Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Prédictions séries LHJMQ (Association Est)


Par Guillaume Arcand

Il y a un manque d’équilibre flagrant entre les 2 associations dans la LHJMQ. Alors que les 8 équipes de l’Est qualifiées pour les séries sont classées au niveau général 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e et 11e, on peut voir que le rapport de force est nettement plus élevé dans l’Est, surtout si on exclut les 2 meilleures équipes de l’Ouest, les Huskies et les Voltigeurs. Toutefois, ce manque d’équilibre donnera des séries intéressantes, serrées et enlevantes dès le premier tour du côté oriental du circuit Courteau. Voici mes prédictions.

Mooseheads (1) vs Remparts (8)

Bien que le classement semble dire le contraire, les Remparts peuvent offrir une belle opposition face aux hôtes de la Coupe Memorial, surtout si le gardien Carmine-Anthony Pagliarulo vole sa part de matchs. Les Mooseheads ont une excellente formation composée de bons jeunes joueurs, de joueurs expérimentés et de talents bruts. En résumé, ils ont presque tous les talents possibles. Toutefois, la formation de la Vielle capitale n’a peut-être pas de Samuel Asselin ou de Jared McIsaac, mais elle compte sur d’excellents vétérans en défensive ainsi que sur 4 trios qui peuvent marquer. Ne soyez pas surpris si les Diables Rouges gagnent 2 matchs lors de cet affrontement. Mooseheads en 6

Drakkar (2) vs Wildcats (7)

C’est ici que ça commence à être vraiment intéressant. Ne vous fiez pas au classement, car non seulement il n’y a que 17 points qui séparent les 2 équipes, mais aussi, car les chats sauvages ont causé une petite surprise l’an dernier en éliminant l’Océanic au premier tour, et plusieurs joueurs qui ont fait partie de l’équation ayant mené à cette surprise sont de retour cette année. Alors que les Wildcats misent sur de bonnes vedettes à l’attaque avec, entre autres, le prolifique Jakob Pelletier et l’un des meilleurs attaquants de la ligue en Jeremy McKenna, une profondeur qui n’est pas douteuse et une défensive qui a fait mentir bien du monde, le Drakkar a LE meilleur top 9 de la LHJMQ malgré le fait qu’il ait échangé D’Artagnan Joly un peu avant le 18 décembre dernier, une défensive bien rénovée capable d’appuyer l’attaque ainsi que de bons gardiens de but. Bien que la formation néo-écossaise soit capable de jouer les trouble-fêtes cette année et qu’ils ont frôlé plusieurs fois la tête de l’Association de l’Est, le Drakkar devrait sortir vainqueur de ce duel. Drakkar en 7

Océanic (3) vs Saguenéens (6)

Les Saguenéens sont très associés au terme ”trouble-fête”. Il y a 2 ans, ils ont réussi à se faufiler en demi-finale et l’an dernier, les bleuets ont été l’équipe qui ont donné le plus de fil à retordre au plus récent champion de la Coupe Mémorial, le Titan, après l’Armada. Alors que plusieurs joueurs de l’an dernier et encore quelques soldats de l’édition où les Sags ont atteint le carré d’as sont encore avec l’équipe cette année, je ne serais pas surpris que la troupe de Yanick Jean obtienne son laissez-passer pour le 2e tour alors qu’ils font face à une excellente équipe. En plus de compter sur un excellent duo de jeune loup en Théo Rochette et Hendrix Lapierre, la formation du Lac-Saint-Jean compte aussi sur des éléments qui peuvent contribuer sur les 4 trios (Zackary Lavigne, Samuel Houde, Justin Ducharme, Liam Murphy, entre autres) ainsi qu’une solide défensive et un gardien représentant un beau potentiel au niveau professionnel en Alexis Shank. Toutefois, même si Chicoutimi semble être bien modelé pour surprendre, l’Océanic est tout simplement trop fort. L’équipe compte sur une grosse vedette en Alexis Lafrenière, un excellent trio de 20 ans composés de Charles-Edouard D’Astous, Olivier Garneau en plus de Jimmy Huntington, qui a récemment signé un contrat avec le Lightning de Tampa Bay, en plus d’autres bons éléments à l’attaque en Carson McKinnon, D’artagnan Joly, Cédric Paré, Dmitry Zavgorodny. Je n’ai pas encore parlé de Jordan Lepage, Radim Salda, Jeffrey Durocher, Anthony d’Amour et Colten Ellis. Même si elle affrontera une formation assez coriace, la formation du Bas-St-Laurent devrait être sacrée grande victorieuse de ce duel qui s’annonce grandement relevé. Océanic en 7

Islanders (4) vs Screaming Eagles (5)

Il s’agit du duel le plus intéressant dans toute la LHJMQ pour les amateurs de matchs serrés et enlevants. Ces 2 équipes risquent de se battre jusqu’à la dernière seconde, mais les Eagles possèdent une meilleure équipe que les Islanders. Tandis que les aigles ont fait l’acquisition de plusieurs bons éléments à la date limite des transactions, plusieurs joueurs ayant aidé la formation de l’Île-du-Prince-Edouard à terminer au 4e rang de la puissante Association de l’Est sont présentement sous d’autres cieux, et les Islanders ont cumulé beaucoup de leurs victoires lorsque ces joueurs étaient présents. Toutefois, la formation dirigée par Jim Hulton aura quand même droit à l’avantage de la glace et a quand même quelques bons éléments en place, mais la formation néo-écossaise est quand même, même si on en parle moins, l’une des équipes avec le plus de talent brut et de potentiels dans cette ligue, et devrait sortir vainqueur de cette série, surtout si Kevin Mandolese redevient le gardien constant qu’il était à sa saison recrue. À moins que les Islanders jouent le même hockey inspiré qu’ils ont offert lors des dernières années, les Eagles obtiendront leur billet pour le 2e tour. Screaming Eagles en 7

Voilà ce qui conclut mon texte comportant mes prédictions en vue des séries de la LHJMQ dans l’Association de l’Est, mais je risque aussi de me tromper, car 3 de ces séries pourraient autant être remportées par l’un ou l’autre des adversaires.

Crédit photo: Pro Hockey Rumors

À lire aussi sur le 7e match:

Le Canadien est de retour en séries:

Le Tricolore offre une performance impeccable contre les Islanders

Torey Krug doit assurément avoir apprécié son geste !

Brad Marchand défend un coéquipier et remet un journaliste à sa place

Les prédictions pour les séries de la LHJMQ :

Prédictions pour les séries de la LHJMQ (Association Ouest)

Mots clés: , , , ,