Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jake Virtanen: vraiment un fiasco?


Par Guillaume Arcand

Le 28 juin 2014, le 52e repêchage de la LNH se déroulait à Philadelphie, et lors de l’évènement,  les Canucks, qui parlaient en 6e position, en ont profité pour mettre la main sur le prolifique ailier droit Jake Virtanen. Depuis ce jour, Virtanen encaisse les critiques de part et d’autre et sa sélection est remise en question par de nombreuses personnes.

 

Une histoire remplie d’embuches

Virtanen reçoit toutes sortes de reproches et de critiques depuis le début de sa jeune carrière. Voici un petit résumé de son histoire, où on peut notamment découvrir d’où viennent les critiques à l’égard de l’attaquant de 6’1”. Après avoir été sélectionné 6e au total de l’encan 2014 de la LNH, l’ailier droit des Canucks a été retourné avec son club dans la WHL, le Hitmen de Calgary.

Ayant connu 2 bonnes premières saisons dans le junior, Virtanen n’est pas parvenu à améliorer son rendement offensif en 2014-15. L’attaquant a tout de même fait le saut dans la LNH l’année suivante, en 2015-16, alors qu’il est encore d’âge junior. Évidemment, étant à sa première saison dans la LNH et encore d’âge junior, l’attaquant actuellement âgé de 22 ans noirci peu la feuille de pointage, récoltant 13 points en 55 matchs.

Cette année-là, les Canucks n’avaient rien à perdre et l’attaquant Brintanno-Colombien n’était pas le joueur le plus important de la formation de Vancouver, Donc les Canucks l’ont prêté à Équipe Canada Junior lors de la période des fêtes. C’était sa 2e participation au traditionnel tournoi mondial de hockey junior U20.

Lors du tournoi, Virtanen a tout fait sauf améliorer sa réputation. il a commis plusieurs choses impulsives, notamment lors du match en quart de finale contre la Finlande, alors qu’il a écopé d’une pénalité de 4 minutes. Cette infraction a, en quelque sorte, coûté le sort du Canada lors du tournoi. C’est vrai, les erreurs font partie du hockey, mais lorsqu’on affronte une équipe composée de Sebastian Aho, Patrik Laine et Jesse Puljujarvi, il faut vraiment faire attention de ne pas envoyer cette équipe en surnombre pendant 4 minutes de jeu.

L’année suivante, en 2016-17, Virtanen a eu l’équivalent d’un coup de poing au visage. Après une première saison dans la LNH, le jeune ailier s’est fait rétrograder dans la AHL, et ce n’est pas tout. L’ancien 6e choix au total n’a absolument rien cassé avec les Comets de Utica, club-école des Canucks dans la AHL. Il a cumulé un piètre total de 19 points en 65 matchs avec le club-école de la formation Britanno-Colombienne.

Je suis d’accord pour dire que ce rendement, à l’âge de 20 ans, pour un 6e choix au total dans la AHL est loin d’être satisfaisant. Cependant, je crois aussi pour dire qu’à 20 ans, un joueur est loin d’être à la fin de son processus de développement et est très loin d’avoir atteint son plein potentiel.

En 2017-18, Virtanen a été l’auteur de 20 points en 75 matchs avec les Canucks. Il ne s’agit pas de sa meilleure production, mais il reste que c’est une amélioration assez remarquable par rapport à l’année précédente. Cette année, l’attaquant natif de New Westminster en Colombie-Britannique a encore amélioré son rendement offensif, lui qui a cumulé, jusqu’ici, 15 points en 35 matchs.

 

Un flop? Non!

C’est certain, Virtanen n’a pas un rendement qu’un 6e choix au total doit donner. Il n’est évidemment pas supérieur à des joueurs choisis après lui comme Kevin Fiala, Nikolaj Ehlers et Williams Nylander. Cependant, est-ce vraiment un fiasco? Il faut savoir que d’être repêché aussi haut qu’en 6e place est un véritable honneur pour un joueur, mais aussi quelque chose qui met beaucoup de pression sur les épaules de ce même joueur.

L’actuel porte-couleur des Canucks a déjà inscrit 10 buts au moment d’écrire ces lignes alors qu’il y a à peine 2 saisons, ce même Virtanen avait de la misère à maintenir une moyenne d’un point par tranche de 3 matchs dans la AHL. Rien n’empêche le jeune attaquant de continuer sur cette lancée concernant sa progression et ainsi devenir un attaquant redoutable. Aussi, Virtanen est loin d’être uniquement un joueur capable de marquer des buts. C’est aussi un joueur intense et qui préconise un style de jeu physique.

Physiquement, il est excellent et très dur à contrer. Chaque fois que l’attaquant de 229 libres rentre en collision ou qu’un autre joueur essaie de le mettre en échec, c’est presque toujours l’autre joueur qui tombe. Le #18 des Canucks applique également beaucoup d’échec-avant. Je vous ai dit que le jeune attaquant était un joueur qui n’est pas seulement un joueur à faire des buts, mais il reste que Virtanen a un certain talent offensif.

Virtanen possède un bon tir, est capable de couper vers le centre et il possède une bonne paire de mains. À 22 ans, Virtanen est encore jeune, et contrairement à plusieurs joueurs choisis dans les mêmes environs en 2014, il est établi dans la LNH. Offrant présentement une production d’un joueur de 3e trio, je ne serais aucunement surpris si l’ancien porte-couleur d’Equipe Canada Junior devenait un attaquant top 6 récoltant dans les 50 points par saison, en plus d’être efficace physiquement.

 

 

En résumé, Virtanen n’est pas un flop, mais bien un joueur qui prend plus de temps à s’établir et à s’adapter, et les Canucks ont pris la bonne décision en ne jetant pas la serviette dans son cas. L’histoire de Virtanen ne fait que rappeler qu’il faut toujours être patients avec les jeunes et y penser à 2 fois avant de jeter la serviette avec eux.

Crédit photo: National Post

 
Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e match :

 

Une réaction touchante des parents du jeune gardien des Flyers :

À voir : la réaction des parents de Carter Hart est touchante !

Anthony Calvillo avec les Carabins :

Anthony Calvillo avec les Carabins !

Trevor Timmins a bien fait ses devoirs !

Jesperi Kotkaniemi: le cadeau dont on ne se lasse jamais !

Mots clés: , , , ,