Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

L’Impact corrigé à Kansas City


Par Karl Hakopian

Disputant ses six premiers duels de la saison sur la route, l’Impact se devait de mieux commencer la saison cette année. En effet, ces derniers ont très mal commencé la saison l’année dernière ce qui leur a coûté une participation aux séries d’après-saison.

Après avoir remporté deux de leurs trois premiers matchs, Montréal rendait visite au Sporting de Kansas City. Ces derniers avaient remporté leur cinq derniers matchs à domicile, alors la tâche s’avérait ardue. De plus, le bleu-blanc-noir devait composer avec l’absence d’Ignacio Piatti et la suspension de Zakaria Diallo.

Un cauchemar

L’Impact devra mettre ce match aux oubliettes. Effectivement, ils ont subi une raclée de 7-1 et ils n’ont jamais été dans le coup.

Montréal subi donc sa pire défaite de son histoire dans la MLS. Ils avaient perdu 5-0 l’année dernière contre DC United.

Le Sporting, pour sa part, inscrit un record de buts avec sept réalisations. Ils deviennent du même coup la sixième équipe dans l’histoire de la MLS à inscrire au moins sept buts dans un match. Finalement, c’est la troisième fois en quatre saisons qu’une équipe inscrit sept buts dans un match. Les autres étaient les Red Bulls de New York en 2016 et le United d’Atlanta en 2017.

Bref, Montréal devra se reprendre samedi prochain alors qu’ils seront à New York pour y affronter le New York City FC. La troupe de Rémi Garde finira son séjour sur la route en rendant visite à Wayne Rooney et sa troupe en Nouvelle-Angleterre.

Le match d’ouverture à domicile aura lieu le 13 avril alors que le Crew de Columbus sera le visiteur au Stade Saputo.

Crédit photo: Impact de Montréal / Twitter

À lire aussi sur le 7e match:

Claude Julien apporte plusieurs changements à sa formation :

Formation du CH-Match Canadiens vs Jets

Une entrevue exclusive avec le directeur général des Patriotes du Cégep de Saint-Laurent:

Le hockey collégial : une option plus qu’intéressante et un produit à découvrir !

Ce n’est pas une première qui doit le réjouir toutefois !

Une première en 10 ans pour James Neal !

Mots clés: , , , , , , , ,