Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Brett Lernout : a-t-il encore de l’avenir avec le CH ?


Daniel Vanier - Fanadiens.com

Avec la perte de Shea Weber jusqu’à possiblement la mi-décembre due, à une opération au genou, une porte va s’ouvrir du côté droit de la défensive du Canadien de Montréal.

Je vous avais parlé du côté gauche de la défensive du Tricolore dans un article à propos du défenseur Mike Reilly dernièrement. Vous pouvez lire le texte sur ce sujet ici :

Le défenseur Mike Reilly a de grandes attentes pour la saison prochaine.


Les défenseurs droitiers
Qu’en est-il du côté droit de la défensive chez le Tricolore ?

Jeff Petry est celui qui va probablement remplacer Shea Weber sur la première paire. Par la suite, le Canadien compte sur Noah Juulsen qui a laissé une très bonne impression la saison dernière et Jordie Benn qui est utilisé de ce côté, même s’il est un défenseur gaucher.

Pour le bénéfice de son développement, il vaut mieux d’utiliser Juulsen sur la 2e paire il va profiter ainsi d’un meilleur temps de glace.

La bagarre risque donc d’être pour le 6e poste. Les vétérans David Schlemko et Jordie Benn sont tous deux gauchers, mais peuvent aussi dépanner du côté droit.

Et Brett Lernout ?

Le Canadien compte aussi sur Brett Lernout comme défenseur droitier. La blessure de Weber pourrait-elle lui donner une autre chance de percer la formation partante du Canadien ? La saison dernière, on ne peut pas dire qu’il fut très impressionnant. Lernout a disputé 18 matchs dans la LNH. Il a terminé avec une passe et un différentiel de -5.

Brett Lernout n’est pas le style de défenseur qui va faire des montées d’un bout à l’autre de la patinoire. C’est plutôt le genre de défenseur qui demeure dans son territoire, qui en fait rien de bien spectaculaire, mais demeure efficace en défensive. Malheureusement pour la dernière phrase, ce fut vrai à Laval, mais pas du tout le cas à Montréal.

Lernout n’est pas très rapide, mais c’est surtout la vitesse a laquelle il prend ses décisions sur la glace, dans la LNH, qui fait surtout défaut. Il hésite trop, puis devient pressé et commet alors des erreurs.

Il est encore jeune cependant. Il n’a que 22 ans. Il peut encore s’améliorer, mais je ne crois pas vraiment en son potentiel. Je doute qu’il possède le talent pour être mieux qu’un 6e ou 7e défenseur dans le futur. Et encore.

Avec le Rocket, Lernout a mieux paru, mais on ne peut pas dire non plus qu’il était un défenseur dans une dans une classe à part chez les défenseurs de la Ligue Américaine.

A-t-il encore de l’avenir avec le Tricolore ?
Est-ce que le défenseur de 22 ans a encore un avenir avec le Canadien ? La blessure de Weber risque de lui donner un sursis. Il ne faut pas oublier que le Canadien a repêché 2 jeunes défenseurs droitiers en 2017 qui vont très bien jusqu’ici en Josh Brook et Cale Fleury. Ces deux jeunes ne seront possiblement pas près immédiatement, mais ils peuvent aussi surprendre en connaissant un excellent camp d’entrainement et venir compliquer encore plus la tâche de Brett Lernout.

Bref, même s’il est âgé de seulement 22 ans, la saison prochaine risque déjà d’être l’année de la dernière chance pour Brett Lernout !

Crédit photo : TVA Sports

Mots clés: , , , , ,