Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Les joueurs qui ne seront pas de retour avec le Canadien de Montréal


Par Daniel Vanier

Bien que le Canadien de Montréal a connu une saison au-delà des attentes, le travail n’est pas terminé. Il y a des lacunes à combler et plusieurs points à améliorer. C’est pourquoi certains joueurs ne seront pas de retour la saison prochaine. En voici quelques-uns.

Ils ne seront pas de retour

Charles Hudon :

Le joueur de centre natif d’Alma n’a participé qu’à 32 matchs cette saison, obtenant 3 buts et 2 passes, mais aussi un vilain différentiel de -9. Pourtant il était en santé et son attitude est irréprochable. Il n’est âgé que de 24 ans.Il a du potentiel, mais il ne semble pas y avoir de place chez le Canadien pour lui. Il aurait mérité une meilleure chance de faire ses preuves, mais il ne l’a pas obtenu. Pour le meilleur de sa carrière, Marc Bergevin devrait l’envoyer sous d’autres cieux et c’est ce qui risque de se produire.

Antti Niemi :

Il avait connu de bons moments la saison dernière et c’est ce qui avait inspiré Marc Bergevin à lui offrir un autre contrat. Malheureusement, Niemi n’a pas été à la hauteur de la tâche cette saison. Jonathan Bernier faisait remarquer dans un article paru dans le Journal de Montréal aujourd’hui que 7 fois sur les 17 matchs il auxquels il a obtenu le départ il a donné 3 buts ou plus. De plus, parmi les 73 gardiens qui ont vu de l’action dans au moins huit matchs, Niemi affiche la troisième moyenne de buts alloués la plus haute avec 3,78. Son taux d’efficacité de ,887 est également l’un des pires. Les deux gardiens qui ont eu une moyenne de buts alloués plus haute que Niemi, Mike McKenna (3,99) et Calvin Pickard (3,83) ont été échangés au cours de la saison. Certains partisans du CH avancent donc qu’il est responsable en grande partie de l’élimination du Canadien cette saison. Pour ma part, c’est un pas que je ne franchirai pas. Niemi n’a pas fait le boulot correctement, mais il n’a participé qu’ à un seul des 18 matchs à compter du 26 février, comme le souligne encore une fois Jonathan Bernier. Il n’est donc pas le seul responsable de l’absence du Canadien en séries éliminatoires. Toutefois, il ne sera pas de retour la saison prochaine.Marc Bergevin va devoir aller chercher un second plus efficace ou encore donner la chance à Charlie Lindgren ou Michael McNiven d’évoluer dans la LNH.

Matthew Peca :

Un joueur de centre rapide et travaillant. Peca a obtenu 3 buts et 7 passes combinés à un horrible différentiel de -14. Le 4e trio n’a pas été très efficace cette saison au point de vue défensif et c’est entre autres pourquoi Peca a perdu son poste. Il risque de se retrouver dans une autre formation ou avec le Rocket de Laval la saison prochaine.

Mike Reilly :

Mike Reilly est un défenseur qui a du talent. Il est très mobile et a un bon flair offensif. il a obtenu 3 buts et 8 passes en 57 matchs. Cependant, bien qu’il a terminé avec un différentiel de 0, il ne prend pas toujours les bonnes décisions dans son territoire. Autre aspect négatif, il ne semble pas facile à diriger. Tout cela fait que Reilly s’est fait dépasser dans la hiérarchie par les nouveaux venus Brett Kulak et Christian Folin. De plus certains jeunes défenseurs comme Noah Juulsen et peut-être même Josh Brook frapperont à la porte du Canadien de Montréal très bientôt. Pour toutes ces raisons, il faut s’attendre à voir Mike Reilly quitter le Canadien.

Dale Weise :


Comme on peut le voir sur la photo, plusieurs partisans du Canadien étaient heureux de son retour. Weise lui l’était encore plus. Malheureusement, les résultats n’ont pas été là. En 9 matchs, Weise n’a obtenu aucun point et a terminé avec un différentiel de -2. Marc Bergevin va tenter de s’en départir, mais le salaire de Weise qui est de 2,35 M$ et qui se termine seulement à la fin de la saison 2019-2020, va lui compliquer la tâche. Si Bergevin ne trouve pas preneur, Weise sera un membre du Rocket l’année prochaine, mais il serait très surprenant qu’il soit des 23 joueurs partants du Canadien en 2019-2020.

Retour incertain :

Nicolas Deslauriers :

Le guerrier de ville LaSalle ! Un joueur au coeur énorme, mais qui a parfois de la difficulté à suivre le rythme rapide de la LNH d’aujourd’hui. Deslauriers avait bien fait l’an passé à sa première saison avec le Candien, obtenant un sommet en carrière pour les buts marqués avec 10. Cette saison ce fut beaucoup plus difficile avec une production de
2 buts et une passe avec un vilain différentiel de -13 en 47 parties. Sa robustesse et son énergie sont très appréciées, mais son retour dans le groupe des 23 joueurs du Canadien la saison prochaine demeure tout de même très incertain.

Jonathan Drouin :


;

En début de saison, Jonathan Drouin était tout feu tout flamme. Après 55 matchs, il affichait déjà un total 46 points (17 buts, 29 passes) et semblait en voie de connaitre la meilleure saison de sa carrière.

Puis, le ciel semble lui être tombé sur la tête.Le numéro 92 n’a obtenu que 6 points au cours des 25 parties suivantes. Pire encore, ces 6 points ont été obtenus lors de deux parties seulement. C’est donc dire que l’attaquant a été blanchi au cours de 23 de ces 25 matchs. Cette énorme léthargie combinée à de mauvaises décisions en défensive a fait que son temps de jeu a chuté de façon considérable.

Jonathan Bernier du Journal de Montréal faisait remarquer qu’en début de saisons, Drouin était le deuxième attaquant de confiance avec un temps d’utilisation de 17 minutes et 39 econdes. Depuis, il occupe le septième rang à 14 minutes et 55 secondes.

Bref, ce n’est pas le bonheur entre Jonathan Drouin et Claude Julien. Le talentueux attaquant pourrait fort bien demander une transaction.

Cependant le Canadien de Montréal doit s’assurer d’obtenir un excellent retour s’il décide de se départir des services de ce joueur talentueux. Sinon il risque de le regretter. Je vous avais déjà fait part de mes craintes à ce sujet dans un article précédent. Si vous l’avez raté, vous pouvez le lire ici :

Jonathan Drouin: Il ne faudrait pas répéter l’erreur commise avec Pierre Turgeon !

Bref, je crois que le Canadien devrait conserver les services du numéro 92. Jonathan Drouin n’est âgé que de 24 ans. Il est donc encore très jeune et possède un talent et un potentiel énorme. Cependant, son retour à Montréal demeure tout de même incertain.

Nate Thompson :



Un joueur très travaillant qui a fait du bon boulot dans l’ensemble au cours des 25 matchs qu’il a joué avec le CH. Thompson a terminé avec un but et 6 passes ainsi qu’une fiche de -4.  Le Canadien pourrait le conserver par mesure de sécurité. Cependant il faut commencer à penser à faire de la place aux jeunes espoirs qui s’en viennent et c’est pour cela que le retour de Nate Thompson est très incertain.

Les entraineurs

Lorsqu’une équipe rate les séries éliminatoires deux années consécutives, il faut regarder du côté des joueurs, mais aussi du côté des entraineurs pour trouver d’où proviennent les lacunes à corriger.

Claude Julien :

Le Canadien a connu une horrible séquence entre le 9 février et le 16 mars, avec un piètre dossier de 6-10-1 (13 points). Pendant ce dur moment, plusieurs joueurs ont éprouvé des difficultés. Cependant, plusieurs experts ont fait remarquer que celui qui a éprouvé le plus de diffcultés était probablement l’entraineur Claude Julien. Il a pris de nombreuses décisions douteuses, notamment lors du périple en Californie où le Candien est revenu avec une seule victoire en 4 matchs. Son message ne semblait plus passer après la pause du match des étoiles et avec un constat d’échec d’une non-participation aux séries éliminatoires depuis 2 ans, le moment est peut-être bien venu de donner les guides du Canadien de Montréal à un entraineur avec des idées plus innovatrices et une mentalité nouvelle. Le Canadien n’aura plus à débourser un sou pour le salaire du prédécesseur de Julien , Michel Therrien. Il pourrait fort bien en profiter pour changer d’entraineur.

Kirk Muller :

Kirk Muller est un homme ultra sympathique. Il est très apprécié des joueurs. Cependant, la tâche de Kirk Muller est de s’occuper de l’attaque massive. Il faut bien avouer que son travail ne s’est guère avéré concluant cette saison.Jonathan Bernier du Journal de Montréal faisait remarquer aujourd’hui que le taux de réussite du CH en avantage numérique est atroce. Il est à 12,9 %. Le Tricolore n’a inscrit que 30 buts en 233 occasions avec un homme de plus. C’est son pire résultat en 41 ans d’histoire (la LNH a commencé à compiler cette statistique en 1977-1978). Depuis 1946-1947 le Canadien a marqué 30 buts ou moins en avantage numérique à seulement 4 reprises.
Un but en avantage numérique équivaut souvent à la différence entre une victoire et une défaite.
Huit fois cette année, l’attaque massive du Canadien a été blanchie dans un revers encaissé par la marge d’un but.Donc, avec un meilleur apport de l’avantage numérique,disons seulement 2 ou 3 buts de plus sur ces 203 occasions il y aurait probablement eu une différence entre une participation aux séries ou une exclusion comme ce fut finalement le cas.

Tout comme Antti Niemi, ce n’est pas la seule faute de Kirk Muller si le CH ne fait pas partie de la grande danse du printemps. Toutefois, il faut s’attendre à ce que la direction nomme quelqu’un d’autre pour occuper son poste la saison prochaine.

Les joueurs qui ont gagné un poste

Pour terminer sur une note plus positive, certains joueurs ont toutefois profité de la chance qui leur fut offerte cette saison pour gagner un poste avec l’équipe. Nous allons les revoir la saison prochaine. Les voici.

Christian Folin:


Le défenseur suédois se tire bien d’affaire depuis que Claude Julien lui a donné sa première chance avec le Canadien. Christian Folin est un défenseur de 6 pieds, 3 pouces et 204 livres. Il vient grossir la brigade défensive du CH et apporte de la robustesse. il est aussi fiable dans son territoire. Voici ce que disait Claude Julien lors de son acquisition :

«Avec (Victor) Mete, (Mike) Reilly et (Brett) Kulak, on a des défenseurs mobiles qui bougent bien la rondelle. On avait besoin d’un autre genre de défenseur. On voulait avoir un défenseur, comme Folin, un peu plus gros et grand. On couvre maintenant tous les angles.»

Bref, Folin ne fait rien de spectaculaire, mais il le fait très bien ! En 18 matchs avec le CH, Folin montre un bilan de 4 passes et un différentiel de +1. Il apporte ce qu’on voulait de lui. Attendez -vous à le revoir avec le CH la saison prochaine.

Brett Kulak:


Brett Kulak est une belle surprise. Il avait été soumis au ballottage par les Flames de Calgary et aucune équipe n’avait réclamé ses services. Peu de temps après, il passait aux Canadiens en retour des arrières Matt Taormina et Rinat Valiev.

Kulak est un défenseur rapide et mobile. Il possède une belle touche offensive comme le prouvent ses 6 buts et 11 passes en 57 matchs cette saison. Le numéro 17 du CH montre aussi un excellent différentiel de +11. Kulak sera de retour avec le Tricolore la saison prochaine. Il continuera de combler à merveille le rôle de 5e ou 6e défenseur de l’équipe.C’est très bien lorsque pense qu’il a été acquis a peu de prix, puisque Taormina et Valiev ne semblaient pas pouvoir évoluer à Montréal de façon régulière.

Jordan Weal :

Celui qui fut affectueusement (et un peu sarcastiquement) surnommé «The Real Deal» Jordan Weal, est lui aussi une belle surprise.

C’est une autre petite transaction à l’apparence anodine faite par Marc Bergevin qui s’avère payante. À la date limite des transactions, le DG du CH a décidé d’envoyer les services de Michael Chaput aux Coyotes de l’Arizona en retour de Jordan Weal.Depuis Weal affiche 3 buts et 5 passes en 11 matchs, combinés avec un différentiel de -1. En date du premier avril dernier,c’est la deuxième meilleure moyenne de points par match (0,62) de tous les joueurs en fin de contrat acquis le 25 février.

C’est quand même quelque chose…et ce sera amplement suffisant pour qu’il soit de retour avec le Tricolore la saison prochaine !

Voici donc le résumé des joueurs qui devraient quitter le Canadien de Montréal cet été et de ceux qui ont gagné un poste. Qu’en pensez-vous ?Êtes-vous en accord avec ces choix ? Faites-nous part de votre opinion !

Crédit photo : Zimbio,NHL.com (5x), RDS.ca,(2x) David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images,Eyes on the Prize (2x),Montreal Gazette,  
Source : Jonathan Bernier, «Le Canadien s’est battu jusqu’au dernier souffle»,Le Journal de Montréal

À lire aussi sur le 7e match:

Le CH a connu un progrès fulgurant cette saison :

Le Canadien de Montréal : à court de miracles cette saison, mais rempli de promesses pour l’avenir

Voilà du rarement vu dans la LNH:

Le nombre de mouvements de joueurs est astronomique dans l’organisation des Sénateurs d’Ottawa !

Voici des défenseurs qui pourraient aider le CH:

Les défenseurs qui pourraient aider le CH

Mots clés: ,