer au centre. Et l’on peut dire qu’il se débrouille bien :

Cependant, ce n’est pas le cas au cercle des mises en jeu, 33,33 % de réussite. De plus, l’équipe ne semble pas au mieux dans sa globalité avec cette configuration.

Byron est dans sa prime, il est polyvalent, il a une éthique de travail et une attitude irréprochable. De plus, il n’est vraiment pas cher. Il pourrait être une option intéressante pour une équipe cherchant de la profondeur en vue des séries.

Je ne suis pas sûr par contre qu’on obtiendrait un retour intéressant de ce joueur. Paul Byron avait été placé au ballotage par Calgary en 2015 et Montréal l’avait alors réclamé. Un transfert gratuit pour le moins rentable.

Baromètre : contre. (Oui, je sais, je n’ai pas posé de pour et de contre le concernant, mais c’était mélangé dans ma tête)

Brendan Gallagher:

Gallagher est l’une des éclaircies de cette saison de misère. Il est d’ailleurs actuellement le meilleur buteur du club avec 18 buts.

Les pour : vu la catégorie dans laquelle excelle ce joueur, c’est-à-dire être une peste devant les cages. Gallagher est un joueur qui a une belle cote de popularité auprès des GM, le retour que l’équipe pourrait potentiellement obtenir serait intéressant, même très intéressant.

Sa courbe de croissance ressemble à celle de Brad Marchand, sans le côté vicieux évidemment (NDLR Marchand a actuellement 50pts en 38 matchs).

De plus, les blessures qu’il a eues aux mains m’inquiètent. Imaginons qu’il se blesse de nouveau, pas certain qu’il pourrait revenir ensuite, il faudrait donc peut-être l’échanger avant que cela n’arrive.

Les contre : Gallagher est l’âme guerrière de l’équipe. Le perdre serait comme perdre un membre de notre corps. Il a d’ailleurs une popularité grandissante chez les partisans et les partisanes et même à l’intérieur de la rédaction des Fanadiens (Clin d’œil à  Sandrine).

À tel point qu’un sondage a révélé que Gallagher serait le préféré des fans pour être le prochain capitaine. Son attitude et sa mentalité doivent servir d’exemple à la prochaine génération des Habs.

Baromètre : contre sinon Sandrine Gendron va me tuer (C’est son joueur favori et elle ne manque pas d’arguments!)

 

Jonathan Drouin:

La nouvelle recrue québécoise chez les Canadiens a une acclimatation qui est très difficile dans ses nouvelles responsabilités. Celui qui nous avez était vendu comme le prochain Guy Lafleur, tarde à montrer toute l’étendue de son talent.

Surtout parce qu’il joue au poste de centre numéro 1 et qu’il est, en fait, un ailier. Mais mon avis et celui des partisans n’ont pas d’importance pour les yeux de Bergevin et de Claude Julien. Drouin va continuer à rester au centre pour le reste de l’année.

Espérons que la reconstruction annoncée amènera un centre numéro 1, un vrai cette fois.

Les pour : Drouin semble agacé de la situation à Montréal, il semble même frustré de sa non-réussite. Ou peut-être frustré d’être peu entouré.

Un changement d’air lui ferait peut-être du bien. Et même si sa saison est très en deçà de ce qu’il est capable de faire, son talent ne fait aucun doute et les DG seraient forcément intéressés.

Les contre : il a 22 ans, il a du talent, il est Québécois. Il est donc un candidat parfait pour être le futur de l’équipe. Pourquoi vouloir aller chercher ce que l’on a déjà ?

Baromètre : contre, mais il faut le mettre sur l’aile maintenant, ça suffit les bêtises.

 

Max Pacioretty:

Le GROS morceau de l’équipe qui pourrait être disponible avant la date limite du 26 février. Les rumeurs se font de plus en plus insistantes :

Les pour : les retombés de son transfert, en termes de retour, seraient absolument énormes. Pacioretty fait partie des 7 meilleurs marqueurs de la ligue depuis les 5 dernières années.

De plus, il vient de retrouver sa confiance avec 8 buts et 3 passes sur les 10 derniers matchs et son contrat de 4.5/millions est un cadeau pour encore une grosse année.

