Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Développement déficient chez les Oilers


Par Karl Hakopian

On dit souvent que le succès d’une équipe passe par un bon repêchage, mais ce n’est pas toujours le cas. Effectivement, il faut être capable de développer ces jeunes et c’est ce que les Oilers n’ont pas été en mesure de faire depuis au moins une décennie. C’est ce qui explique leur seule présence en séries éliminatoires, il y a deux ans, après qu’ils aient atteint la finale de la coupe Stanley en 2006.

Dans l’article qui suit, on fera une analyse des derniers choix de repêchage depuis 2006.

2006

Le 45e choix au total des Oilers d’Edmonton cette année-là est maintenant un défenseur jouant pour les Canadiens de Montréal.

Il s’agit de Jeff Petry. Ce dernier est maintenant une pièce maîtresse pour le CH et les Oilers doivent regretter de l’avoir échangé. Celui qui est en voie d’obtenir sa meilleure saison en carrière n’a jamais pu réellement s’imposer comme le défenseur numéro 1 de l’équipe. Normal, ce n’est pas un défenseur numéro un ! Les Oilers l’avait rapidement mis sur la paire numéro 1 et il a cumulé des différentiels de -22 et -25 avant d’être échangé à Montréal.

2007

Les Oilers d’Edmonton ont sélectionné au sixième rang, Sam Gagner. Après avoir disputé quelques bonnes saisons, ce dernier n’est plus dans la LNH. Il est dans la ligue américaine. Or, sa meilleure saison est une récolte de 50 points ce qui n’est pas digne d’un sixième choix au total. Il n’a jamais marqué 20 buts lors d’une saison.

Les Oilers ont repêché Riley Nash au 21e rang lors du même repêchage. Cependant, il n’a jamais joué pour eux. Il vient de connaître sa meilleure saison en carrière l’an passé avec les Bruins avec une récolte de 41 points.

2008

Impliqué dans une des pires transactions de Chiarelli à la barre des Oilers, Jordan Eberle a été le 22e choix au total en 2008. Pourquoi les Oilers d’Edmonton l’ont échangé contre Ryan Strome? Il a fait 76 points en 78 matchs en 2011-2012. Il a cependant été ralenti par les blessures et sa production a baissée en 2016-2017 avec une saison de 51 points. Ce dernier n’était pas la source des ennuis des Oilers. Ryan Strome n’a jamais pu s’imposer à Edmonton et ils l’ont échangé contre Ryan Spooner qui n’a su faire guère mieux. Résultat: échec sur toute la ligne!

2009

Fidèle à leurs habitudes, les Oilers ont fait l’erreur de sélectionner Magnus Paajarvi au 10e rang de l’encan 2009. Après une saison de 34 points, il n’a plus jamais dépassé ce total.

2010

La pire erreur de l’ère Chiarelli: Taylor Hall. Il a été échangé aux Devils du New Jersey en 2016 contre Adam Larsson. Il a remporté le trophée Hart avec ces derniers en 2018, auteur d’une saison de 93 points en 76 matchs.

Les bonnes années: 2011, 2013,2014,2015

Les bonnes années de repêchage des Oilers ont été rares mais ces quatre années l’ont été. En 2011, ils ont repéché au 1er rang au total, Ryan Nugent-Hopkins. Il est très bon, mais il n’a jamais produit comme un premier choix devrait produire. Cependant, cette année, il a 52 points en 56 matchs et se dirige vers la meilleure saison de sa carrière. Pour ce qui est de Klefbom, on a vu à quel point il est indispensable à la défense pour les Oilers. Sa blessure a été le principal vecteur des insuccès de son équipe et de leurs carences défensives.

Ils ont repéché Darnell Nurse au 7e rang en 2013 et c’est un des seuls joueurs avec qui le développement a été bien fait. Les Oilers ont été patients avec lui et cette année, il connaît la meilleure saison de sa carrière avec 28 points en 56 matchs et s’impose de plus en plus comme un élément indispensable.

Ils ont sélectionné au troisième rang, Leon Draisaitl en 2014. Il est le deuxième meilleur joueur de cette équipe avec 67 points en 56 matchs.

Difficile de faire un mauvais choix en 2015 avec Connor McDavid. Il est tout seul dans cette équipe avec Ryan Nugent-Hopkins et Leon Draisaitl, De plus, son entraîneur le fait trop jouer. Le succès d’une équipe ne peut pas être basé sur un seul joueur.

2012, le cauchemar russe

Nail Yakupov a été le tout premier choix du repêchage 2012 et c’est un échec total. Les Oilers l’ont brûlé. Après une saison recrue époustouflante de 31 points en 48 matchs, il n’a plus jamais été le même. Il est aussi très mauvais défensivement notamment en finissant la saison 2014-2015 avec un différentiel de -35. Il est désormais dans la KHL.

Avenir incertain pour les trois derniers choix

Kailer Yamamoto, Jesse Puljujarvi et Evan Bouchard répresentent des cas incertains. Jesse Puljujarvi fait la navette entre la Ligue américaine et la Ligue nationale depuis trois ans. Le quatrième choix au total en 2016 semble avoir de la misère à s’adapter aux patinoires nord-américaines. Il a 37 points en 138 matchs avec les Oilers. Son nom est dans des rumeurs de transactions. Les Oilers perderont-ils patience trop vite encore une fois?


Kailer Yamamoto fut la belle surprise du dernier camp d’entraînement, il a joué les neuf premiers match à Edmonton avant d’être retourné dans son équipe junior. Il a 2 points en 17 matchs avec les Oilers cette année faisant souvent la navette entre la LAH et la LNH. Les Oilers sont patients pour l’instant.

Evan Bouchard a surpris au camp cette saison forçant le club à le faire jouer sept matchs avec l’équipe. Il marqua d’ailleurs son premier but en carrière dans la Ligue.

Conclusion

Est-ce que les Condors de Bakersfield développent bien leurs joueurs? Difficile à dire, mais tous les joueurs qui passent par là ne reviennent pas meilleur qu’avant. Ty Rattie en est le parfait exemple. Bref, les Oilers doivent revoir leur système de développement car c’est fort probablement cet élément qui les empêche de bien performer.

Crédit photo: wallpaperup.com

À lire aussi sur le 7e Match

Quelle gaffe !

Si vous l’avez raté : Quelle gaffe de Frederik Andersen !

La LNH a raté une belle occasion de passer son message :

Opinion: La suspension d’Evgeni Malkin est insuffisante

Le CH s’incline à Nashville:

https://le7ematch.com/blog/2019/02/14/le-manque-dopportunisme-coule-le-tricolore-a-nashville/

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,