Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

La lune de miel est déjà terminée entre Nikita Scherbak et les Kings


Par Daniel Vanier

Chassez le naturel et il revient au galop dit un vieux dicton. Il semble que cela est très approprié dans le cas de Nikita Scherbak, qui voit encore une fois son temps de glace fondre à vue d’oeil.

Simon Servant, Journaliste sportif à La Presse canadienne, faisait remarquer que ça ne regarde pas trop bien pour Nikita Scherbak ces temps-ci avec les Kings. Hier soir, il n’a joué que 8 minutes et 33 seondes, obtenant au passage 3 tirs au but et 3 mises en échec :

Temps de glace en chute libre

Simon Servant mentionne que le temps de glace de Scherbak est en chute libre. Il a raison, car, lorsqu’on regarde de plus près les statistiques de Scherbak,, on voit qu’il a connu un bon départ, mais que par la suite, ça s’est gâté.

Il a marqué dès son premier match avec les Kings. L’entraineur des Kings , Willie Desjardins avait décidé d’utiliser Scherbak sur un 3e trio en compagnie du centre Adrian Kempe et de l’ailier droit Tyler Toffoli. Scherbak avait commis une bévue plus tôt en ne couvrant pas son joueur, mais il s’est bien racheté avec son filet et Desjardins l’a finalement utilisé 13 minutes et 32 secondes dans cette victoire de 5-1 contre les Golden Knights de Vegas.

Lors du match suivant contre les Red Wings, le temps de jeu de Scherbak a augmenté. Il a joué 15 minutes et 23 secondes obtenant 2 tirs au but et administrant 2 mises en échec.

Quelque chose semble avoir déplu à Willie Desjardins lors du 3e match de Scherbak, contre les Sabres cette fois-ci. Le russe n’a été utilisé que pendant 9 minutes et 42 secondes. Il a obtenu un tir au but lors de cette partie.

Légère hausse pour Scherbak lors du 4e match contre Columbus. L’Attaquant est utilisé 10 minutes et 26 secondes. Il obtient 2 tirs au but, mais termine le match avec un différentiel de -2. Voilà qui n’a pas dû plaire à son entraineur.

Puis hier, comme le mentionne Simon Servant, Trois tirs au but et trois mises en échec en seulement 8:33 de temps de jeu.

Le talent est là mais..

Scherbak semble donc continuer de montrer ce que les partisans et dirigeants des Caandiens de Montréal ont constaté au fil des années. Le talent est là chez Nikita Scherbak.Seulement, son manque de constance et surtout sa tendance à la paresse font qu’il semble avoir beaucoup de difficulté à s’imposer avec son équipe…peu importe, l’uniforme qu’il porte, l’histoire se répète.

Il faudra que le nouveau numéro 21 des Kings corrige ces défauts s’il veut jouer de façon régulière dans la LNH un jour.

Crédit photo : TVA Sports

À lire aussi sur le 7e match :

 

Des nouvelles d’Adonis Stevenson :

Des progrès pour Adonis Stevenson

Une 3e victoire de 5-2 contre les Sens !

Le Canadien sert la même médecine aux Sénateurs

Mme Béliveau n’est pas une fan du joueur des Sens !

Mme Élise Béliveau n’aime pas tellement Brady Tkachuk !

Mots clés: , ,