Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Il ne faut pas comparer les Blue Jackets aux Canadiens de Montréal !


Par Daniel Vanier

Les Blue Jackets de Columbus sont présentement en avant 3-0 dans la série qui les opposent aux champions du dernier calendrier régulier de la LNH, le Lightning de Tampa Bay.

Il va sans dire que c’est une énorme surprise. Cette surprise remplit de joie le coeur des partisans des Blue Jackets, mais sème la fureur chez d’autres. Évidemment, nous parlons des partisans du Lightning qui sont furieux, mais aussi de certains partisans du Canadien de Montréal, ou encore des journalistes, tels que Michel Bergeron, qui se disent «Ahh si Marc Bergevin avait bougé à la date limite, nous serions dans la même position que les Blue Jackets».

Les Canadiens et les Blue Jackets : 2 équipes bien différentes

Cependant, il ne faut pas aller trop vite en effectuant cette analyse. Oui, possiblement que si Marc Bergevin avait été chercher un joueur d’impact ou deux à la date limite, le Canadien aurait participé aux séries éliminatoires. Ce n’est pas une certitude, mais c’est plausible. Est-ce qu’ils mèneraient eux aussi 3 à 0 contre le Lightning ? Ça, c’est une tout autre histoire. Columbus a connu une saison difficile, participant de justesse aux séries éliminatoires, mais c’est une formation qui possède tout de même beaucoup de talent. Nous ne voulons pas dire pour autant que le Canadien en est complètement démuni de son côté. Pour en avoir le coeur net, regardons les deux formations de plus près et faisons un petit comparatif.

<p< h6=””>

>Comparatif Blue Jackets-Canadiens

Offensive :

Les Blues Jackets ont terminé au 12e rang avec une moyenne de 3,12 buts par match et 256 buts. Le Canadien suivait tout juste derrière au 13e rang avec 2,88 et 246 buts marqués. Seulement 10 de plus diront les observateurs avec raison. Columbus compte cependant 3 marqueurs de plus de 60 points en Artemi Panarin(87), Cam Atkinson (67) et Pierre-Luc Dubois(61). Le Canadien compte un seul joueur qui a franchi la barre des 60 points. Il s’agit de Max Domi (72). Le meilleur buteur des Blue Jackets est Cam Atkinson qui a inscrit 41 buts. Celui du CH est Brendan Gallagher qui en a inscrit 33.

Les deux formations ne sont pas si loin l’une de l’autre au niveau des statistiques, mais il y a tout de même plus de talent brut du côté de Columbus.

Résultat : Un léger avantage du côté de Columbus.

Défensive :

 

Les 6 défenseurs des Blue Jackets sont Seth Jones, Zack Werenski, David Savard, Dean Kukan, Adam Clendening et Scott Harrington. Parfois, le jeune Markus Nutivaara va remplacer Adam Clendening pour ajouter une touche un peu plus offensive. Ryan Murray fait normalement partie de ce top 6 , mais est présentement blessé. Tout comme Adam McQuaid qui a été justement acquis à la date limite.

Les 6 défenseurs réguliers du Canadien sont Shea Weber, Victor Mete, Jeff Petry, Jordie Benn, Brett Kulak et Christian Folin qui a volé le poste de Mike Reilly à la fin de la saison dernière.

Jeff Petry a connu la meilleure saison de sa carrière au niveau offensif avec 13 buts et 33 passes pour 46 points. Shea Weber a aussi été excellent 14 buts et 21 passes pour 33 points en seulement 58 parties. Jordie Benn a aussi connu sa meilleure saison en carrière avec 5 buts et 17 passes pour 22 points.Brett Kulak est une belle découverte avec 6 buts et 11 passes en seulement 57 matchs.Du côté de Columbus L’offensive est menée par les excellents Seth Jones (9 buts et 37 passes pour 46 points) et Zach Werenski (11 buts 33 passes, 44 points). David Savard donne aussi un bon coup de main à ce niveau avec ses 8 buts et 16 passes pour 24 points

De plus, Scott Harrington et Adam Clendening sont aussi plus fiables dans leur territoire que les Jordie Benn, Brett Kulak et Christian Folin.

