Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jeisson Vargas: le futur sauveur de l’attaque montréalaise?


Par Nathan Bernard

La MLS est maintenant une ligue bien différente qu’en 2012, lorsque l’Impact de Montréal y fit son apparition. En effet, de plus en plus d’équipes tentent maintenant de mettre la main sur de bons jeunes joueurs prometteurs afin de connaitre du succès pendant deux ou trois ans, et ensuite les vendre à coup de plusieurs millions pour se procurer de nouvelles pépites.

Les deux principaux noms qui me viennent en tête en pensant à cette stratégie sont évidemment Miguel Almirón et Ezequiel Barco, deux joueurs d’Atlanta United.

En 2016, l’Impact a tenté de se joindre à la danse en recrutant un certain Jeisson Vargas. Un jeune chilien de 20 ans qui était jadis un des meilleurs espoirs de son pays. Par contre, le club décida de le prêter en première division argentine dès sa signature sans en faire l’annonce. Bref, le club a attendu le début de la présente saison pour annoncer officiellement l’acquisition du petit attaquant :

Ses performances jusqu’à maintenant reflètent bien celles de son club. Tantôt bonnes et efficaces, tantôt complètement amorphes et frustrantes. Pourtant, Vargas est capable de réaliser quelques coups de génie :

https://twitter.com/impactmontreal/status/1014587525292158977?s=21

Sa frappe est son principal atout. Elle est sèche et très puissante, ce qui cause beaucoup de problèmes aux gardiens adverses.

Dur de dire si IMFC s’est trompé en signant ce joueur, car même si son potentiel est évident, on ne sent pas réellement de progrès dans son cas et l’équipe peut très bien se passer de lui.

De nombreux analystes affirmaient croire aux chances de voir le numéro 16 exceller en MLS, et moi le premier, donc il s’agira seulement de bien prendre son temps et de ne pas paniquer trop tôt dans son cas :

Jeisson Vargas pourrait très bien être le milieu offensif que tous les partisans attendent depuis l’entrée de l’équipe dans le circuit Garber, s’il fait preuve d’un peu plus d’efforts et d’engagements.

Ses qualités techniques et sa bonne précision sur les passes compensent son manque de vitesse flagrant, ce qui n’est pas trop problématique pour cette fameuse position.

Espérons que le jeune arrivera, dans le futur, à s’acclimater parfaitement au club et à Remi Garde !

Crédit photo: lapresse.ca

Mots clés: , ,