Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Joël Bouchard est-il en train de réussir à transformer Michael McCarron?


Par Daniel Vanier

Ce n’est pas un secret pour personne l’attaquant format géant du Rocket de Laval, Michael McCarron, éprouve beaucoup de difficulté à s’établir dans la Ligue Nationale.

Lorsque Marc Bergevin lui a accordé un contrat d’une seule saison à deux volets le 10 septembre dernier, soit la même journée que le Canadien échangeait Max Pacioretty aux Golden Knights de Vegas, plusieurs observateurs s’entendaient alors pour dire que c’était le contrat de la dernière chance pour McCarron avec le Canadien. Si les résultats n’étaient pas là, il fallait s’attendre à ce que le Tricolore ne renouvèle pas son contrat et que les chemins se séparent avec l’ancien premier choix au repêchage (25e au total) du Canadien de Montréal.

L’effet Joël Bouchard

Cependant, ces mêmes observateurs s’entendaient aussi pour dire que le nouvel entraineur du Rocket de Laval, Joël Bouchard pourrait donner un gros coup de main au développement de Michael McCarron. Le numéro 25 du Rocket a dit dès le début de saison qu’il adorait son nouvel entraineur. Selon lui, lorsqu’il vient te jaser il donne l’heure juste et même s”il dit tes défauts on en ressort motivé. Voici ce qu’il disait à ce propos le 5 octobre dernier
«Il vous dit la vérité. Il ne tourne pas autour du pot. Les gars ont besoin de ça. Chacun est différent, mais j’ai besoin d’avoir un entraîneur intense qui vous dit vos quatre vérités. Engueule-moi si je suis mauvais. Et je crois que c’est bon pour tout le monde ici.»

McCarron qui a aussi nommé assitant au capitaine par Bouchard, a d’ailleurs connu un bon début de saison avec le Rocket. Il a inscrit cinq points à ses sept premières parties.

Puis, le géant de 6 pieds 6 pouces a connu toute une séquence récemment avec 14 points à ses 15 derniers matchs. Ce qui faisait demander à bien des gens, dont Mathias Brunet de La Presse, si Joël Bouchard n’était pas en train de réussir à transformer Michael McCarron:

Un projet à long terme

Il faut se rappeler que lorsque le Canadien a repêché McCarron en 2013, l’organisation le voyait comme un projet à long terme. McCarron a rappelé cela aussi en début de saison :

«La direction de l’équipe m’a dit que j’allais être un projet à long terme quand j’ai été repêché. Quelques années plus tard, j’en entends plusieurs, du moins dans les médias, abandonner dans mon cas. Je suis toujours en période de croissance. J’ai pris un demi-pouce cet été. Je mesure maintenant 6 pieds 6 pouces et demi. C’est fou.Je suis encore jeune. J’ai 23 ans. Ce ne sont pas tous les joueurs qui auront le profil de Connor McDavid qui fait 10 millions par année à 20 ans»

Non, effectivement, Michael McCarron ne sera jamais un Connor McDavid ! Le voir devenir un Genre de Brian Boyle n’est toutefois pas totalement impossible. Chose certaine, le colosse américain fait tout ce qu’il faut en ce sens.

Une blessure?

Anthony Marcotte rapportait que McCarron n’était pas sur la glace lors de l’entrainement du Rocket ce matin. On pensait peut-être à un rappel par le Canadien, mais finalement il semble qu’il s’agisse d’une blessure :

Espérons pour le gentil géant que ce ne soit rien de trop grave. Il mérite de récolter le fruit de ses efforts et de sa persévérance !

Crédit photo : Eyes On The Prize

À lire aussi sur le 7e match :

 

Alexander Romanov : Un très bon coup du CH :

Alexander Romanov : le Canadien semble avoir visé juste !

Une décision d’Ovi qui risque de faire jaser :

Alexander Ovechkin décide de ne pas aller au Match des étoiles

L’Impact perd un morceau important :

Alejandro Silva sera transféré au Paraguay

Mots clés: , ,