Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Une réaction touchante du fils de Pat Maroon


Par Daniel Vanier

Tout joueur de hockey qui se respecte (à part les gardiens de but évidemment !) a eu comme rêve de marquer le but gagnant dans un 7e match de séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Pat Maroon des Blues de Saint-Louis a eu la chance de vivre ce rêve hier soir lors du 7e match opposant son équipe aux Stars de Dallas.

Une réaction touchante de son fils

Le but de Maroon s’est de plus produit lors de la 2e période de prolongation. Il va sans dire que ce but a semé la joie autant chez ses coéquipiers, que chez les partisans des Blues de Saint-Louis. Cependant un jeune partisan fut particulièrement touché par son but. Il s’agit du fils de Pat Maroon, Anthony. Regardez sa réaction ici :

Revoici le fameux but de Patrick Maroon :

Anthony Maroon a volé le show dans le vestiaire des Blues après le match comme vous pouvez le voir dans la vidéo qui suit :

Une réduction de salaire pour être près de son fils

Patrick Maroon avait accepter un contrat d’un an, avec une importante réduction de salaire pour jouer dans sa ville natale et être ainsi plus près de son fils. Hier soir, il a eu un superbe bonus en ayant la chance d’être le héros du match sous les yeux de son jeune garçon :

Patrick Maroon fut lui aussi émotif lorsqu’il a parlé de la réaction de son fils en entrevue après le match :

Patrick et Anthony Maroon viennent donc de vivre une magnifique histoire. C’est ce qu’on appelle un scénario parfait qui leur a fait vivre de belles émotions ! Ce moment fut aussi touchant pour beaucoup d’amateurs de hockey.

À lire aussi sur le 7e match:

Charlie McAvoy est puni par la LNH:

Charlie McAvoy ratera le début de la série contre les Hurricanes

5 joueurs qui ont causés des surprises au cours des séries éliminatoires de la LNH :

5 grandes surprises des séries éliminatoires 2019

Le dernier fleuron des Nordiques joue encore:

Le dernier joueur actif qui est relié aux Nordiques de Québec parcourt encore les glaces du hockey professionnel !

Mots clés: , ,