Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Shea Weber délivre le Tricolore


Par Gabriel Asselin

Après avoir disputé une excellente rencontre contre les Hurricanes de la Caroline, malgré un revers de 2 à 1 en temps réglementaire, le Tricolore avait l’occasion de se racheter en recevant la visite des Rangers de New York au Centre Bell. Pour l’occasion, le Tricolore saluait le retour au jeu de Paul Byron, après une absence d’un mois, tandis que Charles Hudon était laissé de côté. Claude Julien avait également brassé les cartes en défensives alors que Brett Kulak évoluait avec Shea Weber. Quant à Mike Reilly, il profitait du renvoi de Victor Mete à Laval afin de réintégrer la formation.

Shea Weber avait disputé une excellente première rencontre en près d’un an mardi dernier, mais il n’avait pas eu un réel impact offensif sur l’issue de la rencontre. Le nouveau capitaine du Tricolore a remédié à la situation très tôt dans la rencontre. Dès la quatrième minute de jeu, le Canadien s’est présenté en territoire adverse en surnombre à trois contre deux et Jonathan Drouin n’a pas été en mesure de réceptionner adéquatement la passe de Max Domi. L’attaquant québécois a tout de même récupéré le disque avant de contourner la cage adverse et remettre la rondelle à la ligne bleue pour Weber. Ce dernier a alors laissé partir un missile qui n’a donné aucune chance au portier Alexandar Georgiev.

Après avoir vu le Canadien dominer la première partie du premier vingt, les Rangers ont pris le dessus dans la seconde portion de la période initiale, mais ils ont été incapables de déjouer Carey Price. Alors que les deux équipes semblaient se résigner à retraiter aux vestiaires avec un écart d’un but, le capitaine du Canadien en a décidé autrement.

Alors qu’il ne restait que quelques secondes au premier engagement, Shea Weber s’est avancé en territoire adverse et il a profité du deuxième effort de Tomas Tatar pour filer seul vers le portier des Rangers qu’il est parvenu à battre d’un bon tir des poignets dans la partie supérieure. Weber devenait ainsi le premier défenseur du Canadien depuis Mathieu Schneider en 1993 à inscrire deux buts consécutifs contre les Rangers de New York.

Le Canadien a amorcé le deuxième vingt sur les chapeaux de roues en accentuant très rapidement son avance. Dès la troisième minute de jeu, Paul Byron a récupéré le disque le long de la rampe en territoire défensif suite à un rejet de Jordie Benn avant d’effectuer une savante passe à l’aveuglette vers Artturi Lekhonen, lui permettant de s’amener en surnombre avec Jesperi Kotkaniemi. Lehkonen a opté pour le tir et il a ainsi inscrit son troisième but de la saison.

Tout comme Weber, Lehkonen n’était pas rassasié, puisqu’il en a rajouté trois minutes plus. Après avoir intercepté une passe de Neal Pionk, Lehkonen s’est retourné sur lui-même afin de décocher un tir sans avertissement qui a mystifié Georgiev du côté du bouclier.

Les Rangers étaient sur une disette de plus de deux semaines sans but sur les patinoires adverses et ils y ont mis un terme trois minutes plus tard. Lors d’une situation à quatre contre quatre, Jimmy Vesey a accepté la passe transversale de Brendan Smith avant de déjouer Carey Price d’un bon tir des poignets dans le haut du filet.

Le Canadien a ensuite obtenu l’opportunité de reprendre son avance de quatre buts, mais Brendan Gallagher a envoyé le disque sur la tige devant une cage béante. Sur la même séquence, Phillip Danault a écopé d’une infraction.

Les Rangers ont d’ailleurs profité de ce jeu de puissance pour réduire l’écart à deux buts. Après une relance rapide de l’attaque, Mika Zibanejad a remis le disque à Jimmy Vesey qui a fait de même vers Ryan Strome. Ce dernier n’a eu aucune difficulté à pousser le disque derrière Carey Price pour inscrire son troisième filet de la campagne.

Le Canadien ne s’est pas écroulé au troisième vingt et il a mis le match hors de portée des visiteurs à mi-chemin de l’engagement. Lors d’une attaque massive, Kenny Agostino s’est faufilé sur l’aile gauche, mais son tir des poignets a atteint le masque de Georgiev. Le retour de lancer a abouti en plein coeur de l’enclave et Tomas Tatar a aisément tiré le disque dans le fond du filet. Celui qui fêtait son 28e anniversaire de naissance en cette même journée inscrivait son onzième but de la campagne.

Le Tricolore est parvenu à tenir le coup pour l’emporter par la marque de 5 à 2 devant les Rangers de New York.

Le Canadien n’aura que peu de temps pour savourer cette victoire puisqu’il recevra la visite des Sharks de San Jose dès dimanche soir.

Crédit photo : Getty Images

À lire aussi sur le 7e match :

 

Adonis Stevenson est détrôné :

Adonis Stevenson K.O. !

Cœurs sensibles s’abstenir :

Une horrible blessure pour un ancien joueur des Jets de Winnipeg

La saga William Nylander réglée in extremis :

C’est enfin réglé pour William Nylander !

Mots clés: , ,