Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les Blue Jackets de Columbus prolongent John Tortorella


 Par Daniel Vanier

John Tortorella  est un entraineur qui ne fait pas toujours l’unanimité. Ses sautes d’humeurs sont fréquentes. Il n’a pas non plus la langue dans sa poche et émet parfois des commentaires douteux. Bref, c’est un personnage très coloré.

Cela n’a pas empêché les Blue Jackets de lui accorder une prolongation de contrat de deux ans. Visiblement, ils sont satisfait des qualités d’entraineur du bouillant Torto :

Une belle fiche et un trophée

Tortorella a conservé une fiche de 129-87-23 depuis qu’il est arrivé à Columbus, le 21 octobre 2015. Sous sa gouverne, les Blue Jackets ont participé aux séries éliminatoires lors des deux dernières saisons. Ils n’ont pas fait long feu par contre puisqu’ils ont été éliminés dès la première ronde à chaque fois.

Torto a aussi remporté le trophée Jack-Adams à Columbus en 2016-2017. Il l’avait gagnée précédemment lors de la saison 2003-2004, alors qu’il avait gagné la coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay .

Le directeur général des Jackets, Jarmo Kekalainen, a d’ailleurs encensé son entraineur par la biais d’un communiqué :

«Notre formation a fait partie de celles ayant obtenu le plus de succès au cours des deux années précédentes et John Tortorella a joué un rôle crucial à cet effet. Depuis son arrivée, notre niveau de jeu a progressé. Sa passion et son engagement à être le meilleur se sont transposés sur le club et nous croyons récolter encore plus de victoires dans un futur rapproché.»

Nous ne pouvons effectivement pas nier que John Tortorella est un homme passionné ! Il faut donc s’attendre à voir quelques scènes de colère et des commentaires parfois juteux au cours des deux saisons à venir à Columbus.

Vous savez quoi ? On ne déteste pas cela !

Tortorella, qui est maintenant âgé de 60 ans, présente un dossier de 575-462-138 en 1175 matchs dirigés en carrière avec les Blue Jackets, les Canucks de Vancouver, les Rangers de New York et le Lightning de Tampa Bay.

Crédit photo : USA Today

Mots clés: , , ,