Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Yannick Bruschweiler: la menace suisse


Par Guillaume Arcand

Le dernier championnat mondial junior nous a donné une petite idée d’où en était la Suisse au niveau du hockey. Les réactions face à leur performance lors du dernier CMJ, démontre que nous en savons assez peu sur ce qui se trame au niveau hockey en Suisse. De bons jeunes joueurs provenant du pays du chocolat sont nombreux, on n’a qu’à penser à Nando Eggenberger, Philipp Kurachev, Tim Berni et Nico Gross. On pourrait aussi inclure dans ce lot Sven Leuenberger et, entre autre, Yannick Bruschweiler.

 

Une progression qui ne passe pas inaperçue 

Comme toujours, le Championnat Mondial Junior permet aux joueurs de faire découvrir leur talent au monde entier, tandis que d’autres ne font que confirmer les suppositions qu’on a à leurs égards. L’attaquant suisse a fait du chemin depuis les dernières années.

Il y a 2 ans, Le Suisse au nom compliqué à prononcer arrivait à peine à tirer son épingle du jeu dans la ligue junior suisse, une ligue assez faible en termes de calibre. 2 ans plus tard, Bruschweiler s’est métamorphosé, lui qui joue du gros hockey dans la 2e ligue suisse (NLB) et qui a marqué de gros buts pour la Suisse lors du dernier CMJ.

Ayant inscrit 18 points en 28 matchs dans la NLB, le Suisse se situe au premier rang pour les points ainsi que 3e pour la moyenne de points chez les joueurs d’âge junior dans la NLB. Il est vrai que la 2e ligue suisse est loin d’être le calibre le plus prolifique au monde.

Toutefois, il faut aussi savoir que la NLB se situe un échelon en dessous de la NLA, ce qui n’est pas mal du tout si on considère que la ligue élite suisse est quand même l’une des ligues les plus compétitives sur la planète. Pour en revenir à Bruschweiler, il a su tirer son épingle du jeu malgré le fait qu’il jouait dans une ligue d’homme.

 

Un des bons joueurs du CMJ

L’attaquant de 19 ans a aussi fait bonne impression lors du Championnat Mondial Junior. Ayant inscrit 4 points en 7 matchs. L’attaquant suisse a non-seulement été l’auteur de buts importants, mais aussi, il faisait sentir sa présence chaque fois qu’il était sur la glace.

Voici d’ailleurs une vidéo qui le met en action. Sur ce jeu, il effectue une montée d’un bout à l’autre de la glace et décoche un puissant tir du poignet pour marquer. Ce très beau but s’est produit contre le suède de surcroit. Une formation qui possède une excellente défensive. Admirez le talent de Brushweiler ici :

Lors du plus récent mondial junior, l’actuel porte-couleur du GC Küsnacht Lions dans la NLB était l’un des meilleurs attaquants de la formation suisse. Vous allez me dire que le fait d’être un des meilleurs joueurs d’une ”petite” formation comme la Suisse est quelque chose de facile, mais j’aimerais rappeler que cette même Suisse est quand même parvenue à créer la surprise en l’emportant face à la Suède en quart de finale pour ensuite se rendre jusqu’en final de bronze.

Être un des très bons attaquants d’une équipe qui a terminé 4e lors du CMJ, ce n’est pas rien du tout. Le parcours de Bruschweiler me rappelle un peu celui de Sven Leuenberger, un autre Suisse de 19 ans qui a joué du bon hockey lors du dernier CMJ. 

Lorsque j’ai fait l’état des forces en vue du dernier mondial junior, Bruchweiler n’était pas parmi les joueurs qui composaient le noyau des Suisses selon moi à ce moment-là. C’est donc dire qu’il a été surprenant.

 

Un joueur de talent 

Ce n’est pas pour rien qu’alors qu’il est un joueur overaged, l’attaquant de 5’10” s’est mérité le 98e rang chez les patineurs européens selon la plus récente liste de la Central de Recrutement de la LNH. Il possède une bonne vitesse d’exécution et il est capable d’exécuter de belles feintes.

Celui qui portait le numéro 10 pour la Suisse lors du dernier mondial junior est un joueur capable de manoeuvrer dans les petits espaces, et ce qui m’impressionne le plus chez lui est le fait qu’en possession de rondelle, il peut ramener la rondelle vers lui et ensuite tirer. L’ailier gauche est aussi un joueur que le spectateur remarque facilement par son intensité et son implication.

 

En bout de ligne, après ce qu’on a vu de lui lors du dernier mondial junior, difficile de croire que Bruschweiler était un joueur qui éprouvait des difficultés il y a 2 ans. Sera-t-il parmi les 217 noms retenus lors du prochain repêchage?

Crédit photo: Getty Image

À lire aussi sur le 7e match

La formation du CH pour le match de ce soir :

Formation du CH-Match Mighty Ducks vs Canadiens

Le capitaine du Tricolore est parmi les meilleurs défenseurs de l’histoire de la LNH :

Shea Weber pourrait se retrouver sur le top 10 d’une liste prestigieuse !

Le jeune gardien connaît tout un début de carrière !

Carter Hart inscrit son nom dans l’histoire de la LNH

Mots clés: , , , , ,