Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les meilleures recrues cette année


Par Philippe Matte

C’est connu, chaque année plusieurs recrues se font un nom en aidant grandement leur équipe. Par exemple, l’année passée, Mathew Barzal a aidé les Islanders avec une récolte offensive de 85 points en 82 matchs. Il y a également eu Brock Boeser. Fort d’une saison de 55 points en 62 matchs on le percevait comme le futur des Canucks. Cette année ne fait pas exception au niveau des recrues. Plusieurs gardiens, attaquants et défenseurs se sont déjà fait un nom dans la LNH. Voici quelques noms:

Carter Hart (Flyers de Philadelphie)

Alors que tout le monde voyait les Flyers éliminés des séries dès le mois de décembre, Hart est arrivé tel un sauveur. En début de saison, les deux gardiens principaux de l’équipe, Brian Elliott et Michal Neuvirth, se sont blessés. Par la suite, les dirigeants ont réclamé Mike McKenna au ballotage, mais Il n’a su prendre le rôle de numéro 1. C’est alors que Philadelphie a rappelé le jeune gardien de 21 ans de la AHL. Dès son premier match, il s’impose avec 29 arrêts sur 32 tirs, dans une victoire des siens. C’est cependant à partir du 14 janvier que Hart entrera dans le livre des meilleurs gardiens. À compter de cette date, il a eu 8 victoires de suite, ce qui est un record, à égalité avec Jocelyn Thibault.

Elias Petterson (Canucks de Vancouver)

L’année passée, Brock Boeser avait été une des meilleures recrues de l’année avec 55 points en 62 matchs. Cette année encore, une recrue des Canucks se démarque. Il s’agit du joueur de centre Elias Pettersson. Le suédois de 19 ans a  51 points en 46 matchs. Malgré quelques blessures cette saison, il n’a pas baissé son jeu d’un cran. Il est présentement le premier sur la liste des meilleures recrues cette année. Les Canucks semblent bien avoir déjà trouvé les remplaçants des frères Sedin en Pettersson et Boeser.

Jordan Binnington (Blues de Saint-Louis)

L’histoire des Blues cette année ressemble un peu à celle des Flyers. Ils ont eu un mauvais début de saison et on ne les voyait pas dans le portrait des séries éliminatoires. Cependant, une recrue au poste de gardien de but a permis à l’équipe de continuer d’y croire. En effet, Jake Allen ne remplissait pas sa tâche de gardien numéro 1 depuis le début de l’année. L’entraineur Craig Berube a alors décidé de donner une chance à la recrue Jordan Binnington. Ce dernier n’a pas déçu. Pour le moment, il a neuf victoires en onze départs. Il présente également une excellente moyenne de buts alloués de 1,72 et un pourcentage d’arrêts de 0,931. Les Blues semblent enfin avoir trouvé leur gardien numéro 1 qu’ils cherchaient depuis si longtemps.

Rasmus Dahlin (Sabres de Buffalo)

Le tout premier choix du dernier encan de la LNH ne déçoit pas. Le défenseur de 18 ans a 31 points en 56 matchs cette saison. On entend pas beaucoup parler de ce défenseur parce qu’il joue dans l’ombre des joueurs telles que Rasmus Ristolainen, Jack Eichel, Jeff Skinner, etc. Cependant, il présente de très belles statistiques pour un jeune homme à sa première saison dans la LNH. Il ne marque pas son équipe telle que Pettersson ou Hart, mais il réussit à stabiliser la défense de Buffalo.

Jesperi Kotkaniemi (Canadiens de Montréal)

Avec son sourire persistant et sa volonté constante de s’améliorer, Kotkaniemi a réussi à être un des préférés de la foule montréalaise. Le jeune centre de 18 ans représente le futur de l’équipe à cette position. Il pourrait être le centre numéro un que les fans de la Sainte-Flanelle attendaient tant. Avec 27 points en 56 matchs, celui que l’on surnomme KK pourrait dépasser Mario Tremblay pour le plus de points par un joueur de 18 ans, dans l’histoire de l’organisation du Canadien. Le record de Tremblay est de 39 points et Kotkaniemi a 23 points et encore 34 matchs à jouer cette saison.

Miro Heiskanen (Stars de Dallas)

Les Stars ont longtemps eu un problème à la ligne bleue. Il leur manquait un défenseur solide pouvant aider John Klinberg. Ils l’ont trouvé en Miro Heiskanen. Il a été l’une des deux recrues à avoir été invité au match des étoiles cette année. L’autre étant Elias Pettersson. À sa première saison dans la LNH, Heiskanen a 25 points en 56 matchs. Il représente le futur à la position de défenseur à Dallas. Bon passeur et bon défensivement lui et Klingberg (26 ans) aideront les gardiens comme l’attaque.

Andrei Svechnikov (Hurricanes de la Caroline)

L’ailier droit de 18 ans est un attaquant physique avec un très bon tir et de très bonnes mains. Malgré qu’il joue sur le deuxième trio des Hurricanes, derrière Nino Niederreiter, il a 26 points dont 14 buts, cette saison. Le russe est le premier d’une lignée de futurs attaquants sélectionnés au premier tour par l’équipe, le directeur général de l’équipe ayant déclaré, plus tôt cette saison, que l’équipe repêchera que des attaquants lors de leurs futurs premiers choix. Nul doute que ce dernier représente une bonne addition à cette équipe qui cherche, depuis longtemps, un joueur qui les ramènerait en séries éliminatoires.

Mentions honorables à: Brady Tkachuk, Andreas Johnsson, Colin White, Anthony Cirelli et Mathieu Joseph.

Selon vous qui gagnera le trophée Calder? Quelle recrue a le plus aidé son équipe? Faites-le-nous savoir en laissant un commentaire.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Michael Chaput demeure dans l’organisation du Canadien :

Michael Chaput n’a pas été réclamé

Un beau plateau pour le capitaine du CH :

Un plateau significatif pour Weber contre les Predators jeudi!

Un joueur victime de malchance :

https://le7ematch.com/blog/2019/02/13/daniil-berestnev-un-russe-pas-seulement-victime-du-facteur-russe/

Mots clés: