Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Nils Hoglander: le meilleur attaquant suédois admissible au prochain repêchage?


Par Guillaume Arcand

La Suède est très reconnu pour son taux de développement de défenseurs. Après, entre autre, Nicklas Lidstrom Erik Karlsson, Victor Hedman, John Klinberg et d’autres excellent défenseurs. D’autres jeunes arrières Suédois semble être de bonnes raison de vanter la capacité du programme de hockey Suédois. On n’a qu’a à penser à Rasmus Dahlin, Erik Brannstrom et Adam Boqvist. Cependant, il ne faut pas sous-estimer le pays scandinave à former les attaquants, dont Nils Hoglander, attaquant admissible au prochain repêchage.

Une très bonne année

Hoglander est un attaquant de 18 ans évoluant pour Rogle BK dans le ligue élite de Suède (SHL). L’ailier gauche passe son année de repêchage dans la SHL en tant que <<late>>.C’est à dire qu’il est repêché plus tard apr al faute de sa date de naissance.

Le Suédois a récolté 14 points en 50 matchs dans la ligue élite Suédoise cette année. Cette production peut sembler moindre, mais elle ne l’est pas du tout.

Il faut savoir, d’abord et avant tout, qu’Hoglander est un jeune de 18 ans évoluant dans une ligue d’homme. Le fait qu’il est capable d’offrir une production acceptable dans un des calibres les plus élevés au monde est déjà un signe très encourageant.

À titre comparatif, Nicklas Backstrom a récolté 26 points en 46 parties dans la SHL lors de son année de repêchage, aussi comme <<late>>. Le but de cette comparaison n’est pas de dire qu’Hoglander est le prochain Backstrom, loin de là, mais que si un joueur récoltant régulièrement un point par match dans la LNH peut se permettre de ne pas tout casser dans la ligue élite Suédoise à 18 ans, n’importe quel espoir peut également connaître quelques difficultés offensives dans les mêmes circonstances.

Absent dans les tournois internationaux
 
On n’a pas vu souvent Hoglander lors des différents championnats mondiaux, et lorsqu’il a représenté la Suède, il n’a pas noirci la feuille de pointage, ne récoltant aucun point en carrière lors des mondiaux juniors. 
 
Cependant, est-ce vraiment un problème? Non. J’aimerais rappeler qu’un certain Elias Petterson avait de la difficulté à transposer ses performances étincelantes en Suède sur la scène international. 
 
Aussi, Morgan Frost a connu un brillant CMJ U20 l’hiver dernier, alors qu’il a récolté 8 points en 5 matchs sous les couleurs du Canada. Avant cet excellent tournoi de la part de l’espoir des Flyers, il n’a jamais eu la chance de représenter son pays. 
 
Il reste une chance à l’ailier Suédois de démontrer son savoir-faire sous les couleurs de la Suède, lui qui est éligible à prendre part au prochain CMJ U20, qui aura lieu à Ostrava. La Suède aura besoin de sa contribution offensive si elle veut espérer remporter cette première médaille d’or depuis 2012. 
 
Un excellent espoir 
 
C’est dur de lever le nez sur le jeu de Hoglander. L’ailier gauche de 18 ans possède une tonne de qualités.
 
L’attaquant de 5’9 possède, tout d’abord, de très bonnes mains. En plus de cette excellente paire de mains, Hoglander possède une exécution incroyable, ce qui lui permet de manier la rondelle peu importe la pression qu’on lui met et l’espace qu’il dispose. 
 
Hormis ses mains magiques, son fameux ”hockey IQ” est aussi très bien développé. En possession de rondelle, quand il voit qu’il perdrait le disque en fonçant vers le filet, le numéro 21 de Rogle BK remet toujours la rondelle à un joueur ouvert et bien placé. 
 
 
 
L’espoir au prochain repêchage est aussi très bon pour gagner ses batailles à un contre un ainsi que pour se sortir de situations délicates sur la glace. Malgré ses 5’9, le Suédois peut apporter une dimension physique à son club. 
 
Réellement négligé?
 
Honnêtement, on peut dire qu’Hoglander est un espoir négligé car on n’entend peu parler de lui. Toutefois, ce qui est le plus important, c’est ce qui est écrit dans les calepins des recruteurs. 
 
Ce que je veux dire par là, c’est que n’importe qui aurait pu dire, par exemple, que Liam Foudy allait être un vol au 3ème tour alors que la plupart des listes de repêchage le classait là le et qu’il était négligé. Il a finalement trouvé preneur au milieu de premier tour lors du dernier encan. 
 
L’actuel porte-couleur de Rogle BK est considéré comme un espoir de 2e ronde selon la croyance populaire. Pourtant, il joue comme un espoir de 1er tour. C’est facile de dire qu’il est négligé, mais avec un tel talent, il serait très étonnant de le voir encore disponible lorsque les 31 premiers choix seront choses du passé. 
 
Si les différentes équipes de la LNH démontre un énorme ”crush” sur un autre joueur qu’Hoglander pendant le premier tour, il risque de partir rapidement dans les sélections suivantes. 
 
Ne ressortant pas du lot auprès des médias en général, Nils Hoglander sort du lot avec ce qu’il démontre sur la patinoire. 
 
Crédit photo: EP Rinkside, DobberProspects
À lire aussi sur le 7e match:

Une équipe de hockey à Dubaï ?

La KHL aura une équipe…À Dubaï !

Bret Kulak s’entend à long terme avec le Canadien :

Brett Kulak signe une prolongation de plusieurs saisons avec le Tricolore

Le défenseur suédois changera d’équipe le 1er juillet prochain :

Erik Karlsson fait ses adieux officiels aux Sharks de San Jose

Mots clés: , ,