Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Mock draft top 15 espoirs de la LNH


Par Guillaume Arcand

Par Guillaume Arcand

Voici un petit mock draft qui concerne le top 15 du prochain repêchage alors que les autres positions seront déterminées dans les prochaines semaines.

  1. 1.NJD: Jack Hughes, C: Les Devils jouissent dune belle ligne de jeune centre en Nico Hischier, Michael McLeod et Pavel Zacha. Cependant, ajouter un autre joueur pouvant pivoter un trio, considérant qu’il est plus facile de placer un centre à l’aile que l’inverse, pour plus de sécurité n’est jamais une mauvaise chose, surtout quand on peut mettre la main sur un joueur de la trempe de Jack Hughes. En effet, l’américain est probablement le plus beau talent depuis Auston Matthews, lui a pulvérisé plusieurs records au niveau des championnats internationaux et de la USHL. Lui et Nico Hischier, en plus de Zacha risquent de former une des meilleures lignes de centre de la LNH dans quelques années.

2. NYR: Kappo Kakko, RW: Depuis un peu plus d’un an, le processus de reconstruction des Rangers est enclenchés. Il est non seulement démarré, mais avec tous les choix acquis, lorsque Kappo Kakko a vu qui allait fort probablement être repêcher par les Rangers, il devait certainement être content de se joindre à une équipe remplie d’avenir. Possédant une bonne vitesse d’exécution et de bonnes mains, Kakko a connu une excellente saison dans la ligue élite finlandaise cette année, alors qu’il jouait avec des hommes. Imaginer l’ailier finlandais former un trio avec Brett Howden ou Lias Andersson a de quoi faire saliver les partisans des Rangers.

3. CHI: Alex Turcotte, C: L’identité des joueurs qui vont entendre leur nom 1er et 2e n’est pas quelque chose de trop compliqué à prédire, mais pour ce qui est du 3e choix, on est en droit de se poser des questions. Les Hawks voudront certainement mettre la main sur un joueur de centre pouvant appuyer Dylan Strome dans les prochaines années. Jonathan Toews est excellent, mais il n’est pas éternel. Turcotte est un joueur excitant par son hallucinant coup de patin et ses très bonnes mains, et le voir ne plus être disponible après la 3e sélection n’aura rien d’étonnant si ça se produit, surtout lorsqu’on constate qu’il a connu une saison assez similaire similaire à Jack Hughes dans la USHL.

4. COL: Vasili Podkolzin, RW: Repêcher des joueurs de centre est intéressant, car on peut les déplacer à l’aile sans problèmes, mais il ne faut pas oublier que les ailiers naturels constituent plus de 50% d’une attaque d’une équipe de hockey. Considérant que la ligne de centre du futur de l’Avalanche, est entre autres composée de Nathan MacKinnon et Tyson Jost, la formation du Colorado sélectionnera, avec ce fameux choix des Sénateurs, Vasili Podkolzin. Podkilzin me rappelle beaucoup Mikko Rantanen et le voir composer un trio avec MacKinnon et Gabriel Langdeskog en ferait rêver plusieurs. L’ailier russe a passé la saison entière à gravir les échelons, et rien ne l’empêche de continuer ainsi.

5. LAK: Dylan Cozens, C/RW: Afin de se remettre sur pieds après une saison difficile, les Kings voudront certainement un joueur correspondant à leur mentalité préconisant les joueurs robustes tout en étant fait sur mesure pour la LNH d’aujourd’hui. Cozens correspond parfaitement à cela, car non seulement il s’agit d’un joueur physique, combattif et très fort en échec-avant, il est aussi un joueur très doué, avec beaucoup de talent et une aisance incroyable avec la rondelle . Alors qu’il vent de connaître une autre excellente saison dans la WHL, Cozens viendra en aide à un avenir des Kings assez peu prometteur qui a compté sur très peu de choix de premier tour lors des derniers repêchages. L’attaquant des Lethbridges risque de contribuer à un changement radical de mentalité à LA.