Sa valeur vient donc encore d’augmenter. Quand on analyse la transaction qui a amené Matt Duchene à Ottawa, on se dit que le retour devrait, en toute logique, être plus grand.

De mon point de vue, un centre établi et un 1er choix de ronde serait un retour adéquat. Au moins, j’estimerais que l’échanger est une erreur, car les marqueurs de plus de 35 buts/saison se font rares. Mais, cela laisserait la place à Shea Weber pour devenir le capitaine.

Les contre : l’équipe a la chance d’avoir un marqueur de 35 buts et plus dans son équipe. Comme je l’ai dit, c’est une chose rare. Comme toute chose rare, il faudrait le choyer et donc tout faire pour le conserver.

Baromètre : Merci pour tous les services rendus, mais l’aventure s’arrête là. Ce n’est pas toi, c’est nous.

 

Andrew Shaw:

Andrew a deux Stanley Cup gagnées à son actif. C’est un baroudeur et un empêcheur de tourner en rond sur la glace. On dirait qu’il joue depuis la nuit des temps et pourtant il n’a que 26 ans.

Les pour : on ne peut pas dire que Shaw soit un producteur de points constant. Son utilité se trouve ailleurs, dans la zone devant le gardien par exemple, ou encore pour déranger les joueurs adverses avec sa hargne.

Pour les séries, ce genre de joueur est très intéressant, et donc, des équipes sont forcément intéressées par ce profil et seraient prêtes à donner des éléments intéressants en échanges.

Le Canadien avait obtenu Shaw contre 2 choix de 2e ronde. Peut-on espérer le même genre de retour ? De plus, Andrew a l’avantage de pouvoir jouer au centre et est bon au cercle des mises en jeu.

Les contre : un joueur d’expérience ayant remporté la coupe Stanley, cela ne court pas les rues. Il pourrait amener cette expérience aux futurs jeunes de l’équipe. Sa pugnacité rend bien des services et sa facilité à laisser tomber les gants aide l’équipe en cas de coups durs.

Baromètre : Pour

 

Phillip Danault:

J’ai déjà parlé de Phillip Danault dans un précédent article, je vais continuer dans le même sens.

Les pour : Danault finit son contrat « cadeau » de 912 000/année. Il a rendu de fiers services à l’organisation, MAIS soyons honnêtes deux petites minutes. Est-ce que l’organisation sera prête à donner un contrat de 3 ou 4 millions par année à un joueur qui est, au mieux, un centre de 3e ligne ?

Danault a chapeauté le 1er trio par défaut. Aucun partisan ne va au centre Bell pour voir les prouesses techniques de Danault. C’est un joueur « banal ».

De plus, sa sortie publique en disant que certains de l’équipe n’étaient pas assez travaillants, n’est pas une preuve de joueur d’équipe. Attention, il a le droit de le dire, mais aux joueurs en question, pas devant la presse.

Pour moi, cette intervention signait la fin de sa carrière chez le Canadien à court terme. Il a une belle valeur sur le marché du haut de ses 24 ans, de sa polyvalence, et de son contrat cadeau. Il faut s’en départir tant que l’équipe peut en tirer un beau retour.

Les contre : c’est un centre et l’équipe manque de centres. Il est jeune et pourrait devenir meilleur. C’est un Québécois (mais est-ce que cela devrait vraiment pencher en sa faveur ?).

Baromètre : Pour. Il y a une règle non écrite : On ne trash-talk pas ses coéquipiers devant les médias.

 

Alex Galchenyuk:

Chucky a signé un nouveau contrat cet été. Il n’a toujours pas joué au centre cette année, cette époque semble révolue tant que Julien sera à la tête de l’équipe. Un article était sorti sur Fanadien il y a quelque temps quant à sa situation avec le Canadien :

Galchenyuk ou le syndrome du mal-aimé

Les pour : un changement d’air ferait le plus grand bien à Chucky vu que ses services ne semblent pas être appréciés à sa juste valeur avec le Canadien. Si une équipe voulait investir dans Alex pour le remettre au centre, une denrée rare dans la LNH, les dividendes pourraient être énormes. On se souvient de l’épisode Tyler Seguin sorti de Boston par nul autre que Claude Julien. Galchenyuk est un scoreur, un joueur qui connait son meilleur quand on lui fait confiance, quand on le laisse s’exprimer. Cependant, Bergevin serait apparemment trop gourmand et cela refroidirait certaines équipes.

