Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

À voir : Marc-André Fleury parle à ses poteaux !


Par Daniel Vanier

Les gardiens de but de la Ligue Nationale de Hockey sont souvent des hommes très superstitieux. Marc-André Fleury des Golden Knights l’a prouvé hier soir dans le match opposant ses Golden Knights aux Islanders de New York.

Le gardien natif de Sorel fut surpris en grande conversation avec…un des poteaux de son filet ! Il semblait lui dire « Qui est un bon poteau ? Toi tu es un bon poteau !» Vous pouvez voir ce moment amusant ici :

Une vielle habitude de Fleury

Ce n’est pas la première fois que Marc-André Fleury est surpris à effectuer un geste semblable. Le voici en action alors qu’il portait les couleurs des Penguins de Pittsburgh :

Une excellente saison pour Flower

Marc-André Fleury n’a pas eu à effectuer une tonne d’arrêts hier soir. Il a terminé la soirée avec 19. Cependant, celui qui est surnommé “Flower” a fait les arrêts clés sur de bonnes chances de marquer des Islanders pour garder son équipe dans le match. Les Golden Knights tiraient de l’arrière 2-0 après une période et Fleury a donné un gros coup de main à son équipe pour effectuer une remontée.

Les Golden Knights ont fini par remporter la partie par la marque de 4-2. Cette victoire était la 20e de la saison de Fleury, portant sa fiche à 20-10-2 avec une moyenne de buts alloués de 2.57 et un pourcentage d’efficacité de .907. Fleury a déjà inscrit 5 blanchissages en 2018-19.

Bref, nous ne savons pas si le fait de parler à ses poteaux aide le gardien de Sorel, mais chose certaine, Marc-André Fleury est un des grands responsables du succès des Golden Knights !

Crédit photo : USA Today.

À lire aussi sur le 7e match :

 

Une splendide performance de Carey Price permet aux Canadiens de renouer avec la victoire :

Carey Price se dresse devant les Coyotes afin d’enregistrer sa 300e victoire en carrière

Une réaction touchante des parents du jeune gardien des Flyers :

À voir : la réaction des parents de Carter Hart est touchante !

Trevor Timmins a bien fait ses devoirs !

Jesperi Kotkaniemi: le cadeau dont on ne se lasse jamais !

Mots clés: ,