6. DET: Anttoni Honka, D: Voilà LA plus grosse surprise de ce repêchage simulé. Plusieurs ne seront pas d’accord avec moi, mais Honka est le meilleur défenseur de cette cuvée, devant Bowen Byram et Philipp Broberg entre autres. Étant excellent en sortie de zone ainsi que pour se sortir de situations précaires, Honka est le choix logique pour les Red Wings, qui ont de véritables trous à combler au niveau de la défensive, surtout du côté droit. N’ayant pas connu la progression espérée cette année, le frère de Julius Honka est quand même un choix logique ainsi qu’un joueur sur qui il ne faut pas lever le nez.

7. BUF: Bowen Byram, D: Le futur de l’attaque des Sabres n’a rien d’inquiétant. Toutefois, en défensive, il y a encore quelques failles ici et là. Quand je pense à la ligne bleue des bisons, je pense à Rasmus Dahlin, Rasmus Ristolainen et Brandon Montour. Pour venir compléter ce groupe de jeunes arrières à surveiller, il me semble que Bowen Byram est un excellent choix. Avec son nom dans l’alignement de la formation de l’état de New York dans un futur pas si lointain, la défensive gagne tout de suite beaucoup en crédibilité.

8. EDM: Cole Caufield, RW: Lors du plus récent championnat mondial, Caufield a cumulé un impressionnant total de 18 points, dont 14 buts, en 7 matchs. Pincez-vous, vous ne rêvez pas! Plusieurs mentionne qu’on peut attribuer ses succès lors du dernier WJC U18 au fait qu’il a joué avec le talentueux Jack Hughes. L’ailier droit n’aurait peut-être pas enregistré ces chiffres dignes des statistiques de Janeau Trudel au tournoi Pee-Wee de Québec dans le film Pee-Wee 3D d’Éric Tessier, mais on aurait quand même eu droit à une performance hallucinante de sa part. Caufield est petit, mais rapide, possède de bonnes mains ainsi qu’on bon tir, et c’est en plein ce qu’ont de besoin les Oilers: un ailier rapide pour Connor McDavid. McDavid passe dans le processus de relance des Oilers qui ne vont nulle part depuis plusieurs années. Ll’avenir de la formation Albertaine passe également par des ailiers rapides pour jouer avec la super-vedette après les échanges désastreux de Taylor Hall et Jordan Eberle. Un trio Puljujarvi-McDavid-Caufield risque de terroriser bien des entraîneurs adverses.

9. ANA: Kirby Dash, C: Tient, voilà un 4e joueur de la WHL dans le top 10 de ce mock draft. Le joueur de centre hautement talentueux n’a pas été aussi éclatant et impressionnant que l’an dernier, mais il reste une cible de choix dans le top 10. Les Ducks possèdent une belle profondeur en termes de jeunes joueurs de centre, et on pourra notamment voir deux d’entres-eux (Antoine Morand et BO Groulx) représenter l’équipe hôte, les Mooseheads de Halifax, lors de la Coupe Memorial. La formation de la banlieue de Los Angeles aura tout de même la chance de mettre la main sur un joueur qui rappelle drôlement Ryan Getzlaf par son gabarit et son potentiel, en plus d’être plus rapide que le capitaine des Ducks. Un choix dans le top 10 fera du bien aux Ducks et à leur masse salariale.

10. VAN: Matthew Boldy, LW: Boldy possède d’excellentes qualités de marqueur ainsi qu’un talent indéniable, mais ses qualités de passeurs sont tout aussi impressionnantes. Dans l’organigramme des Canucks, les jeunes attaquants prometteurs sont nombreux, mais s’il y a bien une place à l’offensive où c’est loin d’être parfait, c’est bien à l’aile gauche. La Coupe Stanley ne se gagne pas seulement avec 3 bons attaquants et considérant que le processus de reconstruction à Vancouver a été retardé par des propriétaires réticents à un virage jeunesse, un autre attaquant avec un certain potentiel serait le bienvenu.

11. PHI: Victor Soderstrom, D: Il n’y a pratiquement pas de défaut dans l’organigramme des Flyers lorsqu’on regarde les espoirs, hormis du côté droit en défensive. En effet, lors de la saison 2018-19, on n’a vu qu’un seul arrière droitier aborder le chandail orange, et c’est Radko Gudas. Avec ce manque marqué à tous les niveaux de défenseurs droitiers au sein de l’organisation, la sélection d’un défenseur droitier comme Victor Soderstrom est primordiale pour les Flyers. Loin d’être le défenseur le plus spectaculaire, Soderstrom possède tout de même plusieurs qualités pouvant faire une différence, comme des qualités de passeurs ainsi que de bonne habiletés avec le disque. Le défenseur suédois a joué dans l’ombre de son compatriote suédois Philipp Broberg, durant toute l’année.

