Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Rendre à César ce qui est à César


Par Sandrine Gendron

Après avoir manqué les séries éliminatoires pour une deuxième fois en seulement trois années, l’an passé avec le Tricolore, peu était ceux qui donnaient cher de la peau pour Marc Bergevin. Ce n’est un secret pour personne, à Montréal, les partisans sont connus pour être les meilleurs, mais aussi les pires de la Ligue. Ce n’est donc pas étonnant si plusieurs ont clamés, que le Canadien devait prendre un nouveau virage, entre autres en changeant de directeur général, lors de la fin de la dernière saison. Sauf que les choses ont bien changé depuis et c’est pour le mieux!

Auriez-vous vraiment pensé que l’équipe allait obtenir autant de succès cette saison? Auriez-vous vraiment cru que les espoirs du Tricolore allaient faire aussi belle figure? Pensiez-vous encore que Marc Bergevin était en mesure de prendre des décisions qui allaient être pleines de sens? Je suis certaine qu’avant le début de la présente saison, la grande majorité de vous auraient répondu non à ces trois mêmes questions.

Trop souvent, le Tricolore est vivement critiqué, puisque le hockey est bien ancré dans les veines de vous tous qui êtes partisans de la Sainte-Flanelle. Vous avez le hockey à cœur, et c’est normal de réagir ainsi lorsqu’on est passionné. Certains commentaires sont avouons- le un brin exagéré, voire même parfois méchant. Mais, certains sont bien justifiés, et dans un marché comme dans celui de Montréal, ces commentaires sont nécessaires pour bien faire vivre cette machine, qu’est l’organisation des Canadiens de Montréal.

Voyez-vous, là où je veux en venir, c’est que lorsque les choses vont bien, on se doit de le souligner et de l’apprécier. Voici donc en quelques points pourquoi on devrait applaudir le boulot accompli par le directeur général de la Sainte-Flanelle, Marc Bergevin! Levons-lui notre chapeau!

Un virage jeunesse prometteur

D’abord, si je vous nomme les noms de Romanov, Poehling, Primeau, Ylonen, Suzuki, Brook, Olofsson et même Kotkaniemi, vous esquissez sans doute un petit sourire en coin. Effectivement, les 7 premiers ont tous pris part au Championnat Mondial Junior 2019 à Vancouver, ce qui représente le plus grand nombre d’espoirs de l’histoire du Tricolore à prendre part à ce prestigieux tournoi. Et que dire de Jesperi Kotkaniemi qui a 18 ans, fait déjà partie de l’alignement du Canadien? Il a déjà obtenu 20 points, ce qui est plus que respectable pour un jeune joueur de centre comme lui, qui en est à ses premiers pas en Amérique du Nord. On a longtemps critiqué le CH face à ses joueurs obtenus via le repêchage, mais si on fait fi de Suzuki, les six autres joueurs ayant pris part au tournoi ont été obtenus par le repêchage. Romanov et Poehling s’étant particulièrement démarqués.

CMJ 2019 : Le meilleur attaquant et le meilleur défenseur du tournoi sont des espoirs du Canadien

Des décisions qui font du sens

S’il ne faut pas toujours accorder du pouvoir aux commentaires que des partisans émettent à longueur d’année, il n’en demeure pas moins qu’ils sont remarqués. Par exemple ” Bergevin retourne chez toi, même un enfant de 6 ans prendrait de meilleures décisions que toi “. Bien qu’il s’agit d’une réponse bien trop exagérée, elle reflète tout de même bien la pensée de plusieurs amateurs du CH. Si plusieurs joueurs trouvent le moyen de rebondir après des moments difficiles, Bergevin en a fait tout autant dans les derniers mois.

Pensons d’abord à la mise au ballotage de Nikita Scherbak, qui n’avait tout simplement plus sa place dans l’organisation, lui qui ne s’est pas développé comme on l’aurait souhaité. Il aura été réclamé par les Kings et il s’est à nouveau retrouvé au ballotage cette semaine, cette fois-ci, aucune équipe ne l’a réclamé. Cela prouve que Bergevin a procédé à une bonne décision. Nous pouvons ajouter à cela la mise au ballotage du vétéran défenseur David Schlemko qui est plus souvent qu’à son tour sur la liste des blessés. Il n’a pas su s’établir comme un régulier avec le CH, même si on (Bergevin) espérait le voir être le partenaire de Shea Weber. En le soumettant au ballotage, on respecte donc le plan de faire plus de place à la jeunesse. C’est donc une décision très respectable de Bergevin. Reste maintenant à voir si Schlemko se retrouvera à Laval, ou sous d’autres cieux dans les prochains jours.

David Schlemko soumis au ballottage, Nikita Scherbak ignoré

On pourrait en nommer plusieurs autres, mais vous saurez en convenir vous-même que Bergevin a su bien se rattraper. Vous pouvez aussi penser aux transactions ayant emmené Max Domi et Tomas Tatar à Montréal…

Un rendement surprenant

Malgré une deuxième défaite de suite du Tricolore en autant de matchs, alors qu’il s’est incliné par la marque de 1-0 contre le Wild du Minnesota et par la marque de 4-1 contre les Prédateurs de Nashville, le Canadien a su très bien faire depuis l’amorce de la saison 2018-2019. Bien qu’il se retrouve présentement hors du portrait des séries éliminatoires, la lutte se fait très serré pour les deux dernières positions donnant l’accès à ce fameux tournoi printanier. Effectivement, seulement 1 point distancie le Tricolore des Sabres de Buffalo et des Islanders de New York. Puis il se retrouve à seulement 3 points des Bruins de Boston qui sont à la troisième position dans l’Atlantique. Absolument personne ne croyait que les Canadiens seraient en pleine course pour les séries à la mi-saison, pourtant, c’est bel et bien le cas!

Un discours qui en dit long

Souvent on a reproché à Bergevin de toujours répéter la même cassette lors de ses points de presses. Il a fait le point lundi le 7 janvier sur la mi-saison et il a bien voulu nous faire une confidence. Montréal n’ira pas chercher un joueur de location en échange d’un espoir ou d’un choix de premier tour. S’il bouge, ce sera pour un joueur qui sera en mesure d’aider l’équipe maintenant, mais aussi demain. Voici un texte de mon collègue Daniel Vanier qui résume très bien ce point apporté par le Directeur-Général :

Pas question d’échanger un espoir pour un joueur de location du côté du Canadien!

S’il tient parole avec la venue de la date limite des transactions, il faudra le féliciter. Car s’il est clair pour la direction du Tricolore que le but pour cette saison a toujours été de faire les séries, il serait fort étonnant de voir le Tricolore se battre pour le but ultime qu’est la Coupe Stanley. Notre futur lui, est brillant. Il faut patienter, apprécier ces petites décisions qui au bout de la ligne pourront rapporter gros.

On vous lève notre chapeau monsieur Marc Bergevin. Maintenant, il faut continuer dans cette voie!

Qu’en pensez-vous? Faites-nous part de votre opinion!

Crédit photo: Canadiens de Montréal

À lire aussi sur le 7e match :

 

Voici la formation du CH pour le match de ce soir contre le Wild :

Formation du CH-Match Wild vs Canadiens

Les Alouettes signent un jeune quart prometteur !

Les Alouettes signent le quart Hugo Richard !

Probablement la pire façon de se faire refuser un but !

À voir : Wow! Un but refusé… par la faute d’un problème électrique !

Mots clés: , , , , , ,