Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Prédictions pour le 2e tour des séries de la LHJMQ: encore plus de sensations fortes à prévoir !


Par Guillaume Arcand

Quelle première ronde on vient de vivre! Ce premier droit des séries a été caractérisé par des surprises, comme les Cataractes qui ont arrachés 2 matchs aux Huskies, les Remparts qui ont poussé la série contre les Mooseheads jusqu’à la limite, l’Océanic qui balaie les Saguenéens alors que tout le monde prévoyait une série serrée. Si on a pu constater plus de parité que prévu lors du premier tour, les partisans de hockey junior devraient être servis en terme de sensation fortes lors de ces quarts de finales

Ouest

Huskies (1) vs Tigres (4)

Les Huskies sont devenu la toute première équipe classé numéro un dans la LHJMQ à perdre un match contre l’équipe #16 depuis 2008, ce qui prouve que dans cet affrontement, il ne faut vraiment pas écarter une possibilité d’une victoire des Tigres, surtout si le gardien Tristan Côté-Cazenave vole sa part de matchs. Toutefois, les Huskies sont menés par l’entraîneur Mario Pouliot et le défenseur Noah Dobson, qui ont également, contre toute-attentes, perdu 2 matchs l’an dernier contre l’équipe classé numéro 15 avant de battre tout le monde et de gagner la Coupe Memorial. C’est vrai, lors de la série Titan-Sags l’an dernier, il n’y avait pas un écart de 86 points comme cette année, mais il reste que cette adversité reste d’être autant utile que ça l’a été pour le Titan l’an dernier, surtout quand 2 acteurs importants ont vécu cette adversité la saison dernière. Peu importe comment ils ont battu les Cataractes, la formation de l’Abitibi reste une équipe qui va jouer 2 matchs à Rouyn-Noranda à fin de semaine prochaine et qui n’a pas besoin de présentation. Disons que lorsqu’on constate que Tyler Hinam joue sur la 4ème ligne lorsque les soldats de l’équipe championne de la Coupe du Président 2016 sont tous en santés, ça en dit long sur la force de frappe de la meute rouge et noir. Les Tigres, menés leur duo d’attaquant Russe talentueux (Mikhail Abramov et Egor Serdyuk), épaulés par le très bon gardien Côté-Cazenave ainsi que plusieurs bons vétérans, risquent d’arracher 2 matchs à Victoriaville dans cet affrontement impliquant 2 équipes solides à domicile. Huskies en 6

Voltigeurs (2) vs Phoenix (3)

Il s’agit de la série qui va attirer le plus d’intérêt chez les amateurs de rivalité. Bien qu’il ne s’agisse pas de la plus grande rivalité sur le plan hockey, sur le plan géographique, c’est tout le contraire. Les 2 équipes sont séparés par 80 petits km, et ne soyez pas surpris si lors de chacun des matchs local des 2 équipes, la présence de partisans prenant pour l’équipe adverse est très grande. Sur la glace, la tension régnant entre les deux équipes risque d’être élevé dû au fait qu’il s’agira d’un féroce duel. Les Voltigeurs risquent fort bien de ne pas assister à la finale de la Coupe du Président en tant que spectateur, mais battre le Phoenix ne sera pas une tâche facile, entre grâce à son attaque diversifié qui a répondu à l’appel dans la série contre l’Armada, leur défensive composé d’aucun joueur étoile mais qui est très efficace ainsi qu’un gardien en Dakota Lund-Cornish qui s’est métamorphosé dans la série précédente contre la formation du Bas-St-Laurent. Considérant la force de frappe que possède la formation centriquoise, je serais très étonné de les voir être éliminé par le plus récent club à faire son entrée dans LHJMQ, mais si Lund-Cornish ainsi que les joueurs devant lui jouent du meilleur hockey qu’ils ne l’ont fait contre Blainville, Drummondville se devra d’être prêt, sans quoi la formation de Steve Hartley pourrait se faire jouer un vilain tour. Voltigeurs en 6