12. MIN: Philipp Broberg, D: Broberg est un défenseur avec un coup de patin extrêmement fluide et il s’en sert à toutes les sauces, que ce soit pour relancer l’attaque ou bien pour effectuer un repli défensif. Au Minnesota, Jonas Brodin, Matt Dumba et Jared Spurgeon forment une défensive mobile. Le 4e membre de cette excellente défensive est Ryan Suter, qui s’avère à être le meilleur joueur de cette brigade, mais il ne rajeunit pas. À 34 ans, il va falloir penser à le remplacer, surtout quand on considère que le Wild est dans un léger processus de reconstruction. Avec Broberg qui prendra la place du vétéran défenseur, les chandails verts possèderaient une des meilleures défensives en relance d’attaque et en création d’offensive.

13. FLO: Peyton Krebs, LW: Avec d’excellents jeunes joueurs en place ainsi qu’un coffre d’ espoirs rempli de talents, les Panthers peuvent se permettre d’y aller avec le meilleur joueur disponible. Krebs n’est pas le joueur le plus spectaculaire, mais il amasse les points et génère beaucoup de choses offensivement, comme on a pu le voir cette année dans la WHL et lors du CMJ U18. Il me rappelle un peu Logan Couture, qui n’est pas non plus un attaquant électrisant, mais très efficace.

14. ARZ: Alex Newhook, C: Newhook est un nom qui vous rappelle probablement quelque chose et si c’est le cas, c’est parce qu’il était admissible au repêchage 2017 de la LHJMQ. Il a préféré tourné le dos au circuit Courteau pour joindre les collèges américains. En attendant de se rapporter avec les rangs de Boston College, le joueur de centre a joué dans la BCHL, une ligue junior AAA juste en-dessous de la WHL en termes de calibre. Avec une récolte de 102 points, il a devancé son plus proche poursuivant de 18 points. L’attaquant des Grizzlies de Victoria a aussi prouvé son talent et son efficacité lors du dernier championnat mondial U18. Ce n’est pas un secret pour personne, les Coyotes sont à la recherche de jeunes joueurs de centre, et on a pu le voir lors du dernier repêchage quand ils ont (hâtivement) mis la main sur Barrett Hayton. Repêcher Newhook, après avoir entre autres échangé Dylan Strome, serait tout à fait logique.

15. MTL: Cam York: Évidemment, la sélection du Canadien est toujours le choix dont on parle le plus au Québec. Le Tricolore a souvent décidé d’y aller avec des défenseurs droitiers lors des dernier repêchages, mais hormis Romanov, le CH y est allé très rarement avec des arrières gauchers. J’aime bien Brett Kulak et il semble avoir fait sa niche à Montréal, et à 25 ans, il est loin d’être en fin de carrière. Romanov est un bon espoir et Victor Mete a un bon potentiel, mais après avoir tant travaillé le flanc droit de la défensive, il est temps d’ajouter plus de sécurité sur le côté gauche. Avec ses qualités de défenseur mobile qui bouge bien la rondelle et qui génère beaucoup de choses offensivement, Cam York est une option viable pour une équipe à la recherche d’un défenseur gaucher et mobile.

Voilà ce qui termine mon mock draft pour les 15 premières positions.

Crédit photo: NJ.com, NHL.com, Reddit, Last word on hockey, DobberProspects, The Draft Analyst, The Hockey News, TVA Sports, NHL, BTS hockey, DraftGeek, Last word on hockey, Prospect Pipeline,

À lire aussi sur le 7e match:

Un superbe but de Timo Meir:

Un magnifique but de Timo Meier

Un drame dans le monde de la lutte :

Un lutteur meurt dans le ring

ces joueurs ont tous causés d’énormes surprises dans la LNH:

Les plus grand vols au repêchage de l’histoire de la LNH

Mots clés: , , , ,