Résultat : Net avantage pour Columbus

Gardiens :

Carey Price a connu un début de saison difficile, mais par la suite il fut une des raisons pour laquelle Montréal était encore dans la bagarre pour la 8e et dernière place donnant l’entrée aux séries éliminatoires. Price a terminé la saison avec 35 victoires, une moyenne de buts alloués de 2.49, un pourcentage d’efficacité de 0.918 et 4 blanchissages. Son auxiliaire Antti Niemi montre de biens moins bonnes statistiques. Niemi a terminé avec 8 victoires, une ronflante moyenne de buts accordés de 3.78, un pourcentage d’efficacité de 0.887 et aucun blanchissage.

Du côté de Columbus,Sergei Bobrovsky a obtenu 37 victoires, une moyenne de buts accordés de 2.58, un pourcentage d’efficacité de 0,913 et un superbe total de 9 blanchissages. Il fut aussi beaucoup mieux supporté par son auxiliaire. Joonas Korpisalo a terminé avec 10 victoires et une moyenne de buts accordés de 2.95. Il a toutefois obtenu, un pourcentage d’efficacité assez moyen de 0.897 et aucun blanchissage.

Résultat : Comme on doit surtout juger les gardiens numéros un, on doit donner léger avantage du côté de Montréal.

Unités spéciales :

En avantage numérique, les deux équipes ont éprouvé beaucoup de difficultés. Montréal a terminé au 30e rang avec un pourcentage d’efficacité de 13,25 %, alors que Columbus a terminé au 28e avec un pourcentage d’efficacité de 15,38 %.

En désavantage numérique, Montréal figure au 13e rang avec un taux de réussite de 80,91 %. C’est quand même très bien, mais Columbus a fait beaucoup mieux à ce niveau avec un excellent pourcentage d’efficacité de 85% qui les classent au 2e rang de la LNH tout juste derrière le Lightning de Tampa Bay.

Résultat : Principalement dû à leur efficacité en désavantage numérique on doit donner un net avantage au niveau des unités spéciales pour Columbus

Les Canadiens ne sont pas du tout la même formation que sont les Blue Jackets. oui, tout peut arriver en séries éliminatoires, Montréal aurait eux aussi des chances de vaincre le Lightning, mais il ne faut pas croire pour autant que parce que Columbus est sur le point de réaliser un miracle en première ronde que Montréal aurait réussi à en faire tout autant !
Ce sont deux formations qui ont aussi des buts différents. Columbus a jugé qu’elle se devait de viser la Coupe dès cette années, alors que Montréal est présentement en semi-reconstruction.Columbus possède un meilleur noyau de joueurs établis et beaucoup plus de profondeur à toutes les positions que Montréal. Il faisait donc plus de sens d’ajouter un joueur d’impact à cette formation, et ce, même si Columbus a sacrifié énormément d’avenir. Peut-être même un peu trop, avouons-le. Du côté de Montréal, on a préféré demeurer prudent, jugeant que, de toute façon, le Canadien ne possédait pas l’équipe pour tout remporter dès cette année.

Quoiqu’il en soit, les gens de Columbus semblent à la fois heureux et….confiants ! Les responsables des réseaux sociaux de l’aréna où jouent les Blue Jackets, le Nationwide Arena, ont mis un tweet disant que les balais sont interdits ce soir par mesure de sécurité. Était-ce une flèche envers le Lightning, ou une mesure de sécurité bien réelle ? Difficile à dire, mais cela a été vu comme de l’arrogance par bien des observateurs :

Nous verrons bientôt si Columbus va regretter ou pas ce genre de publication. De toute façon, balayage ou pas, et même victoire de la série ou pas, Columbus a déjà créé une énorme surprise !

Le Lightning doit de son côté maintenant lutter pour sa survie. Les joueurs de Tampa Bay tenteront de devenir la cinquième formation de l’histoire du circuit à remporter une série après avoir tiré de l’arrière 3-0. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela ne s’annonce pas une tâche facile.

Crédit photo : Getty images

À lire aussi sur le 7e match:

Les prédictions pour le 3e tour des séries dans la LHJMQ :

Prédiction du carré d’as dans la LHJMQ

Une très belle acquisition pour l’Impact :

L’Impact obtient Omar Browne

Ovechkin détruit Andrei Svechnikov lors d’un combat :

Si vous l’avez raté : Alexander Ovechkin passe le K.O. à Andrei Svechnikov

Mots clés: , , ,