Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

John Tavares ne sera pas agent libre le 1er juillet


Daniel Vanier - Fanadiens.com

Avant de débuter, laissez-moi vous dire que j’ai ce texte en tête depuis la fin de la saison. Je me disais, bon ça ne vaut pas la peine de l’écrire, cela va diminuer avec le temps, les gens vont bien voir que c’est un rêve quasi impossible. Le temps passse et malheureusement, cela n’a pas diminué. Alors je vais l’écrire : John Tavares ne sera pas agent libre le 1er juillet. Je ne veux pas être le casseux de partymais croire que Tavares va, devenir agent libre le 1er juillet est pour moi totalement illogique !

Du jamais vu

Une super vedette dans le top 5 de sa position, âgé de seulement 27 ans qu’ une équipe laisserait partir sans rien avoir en retour c’est pratiquement impossible. Nommez-moi un joueur qui entre dans cette catégorie, qui était joueur autonome le premier juillet et ce depuis la création du statut de joueur autonome ? La réponse est la suivante : aucun. Ça ne s’est jamais vu.

Bien entendu, il y a eu parfois de gros noms qui ont changé de formation lorsque le marché des joueurs autonomes est devenu moins strict. En 2001 par exemple Pierre Turgeon et Jeremy Roenick ont signé des contrats impliquant une somme mirobolante pour l’époque. Cependant, les 2 joueurs avaient déjà connu leurs meilleures années et n’étaient plus parmi les 5 meilleurs joueurs de centre de la LNH, loin de là.


Bergevin laisserait-il partir Price sans rien obtenir ?

La prochaine cuvée des agents libres pourrait avoir de gros noms avec John Tavares et John Carlson, mais c’est loin d’être sur que ces deux joueurs vont y figurer.

Nous oublions souvent que c’est comme ça à chaque fois qu’on regarde les noms qui risquent d’être disponibles. Les gros noms finissent souvent par s’entendre avec leur formation quelques jours avant l’ouverture du marché, ce qui rend le marché beaucoup moins intéressant au final.

Croyez-vous que c’est possible que Marc Bergevin laisse aller Carey Price sans rien obtenir en retour? Peter Chiarelli n’est pas un super DG, mais laisserait-il partir Connor McDavid ou Leon Draisaitl pour rien? Alors, pourquoi les Islanders feraient cela avec un joueur tel que John Tavares ? Ils viennent d’ailleurs de congédier Garth Snow pour engager Lou Lamoriello, ce qui va surement encourager John Tavares à demeurer avec l’équipe. Mon collègue Max Tixador a écrit sur le sujet hier. Vous pouvez lire son texte ici :

Lou Lamoriello pousse Garth Snow à la porte !

De toute façon que ce soit Lamoriello ou Snow en poste, la situation serait demeurée la même. Jamais les Islanders n’aurait laissé un actif tel que John Tavares sans rien obtenir en retour. C’est certain que si jamais les Islanders ne peuvent s’entendre avec Tavares ils vont alors l’échanger quelques jours avant le 1 juillet.l’équipe qui l’obtient inclura alors une clause conditionnelle précisant que si elle n’arrive pas à s’entendre avec Tavares, la transaction est avortée. Oui sa valeur serait alors bien moindre que si les Islanders l’avaient échangé à la date limite, mais au moins il obtiendrait quelque chose en retour et quelque chose de quand même très bon.
De plus , si les 30 dg s’entendent pour ne pas accepter de transaction pour John Tavares avant le 1er juillet c est de la collusion et c’est illégal.

Le cas Steven Stamkos

J’aimerai revenir quelques années en arrière. Souvenez-vous de la saga Steven Stamkos. Lors de la saison 2015-2016, Stamkos était impliqué dans une tonne de rumeurs étant donné qu’il en était à sa dernière année de contrat. Plusieurs observateurs disaient qu’il allait quitter à la date limite et probablement pour Toronto. À la fin de la saison Steven Stamkos n’avait toujours pas signé avec Tampa Bay ni quitté pour Toronto. Plusieurs disaient alors qu’il allait profiter du marché des joueurs autonomes. Les rumeurs se sont affolées…Jusqu’à ce qu’il signe avec le LIghtning le 29 juin !

Steven Stamkos était âgé d’environ 25 ans et faisait partie de l’élite. Il avait été ralenti par les blessures et avait raté 45 parties 2 ans plus tôt contrairement à John Tavares, mais tout de même, jamais Steve Yzerman n’aurait laissé partir un tel joueur sans rien obtenir en retour !

Donc, c’est pourquoi je ne peux pas croire qu’il sera libre le 1er juillet. Si, et c’est un bien gros si, il se retrouve à Montréal ce sera par le biais d’une transaction avec la clause conditionnelle qu’il signe…jamais comme agent libre.

On me dit que ce n’est pas impossible qu’il devienne agent libre, c’est peut-être peu probable, mais pas impossible. Pour moi désolé, mais le risque que cela se produise est sous le 1 % ! Je ne suis pas le seul à penser comme cela. L’excellent insider de TSN, Darren Dreger croit qu’avec l’arrivée imminente de Lamoriello cela devrait mettre un terme aux rumeurs sur son départ des Islanders. Voici ce qu’il à déclaré:

“Je crois que le rêve Tavares est maintenant terminé et franchement je ne crois pas qu’il avait vraiment commencé à l’exception d’à l’intérieur du marché. Je suis heureux qu’on puisse arrêter ces discussions sur Tavares à Montréal qui n’étaient qu’une illusion.”

Comme vous pouvez le voir, il n’a jamais été vraiment question pour les Islanders que Tavares quitte.

Comprenez bien une chose, j’aimerai me tromper, mais peu importe l’angle que j’utilise pour observer la situation, je n’arrive pas à y croire !

Oubliez cela. C’est un bien beau rêve, mais c’est totalement irréel. John Tavares ne sera pas agent libre le 1er juillet !

Crédit photo : NHL Trade Rumors

Mots clés: , , ,