Les contre : Chucky a du talent, c’est peut-être le joueur de l’équipe avec le plus de talent brut. Il faudrait juste trouver une personne qui serait capable de le polir, qui trouve les mots justes et la bonne attitude envers lui. Si le Canadien est capable de cela, Alex serait l’un des piliers qui pourraient ramener l’équipe vers une coupe Stanley. On le voit, Alex déteste perdre, il veut gagner et c’est ce qu’il nous faut dans l’équipe.

Baromètre : contre. Il y a trop de talent dans ce joueur pour le gaspiller comme cela et l’abandonner pour d’obscures raisons.

 

Arturri Lekhonen:

La saison de Lehkonen est très mauvaise, en partie imputable à sa blessure du début de saison. Depuis son retour, force est de constater qu’il n’a pas retrouvé son rythme et sa production qu’il avait l’année dernière.

Cela me rappelle la situation de Galchenyuk l’année dernière. Heureusement pour lui, la presse et les fans semblent vouloir faire preuve de patience avec lui contrairement à Chucky.

Les pour : j’ai du mal à trouver de bonnes raisons de l’échanger. Le retour serait tout simplement trop petit pour espérer gagner au change. À moins qu’il soit une pièce d’une plus grosse transaction.

Les contre : il est jeune (22 ans), il est encore sous son contrat d’entrée dans la LNH jusqu’à l’année prochaine et sa progression pourrait être très intéressante. En plus, il a une attitude sur et hors glace irréprochable.

Baromètre : contre

 

Nicolas Deslauriers:
La nouvelle coqueluche du public québécois. Ce joueur me rappelle le cœur et l’envie de P.K. Subban dans ses célébrations de buts. Il a une passion contagieuse et le CH au cœur.

Les pour : sa passion et son efficacité ne sont peut-être que passagères. Une équipe pourrait vouloir un joueur aussi passionné pour l’accompagner le plus loin possible dans les séries et pourrait donner plus que sa valeur réelle pour l’obtenir.

Les contre : une telle envie de gagner est contagieuse et servirait d’une jeune garde pour développer une appartenance très puissante envers le Canadien. Quelque chose qui manque cruellement à l’heure actuelle a l’équipe.

Baromètre : contre

 

Charles Hudon:

L’appel du pied des partisans en direction de Bergevin pour qu’Hudon ait une vraie chance en équipe première a été entendu. Hudon est en équipe première depuis le début de la saison et il fait bien pour une première saison complète dans la LNH.

Le problème c’est qu’il est sur le trio de Plekanec, ce qui est compliqué pour produire. Je le garderais dans l’équipe, car une fois Plekanec partit, il aura une vraie chance de se faire valoir offensivement.

 

Ensuite, il y aurait Daniel Carr, Byron Froese et Jacob De La Rose. Avec toutes les pièces récupérées et choix de 1re et 2e ronde, leurs avenirs seront soit au Rocket de Laval, soit ailleurs. Des trois, seul De La Rose à la jeunesse pour lui et un potentiel pour vraiment intéresser d’autres équipes.

J’abandonnerais aussi Michael McCarron, la patience ne fera plus rien dans son cas. Son gabarit aurait pu servir dans une aire de Hockey ou il fallait de la robustesse, sauf que la LNH prend un virage vitesse qu’il est incapable de prendre. Si une équipe est intéressée, il faut le transiger, ou il restera dans la ligue américaine.

J’aurais la réflexion inverse avec Nikita Sherback qui démontre de belles aptitudes offensives avec le Rocket de Laval (28 points en 23 matchs) et je lui donnerais une vraie chance de briller dans la LNH avec le groupe de jeunes formés dans la reconstruction.

Concernant Alex Hemsky et Logan Shaw, il est bien difficile de se faire un avis. Le premier n’ayant quasiment pas joué et le deuxième venant d’arriver. La seule chose de certaines, c’est que l’aventure d’Hemsky finira à la fin de la saison.

 

Êtes-vous d’accord avec ma sélection ? Que feriez-vous de différent ?

 

Crédit photo : Radio-Canada

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,