Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Si vous l’avez raté : un beau moment pour Chris Chelios


Par Daniel Vanier

Chris Chelios a connu une très belle carrière dans la Ligue Nationale de Hockey. L’ancien défenseur a joué 1651 parties avec les Canadiens de Montréal, les Blackhawks de Chicago, les Red Wings de Détroit et les Trashers d’Atlanta.

Il va sans dire que Chelios a vécu toutes sortes d’émotions fortes au cours de sa carrière de joueur. Il a vécu une autre soirée très émotive vendredi soir dernier alors que les Red Wings recevaient la visite des Devils du New Jersey. Cette fois-ci, ce ne fut pas en tant que joueur ou ancien joueur qu’il l’a vécue, mais bien en tant que père de famille.

En effet, vendredi c’était les débuts du défenseur Jake Chelios dans la LNH. Âgé de 28 ans, il jouait son premier match dans l’uniforme des Red Wings. Sa famille s’était déplacée au Little Ceasars Arena de Détroit pour l’occasion de ce baptême de feu. Son papa Chris Chelios était visiblement fier, mais il avoue avoir été aussi nerveux que si c’était lui qui était sur la glace. Vous pouvez voir la vidéo des entrevues de Jake et Chris Chelios ici :


<

Sa soeur Caley qui est reporter pour le Lightning de Tampa Bay était elle aussi très fière et elle s’est fait le plaisir de le faire savoir sur son compte Twitter :

Un bon premier match

La cerise sur le gâteau : Les Red Wings ont remporté ce match par la marque de 4 à 0. Jake Chelios a finalement joué un total de 17 minutes et 11 secondes. Il n’a pas obtenu de point, mais a terminé avec un différentiel de +1 en plus d’administrer deux mises en échec.

C’est donc une soirée qui fut parfaite sur toute la ligne pour la famille Chelios !

Crédit photo : NHL.com et Rick Osentoski USA TODAY Sports

À lire aussi sur le 7e match:

Les nouvelles sont rassurantes dans le cas de Paul Byron :

Bonne nouvelle pour Paul Byron !

Un gardien prometteur se joint au Rocket :

Cayden Primeau va bientôt joindre le Rocket !

Son amélioration continue et c’est donc une excellente nouvelle !

Bonne nouvelle : Adonis Stevenson peut enfin revenir chez lui !

Mots clés: