Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Selon Daniel Carcillo, Paul Byron n’avait pas vraiment le choix


Par Daniel Vanier

Le journaliste Richard Labbé trouvait comme la pluaprt d’entre nous, que Paul Byron n’aurait jamais dû accepter l’invitation à jeter les gants devant Weegar lors du match opposant le Canadien. il a cependant eu l’éclair de génie d’aller demander à un ancien bagarreur de la LNH son opinion sur le sujet.

Un ancien bagarreur qui veut faire changer les choses

L’ancien bagarreur en question est Daniel Carcillo. Il a été impliqué dans de très nombreux combats au cours de sa carrière dans la LNH. il a connu une saison de 324 minutes de pénalité avec les Coyotes de Phonix en 2007-08 et une autre de 207 minutes de pénalité en 2009-10 avec les Flyers de Philadelphie.Il en a eu un total de 1233 au cours de sa carrière de 9 saisons dans la LNH. Une carrière qui a été écourtée apr les commotions cérébrales su bies à cause de son style de jeu. Aujourd’hui, Carcillo milite pour l’abolition des bagarres dans le hockey.Il tente maintenant de faire changer les choses dans le hockey.

Byron n’avait guère le choix

MacKenzie Weegar a dit après le match qu’il était désolé que Byron était blessé. il a avoué l’avoir invité à se battre :

«Ce n’était pas mon intention de le blesser. Je lui ai simplement demandé s’il voulait assumer les conséquences de son coup.Je le respecte et j’espère qu’il va bien. C’est une histoire de hockey. Il n’avait pas à se battre s’il ne voulait pas. Je n’allais pas sauter sur lui.»

Weegar peut dire que Byron avait le choix de refuser, mais selon plusieurs ce n’était pas le cas. C’est ce que confirme Daniel Carcillo.Bien qu’il tente désespérément de faire changer la mentalité des joueurs de hockey, Carcillo a avoué à Richard Labbé de La Presse que, selon lui, Paul Byron s’attendait à ce que MacKkenzie Weegar l’invite à se battre et il n’avait guère le choix d’accepter l’invitation du défenseur des Panthers :

«Je peux vous garantir que Paul Byron n’a pas réussi à faire sa sieste d’avant-match Je peux vous assurer qu’il a passé la journée de mardi à faire de l’anxiété, parce qu’il savait qu’un gars plus gros que lui allait vouloir lui courir après plus tard en soirée. Et c’est sûr qu’il n’allait pas dire non. Des deux bancs, tous les joueurs ont entendu Weegar crier son nom. Il y avait presque 22 000 personnes qui regardaient dans les gradins. Est-ce qu’il allait dire non devant les joueurs des Panthers et montrer des signes de faiblesse ? Est-ce qu’il allait dire non devant des coéquipiers qu’il ne veut pas laisser tomber ? Pour lui, c’était pratiquement impossible de dire non. »

Carcillo touche un bon point en disant que Paul Byron ne voulait probablement pas perdre la face devant ses partisans et ses coéquipiers. Cependant, il en paie chèrement le prix aujourd’hui.Byron est donc un peu victime de ce fameux code de oeil pour oeil, dent pour dent du hockey qui dit qu’il faut accepter les conséquences de ses gestes. Un code qui devrait être revu.

Expliquer aux joueurs les conséquences des coups à la tête

Carcillo dit comprendre Paul Byron, mais aimerait vraiment que la culture du hockey change. Selon lui la solution serait d’expliquer aux joueurs les risques qu’ils courent :

« Je comprends Byron d’avoir accepté parce que c’est la culture qui l’exige, mais d’un autre côté, je sais aussi que les dommages sont énormes. J’ai 34 ans. Je jouerais encore au hockey aujourd’hui si mon style de jeu n’avait pas hypothéqué mon corps de cette façon. La LNH a intérêt à ne rien changer pour ne pas froisser les fans de la première heure, à qui on a vendu de la violence, de la haine et des rivalités. La seule chose qui pourra changer cette culture, c’est si on explique un jour aux joueurs les véritables conséquences des coups à la tête. »

Daniel Carcillo a bien raison. Ces bagarres sont dangereuses. Oui parfois elles sont excitantes pour les partisans, mais vraiment dangereuses pour les joueurs impliqués.

Qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que la LNH devrait interdire les bagarres ?Faites-nous part de votre opinion !
Crédit photo : Le journal de Montréal
Source : Richard Labbé La Presse :

À lire aussi sur le 7e match:

Andrew Shaw en lice pour le Bill Masterton:

Andrew Shaw est le candidat des Canadiens pour le trophée Bill Masterton

L’entraineur du Rocket apprécie les qualités de Karl Alzner :

Joël Bouchard vante Karl Alzner

Domi et Tatar dans le livre d’histoire du CH :

Max Domi et Tomas Tatar : Parmi les meilleures acquisitions de l’histoire du CH !