Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Panthers vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a connu une excellente dernière semaine, récoltant sept points sur une possibilité de huit. Le Tricolore amorcera ce soir une semaine aussi importante, sinon plus, que la précédente en recevant la visite des Panthers de la Floride, le dernier adversaire “facile” de la saison.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, aucun changement ne sera apporté. Charles Hudon, Nicolas Deslauriers, Dale Weise et Matthew Peca seront laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté. Mike Reilly sera laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant le filet et Antti Niemi le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Aleksander Barkov !

Malgré qu’il est très improbable que les Panthers participent aux prochaines séries, une défaite au Centre Bell ce soir les élimineraient, Bob Boughner compte sur quatre joueurs ayant 58 points ou plus. En tête de liste se trouve le joueur de centre finlandais Aleksander Barkov. En 76 rencontres depuis le début de la campagne, l’attaquant de 23 ans a enregistré 34 buts et 54 mentions pour une récolte de 88 points. De plus, à ses dix derniers matchs, Barkov a amassé un ahurissant total de six buts et quatorze mentions d’aide pour vingt points. Également, en carrière contre le Tricolore, le Finlandais a enregistré quatorze but et dix mentions d’aide en vingt joutes, tandis que sa récolté s’élève à trois buts et deux mentions d’aide en trois rencontres contre la formation montréalaise durant la présente saison. Les hommes de Claude Julien devront surveiller de près le numéro 16 des Panthers s’ils souhaitent l’emporter.

2- Profiter des déboires défensifs des Panthers !

Si les Panthers font belle figure en attaque, on ne peut en dire autant du côté défensif. Lors de leurs deux dernières rencontres, contre les Bruins de Boston et à Toronto, contre les Maple Leafs, lundi, les Panthers ont accordé sept buts dans chacune des deux joutes. La formation floridienne vient au troisième échelon pour le plus grand nombre de buts accordés, n’étant devancé, à l’heure actuelle, que par les Sénateurs d’Ottawa et les Blackhawks de Chicago. Les statistiques sont belles en première période, alors que les Panthers n’ont accordé que 61 buts à l’adversaire, soit le onzième meilleur rendement de la LNH. Cependant, la situation se complique drôlement par la suite, alors que les hommes de Bob Boughner ont concédé respectivement 91 et 98 buts aux deuxièmes et troisièmes vingts à l’équipe adversaire, soit les 28es et 31es échelons du circuit Bettman. Les défenseurs et les portiers des Panthers ne joueront certainement pas avec la meilleure confiance qui soit et le Tricolore devra appliquer de la pression sur ceux-ci afin d’obtenir des occasions de marquer. En autant que le Canadien concrétise ses occasions, ce qui n’a pas été le cas lors de la deuxième période en Caroline.

3- Être discipliné !

Comme mentionné dans la première clé, les Panthers forment une équipe très dangereuse en attaque et c’est davantage le cas en jeu de puissance. La formation floridienne revendique 70 buts avec l’avantage d’un homme depuis le début de la saison, soit le deuxième échelon de la LNH, seulement deux buts derrière leurs voisins, le Lightning de Tampa Bay. Ces 70 buts sur les 245 filets inscrits par les Panthers depuis le début de la saison représentent 28,6% de la production offensive de la formation, nettement le plus grand apport venant de cet aspect du jeu parmi les 31 équipes du circuit Bettman. Également, les hommes de Bob Boughner ont capitalisé sur le jeu de puissance dans onze de leurs douze derniers matchs. Cependant, l’avantage numérique des Panthers n’est pas sans failles. En effet, les Panthers ont concédé treize buts depuis le début de le campagne lorsqu’ils évoluaient avec l’avantage d’un homme, soit le deuxième pire rendement de LNH, tout juste devant les Penguins de Pittsburgh. Le Canadien devra éviter le cachot s’il souhaite l’emporter ce soir, mais un but en désavantage numérique serait le bienvenu.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait renouer avec la victoire !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et Hockey Le Magazine

À lire aussi sur le 7e match:

Ce joueur tente d’influencer l’arbitre, mais disons que son talent d’acteur laisse à désirer !

VIDÉO : La tentative d’influencer l’arbitre la plus ratée de l’histoire du hockey ?

Trop souvent oublié, Félix Lauzon demeure un rouage très important chez les Voltigeurs !

Félix Lauzon: dans l’ombre de Maxim Comtois et Joseph Veleno

Le Tricolore n’aura pas une fin de saison de tout repos afin de se qualifier pour les séries éliminatoires :

Le Canadien a le calendrier le plus difficile

Mots clés: , ,