Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH-Match Maple Leafs vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Le Canadien a été officiellement éliminé vendredi soir en raison de la victoire des Blue Jackets de Columbus aux dépens des Rangers de New York, au lendemain d’une défaite du Tricolore à Washington. Les hommes de Claude Julien disputeront leur dernier match de la saison ce soir, alors que les Maple Leafs de Toronto seront en visite au Centre Bell.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Ryan Poehling disputera son premier match dans le circuit Bettman, tandis que Nicolas Deslauriers effectuera un retour dans la formation au détriment de Paul Byron, blessé au poignet, et Nate Thompson. Charles Hudon, Matthew Peca et Dale Weise seront également laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté. Mike Reilly sera encore une fois laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Charlie Lindgren obtiendra son premier départ de la saison et il devrait être secondé par Carey Price.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Mitchell Marner !

Malgré qu’ils comptent sur les services de John Tavares, qui compte 47 buts, et Auston Matthews, aucun de ces deux joueurs n’est le meilleur pointeur de la formation. Il s’agit plutôt de Mitchell Marner. Le quatrième choix au total lors de l’encan amateur de 2015 revendique 26 buts et 67 mentions d’aide pour 93 points, trois sommets personnels, en 81 rencontres depuis le début de la campagne. Également, si on se fie aux statistiques, Marner a tendance à être particulièrement dangereux lors des victoires de son équipe. Les Maple Leafs ont remporté 46 victoires cette saison et Marner a récolté 18 buts et 55 mentions d’aide, ainsi qu’un différentiel astronomique de +49 en pareilles circonstances. Cependant, lors des 28 revers en temps réglementaire, l’Ontarien n’a que six buts et neuf mentions d’aide, ainsi qu’un différentiel catastrophique de -29. Autant dire que les succès des Maple Leafs dépendent souvent des performances de Mitchell Marner. Si le Canadien peut contenir les ardeurs du jeune ailier droit, il améliora nettement ses chances de l’emporter.

2- Avoir les devants après 40 minutes de jeu !

À l’aube de cette dernière journée de la saison régulière, quatre équipes n’ont toujours pas subi la défaite en temps réglementaire en menant après 40 minutes de jeu. Outre les Maple Leafs, les Penguins de Pittsburgh, les Golden Knights de Las Vegas et les Rangers de New York sont les trois autres formations qui ont réussi un pareil tour de force. Parmi ces quatre équipes, les Maple Leafs sont ceux qui ont perdu le moins de points dans une telle situation. Les hommes de Mike Babcock ont eu les devants à 37 reprises cette saison après le deuxième tiers de jeu et ils ne se sont inclinés qu’à une seule reprise en temps supplémentaire. Également, les Maple Leafs représentent la troisième meilleure attaque du circuit Bettman, derrière les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington, pour les buts inscrits au deuxième engagement. Ils sont également en troisième position, derrière les Flames de Calgary et le Lightning de Tampa Bay, dans la même catégorie au troisième tiers. L’attaque des Maple Leafs peut s’avérer très explosive et le Tricolore devra éviter d’accorder autant de surnombres qu’il a permis aux Capitals s’il souhaite avoir les devants après 40 minutes de jeu et finir la saison du bon pied.

3- Limiter les tirs au but des Maple Leafs !

L’une des grandes forces des hommes de Mike Babcock depuis le début de la saison est la quantité très élevée de tirs au but qu’ils décochent vers la cage adverse. Si on ne tient compte que des tirs qui ont atteint la cible, les Maple Leafs se classent au cinquième échelon, deux rangs derrière le Tricolore, avec 2687 lancers, soit 33,2 tirs par match. Cependant, la formation torontoise vient au premier rang du circuit Bettman avec 1223 tirs qui ont raté la cible, soit 15,1 occasions par rencontre. Cette statistique n’inclut pas les tirs bloqués par l’adversaire, qui est difficile à dénicher. De plus, les Maple Leafs se classent au sixième échelon de la LNH pour le pourcentage de réussite sur les tirs cadrés, soit 10,4%. En comparaison, le Tricolore n’est qu’à 8,8%. Bref, le Canadien aura nettement plus de chances de l’emporter s’il limite les tirs au but des Maple Leafs.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait terminer sa saison en beauté !

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et Fox News

À lire aussi sur le 7e match:

Le CH a connu un progrès fulgurant cette saison :

Le Canadien de Montréal : à court de miracles cette saison, mais rempli de promesses pour l’avenir

Voilà du rarement vu dans la LNH:

Le nombre de mouvements de joueurs est astronomique dans l’organisation des Sénateurs d’Ottawa !

Les prédictions pour la 2e ronde des séries de la LHJMQ:

Prédictions pour le 2e tour des séries de la LHJMQ: encore plus de sensations fortes à prévoir !

Mots clés: , ,