Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jared Bednar sur le siège éjectable


Par Philippe Matte

L’entraîneur de l’Avalanche du Colorado, Jared Bednar, voit ses jours comptés en tant qu’entraîneur-chef. En effet, rien ne va plus pour l’équipe qui a maintenant une fiche de cinq victoires et 22 défaites, dont six en prolongation, à ses 27 derniers matchs.

Malgré tout le talent dans l’équipe, Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen, Gabriel Landeskog et plusieurs autres, l’équipe ne réussit plus à gagner. Avec une séquence de huit défaites, où l’équipe a accordé 35 buts au total, ces derniers sont en train de diminuer drastiquement leur chances de faire les séries. Ils sont présentement à quatre points de la dernière place menant au tournoi printanier.

L’entraîneur semble également avoir perdu le contrôle du vestiaire. Rappelons que, un peu avant le congé du match des étoiles, Bednar avait eu une engueulade avec son joueur étoile et assistant capitaine, Nathan MacKinnon. Le tout s’était déroulé lors du match contre les Flames de Calgary. L’équipe hôte l’avait alors remporté 5-3. Il s’agissait d’une deuxième défaite de suite et la poursuite du calvaire de l’équipe. Voyez la vidéo ci-dessous :

Séparer le meilleur trio

Certains diront que l’Avalanche est trop axé sur le premier trio de l’équipe. En effet, avec un total combiné de 206 points en 56 matchs, Rantanen, Landeskog et MacKinnon pourraient être séparés. Cela balancerait les trios et permettrait une meilleure production offensive de la part des deux, voire trois premières lignes, puisque le quatrième attaquant avec le plus de points est Carl Soderberg, il en compte 34. Ainsi, l’équipe marquerait plus grâce à l’apport offensif de plusieurs attaquants divisés sur différentes lignes.

Aider les gardiens

L’équipe devrait également améliorer la défensive puisqu’il s’agit du point faible de l’équipe. Malgré le fait qu’elle ait deux bons gardiens, Semyon Varlamov et Philipp Grubauer, l’équipe a accordé 188 buts, soit le sixième plus haut total dans la ligue. Leur meilleur défenseur est Tyson Barrie et il cumule 40 points en 52 matchs, mais a un différentiel de -3. Les autres ont tous 18 points ou moins. Il s’agit d’un jeune groupe de défenseurs, Girard (20 ans), Graves (23 ans), Zadorov (23 ans), Barrie (27 ans), Patrick Nemeth (27 ans) et Johnson (30 ans). Le directeur général, Joe Sakic, a déjà conclu de gros échanges par le passé et, selon moi, il devrait aller chercher un défenseur étoile avec de l’expérience pour aider l’équipe.

Une chose est sûre. Les partisans de l’Avalanche ne veulent plus voir leur équipe perdre et voudraient du mouvement au niveau du personnel. Il ne reste qu’à voir si l’équipe se replacera. Sinon, qui perdra son poste en premier?

Crédit photo: Mile High Sticking

À lire aussi sur le 7e Match

La LNH a raté une belle occasion de passer son message :

Opinion: La suspension d’Evgeni Malkin est insuffisante

Une violente mise en échec en Ontario :

L’espoir des Oilers, Dmitri Samorukov, démolit Paul Cotter

Mots clés: , , , , , ,