Est

Mooseheads (1) vs Wildcats (7)

Encore une fois, les Wildcats ont déjoué les prédictions en éliminant une équipes aspirante dès le premier tour, comme ils l’ont fait l’an dernier contre l’Océanic. Dans les 2 cas, l’équipe siégeant nouvellement au Centre Avenir avaient les munitions pour remporter la série, mais leur inconstance durant la saison régulière explique, entre autre, le fait que Moncton n’était pas si bien situé au classement et qu’ils ont dû affronter un excellent club dès le premier tour. Avec comme gros canons Jeremy McKenna, Mika Cyr, Jakob Pelletier et le gardien Francis Leclerc, qui était très motivé d’affronter son ancien club, le Drakkar, ne soyez pas surpris si les Wildcats devaient l’emporter et passer au prochain, surtout si Leclerc retrouve sa motivation qu’il avait contre la formation de la Côte-Nord. Chez les Mooseheads, on a frôlé l’élimination dès le premier tour ainsi qu’un autre cauchemar pour l’entraîneur-chef Éric Veilleux, ce qui fait en sorte qu’une défaite contre les homme de John Torchetti est très vraisemblable. Avec le talent et la profondeur qui règne à Halifax à toutes les positons, la formation de la capitale Néo-Écossaise devrait remporter cette série, mais ils devront faire être sur leur garde, car la position des Wildcats dans le classement de l’Est est très trompeuse. Mooseheads en 7

Océanic (3) vs Screaming Eagles (5)

Quand je regarde l’alignement de l’Océanic, la première chose terrifiante que je remarque est le fait qu’il y a le nom d’Alexis Lafrenière dedans. La 2ème chose terrifiante que je peux remarquer est qu’il n’y pas que le nom de la grande vedette de l’Océanic comme gros nom dans l’alignement de Serge Beausoleil. Jimmy Huntington, Dmitry Zavgorodny, Olivier Garneau, Cédric Paré à l’attaque en plus de d’autres nom intéressants à la ligne bleue (Radio Salda, Charles-Edouard D’Astous, Jordan Lepage) et d’un gardien tout simplement solide en Colten Ellis, font de cet équipe un club aspiran. Je n’ai pas encore parlé des autres joueurs formants évoluants dans l’ombre des vedettes de ce club. Si certains pensent que le surplus de talent au sein de cette équipe fait en sorte que plusieurs joueurs se nuisent mutuellement, les Nics sont quand même parvenu à éliminer les Saguenéens en 4 matchs, une très bonne équipe considéré comme étant l’équipe ayant le plus de chance de surprendre la galerie. Dans l’ensemble, les Eagles possèdent un bon club de hockey, eux qui sont entre autre mené par Matchell Balmas et Mathias Lafferière, mais je serais très étonné qu’ils réussissent à surprendre et obtenir leur billet pour les demis-finales, car s’il y a bien un club difficile à surprendre, c’est bien la formation du Bas-St-Laurent. Océanic en 6

Comme vous pouvez le voir, toutes les séries risquent, selon moi, de s’étendre jusqu’au 6ème match, et si une équipe devait prendre 5 matchs ou mois pour se débarrasser de son opposant, il y aura très peu ou pas de match du tout qui se termineront par un écart de 3 buts ou plus. Comme vous pouvez le voir, on va encore être très gâté en terme de séries serrés, et ce, même si on a eu droit à des surprises et des affrontements opposant 2 équipes avec des forces de frappe similaire ici et là lors du premier tour.

Crédit photo: RDS

À lire aussi sur le 7e match:

Quel bras-canon !

Si vous l’avez raté : Le relais de l’année au baseball ?

Une analyse détaillée de cette transaction qui a fait couler beaucoup d’encre !

Qu’est-ce que les Cavaliers ont finalement reçu en retour de Kyrie Irving?

Un défenseur très en demande a choisit sa destination :

Le défenseur Jimmy Schuldt a finalement pris sa décision

Mots clés: , ,