Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Dmitry Bivol trop fort pour Jean Pascal


 Par Daniel Vanier

Le boxeur québécois Jean Pascal a eu le mérite de donner tout ce qu’il avait, mais malheureusement il n’y avait rien à faire : Dmitry Bivol était beaucoup trop fort.

Le boxeur russe a mitraillé de coups Jean pascal tout au long du combat. Ce dernier a eu le mérite de demeurer debout.

Le dangereux boxeur né au Kirghizistan est une véritable machine de guerre. Pascal s’est fait servir une véritable leçon de boxe. L’aspirant québécois s’est finalement incliné par décision unanime, samedi soir au Hard Rock Hotel & Casino d’Atlantic City au New Jersey.

Voici les faits saillants du combat :

Les trois juges ont remis des cartes de 119-109, 119-109 et 117-111 en faveur de Bivol (15-0), qui défendait son titre pour la quatrième fois.

Pas de retraite à l’horizon pour Jean Pascal

Malgré ce résultat sans équivoque, Pascal (33-6-1) a dit ne pas vouloir évoquer la possibilité de prendre sa retraite. Il s’est montré ferme à ce sujet, bien qu’il vient de subir une quatrième défaite en combat de championnat du monde et que sa dernière victoire remonte lors de son combat contre Chad Dawson remporté par décision technique en août 2010.

Le tenace boxeur a été clair là-dessus après son combat :

« Ma performance de ce soir me dit que je peux continuer. Ma condition physique était exemplaire. J’ai fini en force et dans la vie, il faut persévérer. »

Son entraîneur, Stéphan Larouche a dit qu’ils allaient penser à tout cela, mais le bel hommage qu’il a fait au sujet de son boxeur après le combat laisse croire qu’il est du même avis que Jean Pascal :

« Jean vient de se battre contre l’un des plus beaux espoirs à 175 livres. Nous allons prendre le temps d’analyser et de regarder tout cela, a ajouté son entraîneur Stéphan Larouche. Ce n’est pas parce que tu perds un combat contre l’un des meilleurs au monde que tu es nécessaire fini. Jean a démontré ce qui le caractérise : du courage, de la résilience et un menton d’acier. Évidemment, nous avons peut-être senti que l’âge commençait à faire son effet. Nous aurions voulu qu’il mette de la pression un peu plus longtemps, mais il n’a cependant pas été capable. Mais je peux juste être fier de lui. Se tenir debout devant un gars qui lance des coups de poing comme Bivol, ce n’est pas évident. Jean est allé jusqu’au bout. Il ne voulait pas de regrets. »

Bel hommage n’est-ce pas ? Il est vrai que Jean Pascal a démontré beaucoup de courage lors de ce combat. Pascal a sûrement encore quelques bons combats à offrir !

Crédit photo : HBO via La Presse

À lire aussi sur le 7e match :

 

Marc-André Fleury écrit encore son nom dans l’histoire de la LNH :

Un autre exploit pour Marc-André Fleury !

Une soirée magique pour Patrik Laine :

Patrik Laine est maintenant 2e derrière Wayne Gretzky !

Brendan Gallagher risque de subir les foudres de la LNH :

Brendan Gallagher puni par la LNH?

Mots clés: , ,