Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Finale Bruins vs Blues – La table est mise !


Par Alexis Lavoie-Martel

L’attente fût longue pour l’organisation des Blues de St. Louis et ses partisans. Pour la première fois en 49 ans, les Blues ont atteint la finale de la Coupe Stanley. Drôle de hasard, ils y affronteront l’équipe qui avait su les balayer en quatre matchs lors de leur dernière présence en finale, les Bruins de Boston. On se rappelle d’ailleurs tous du fameux but inscrit par Bobby Orr en prolongation, qui avait permis aux Bruins de soulever la Coupe Stanley.


De derniers à champions de l’Ouest

Une chose est certaine, ce n’aura pas été une saison de tout repos pour les Blues de St. Louis. Après avoir ajouté Ryan O’Reilly (transaction), David Perron (agent libre) et Tyler Bozak (agent libre) à leur attaque l’été passé, énormément de gens s’attendaient à une grosse saison de la part des Blues. La patience a dû être de mise.

Après un lent départ, les Blues ont pris la décision de congédier leur entraîneur-chef, Mike Yeo, le 19 novembre 2018. Ils ont également choisi de promouvoir l’entraîneur-adjoint, Craig Berube, à titre d’entraîneur-chef par intérim. Une décision qui aura énormément rapportée au final.

Le 2 janvier, les Blues se retrouvaient au dernier rang du classement général de la ligue avec un maigre total de 34 points en 37 matchs (15-18-4). Cinq jours plus tard, Berube prend une décision qui chamboulera totalement la saison des Blues : celle d’offrir un premier départ dans la LNH au gardien Jordan Binnington. Lors de ses 20 premiers matchs dans le circuit Bettman, le 87e choix au total lors du repêchage de 2011 a maintenu une fiche tout simplement incroyable de 16-3-1, tout en affichant un taux d’efficacité de ,933 et une moyenne de but accordés de 1,70.

En fin de compte, les Blues auront terminé la saison avec 99 points (fiche de 45-28-9), bon pour le 3e rang de la division Centrale. Aujourd’hui, ils sont en attente de disputer le premier match de la finale de la Coupe Stanley. Un revirement de situation exceptionnel!

Parcours en séries

Bruins de Boston : Si les Bruins se sont assurés d’une place en finale le 16 mai dernier, c’est surtout grâce à la production de leur premier trio. Après avoir connu de lents départs, Brad Marchand, David Pastrnak et Patrice Bergeron sont redevenus les attaquants de puissance que l’on connaît. En 17 parties depuis le début du tournoi printanier, ils ont accumulé 18, 15 et 13 points respectivement. La défensive adverse doit être extrêmement prudente lorsque ce trio se retrouve sur la patinoire. Ils sont très dangereux et peuvent provoquer plusieurs occasions de marquer et ce, de n’importe où en zone offensive.

C’est vrai que le premier trio fait un travail remarquable, mais il ne faut surtout pas oublier l’avantage numérique dévastateur des Bruins depuis le début des séries. En effet, la troupe de Bruce Cassidy a marqué 17 buts sur 50 occasions lors de l’attaque massive, ce qui représente un pourcentage de réussite de 34%. Il s’agit d’un sommet dans la LNH. Les Blues devront s’assurer de rester bien disciplinés s’ils souhaitent soulever le trophée de Lord Stanley, puisque l’attaque à cinq des Bruins pourrait leur faire payer très cher leur indiscipline.

Après avoir eu maille à partir avec les Maple Leafs de Toronto lors du premier tour, les éliminant en sept rencontres, les Bruins se sont ressaisis lors du deuxième tour face aux surprenants Blue Jackets, qui venaient de choquer la planète hockey en balayant le Lightning de Tampa Bay. Alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-1 dans la série, les Bruins ont par la suite gagné les trois matchs suivants pour éliminer la troupe de John Tortorella en 6 matchs. Lors de la finale de l’Est, la formation du Massachusetts s’est débarrassé facilement des Hurricanes de la Caroline en quatre matchs.

Blues de St. Louis : Plusieurs aspects viennent expliquer le parcours de rêve des Blues de St. Louis, qui va se prolonger pour au moins quatre autres matchs. Tout d’abord, le réveil de Vladimir Tarasenko et la production offensive de Jaden Schwartz. Ça aura pris deux rondes de séries à Tarasenko avant de retrouver sa touche. Alors qu’il n’avait inscrit que 5 buts en 13 matchs face aux Jets de Winnipeg et aux Stars de Dallas, le puissant franc-tireur a sorti de sa coquille durant la finale de l’Ouest face aux Sharks, inscrivant 3 buts et 5 passes pour un total de 8 points en 6 matchs.

Pour sa part, Jaden Schwartz compile déjà plus de buts en 19 matchs de séries (12 buts) qu’il n’en avait inscrit en 69 matchs de saison régulière (11 buts). Si les Blues remportent la Coupe Stanley, il sera assurément considéré comme un candidat à l’obtention du trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries. Il a d’ailleurs inscrit deux tours du chapeau au cours de cette séquence, un lors du sixième match de la série face aux Jets et le plus récent contre les Sharks lors du cinquième match à San Jose. Les Bruins devront assurément surveiller ces deux joueurs de très près.

Les Blues représentaient un questionnement avant le début des séries. On se posait tous la question à savoir si leurs succès de la saison régulière allaient se poursuivre en séries ou si leur remontée sensationnelle allait prendre fin. Pour leur part, les hommes de Craig Berube ont plutôt opté pour la première option. Après avoir vaincu les Jets de Winnipeg en 6 matchs, la formation du Missouri a conclu le débat face aux Stars de Dallas en deuxième période de prolongation lors du 7e match de la série, gracieuseté Patrick Maroon (voyez la séquence dans la vidéo ci-dessous). Finalement, les Blues ont défait les Sharks de San Jose en 6 matchs pour accéder à une première finale de la Coupe Stanley en 49 ans.

Un duel de gardiens : Binnington vs Rask

Nous aurons certainement droit à tout un duel de gardiens de but lors de cette finale de la Coupe Stanley 2019.

Chez les Bruins, Tuukka Rask se dresse telle une muraille depuis le début des présentes séries. En 17 matchs, le portier finlandais présente une fiche de 12-5, un taux d’efficacité de ,942 et une moyenne de buts accordés de 1,84. Rask s’est particulièrement démarqué dans la série de troisième tour face aux Hurricanes, n’accordant qu’un mince total de 5 buts lors des quatre rencontres. Il est sans aucun doute dans son élément et il sera grandement considéré comme potentiel récipiendaire du trophée Conn Smythe. Voyez ci-dessous une de ses brillantes performances des séries, lors du sixième match de la série contre les Blues Jackets.

Du côté des Blues, il serait tout simplement illogique de parler de leurs succès sans parler de Jordan Binnington. Il est sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs de cette équipe, pour ne pas dire le meilleur. En 19 matchs de séries, il compte une fiche de 12-7, un taux d’efficacité de ,914 ainsi qu’une moyenne de buts accordés de 2,37. Il a su faire la différence lors de moments importants. Lors des matchs suivant une défaite, Binnington montre jusqu’à présent une fiche de 5-2 ainsi qu’un taux d’efficacité de ,937. Voyez ci-dessous un arrêt spectaculaire réalisé en saison régulière face à l’attaquant David Backes.

Rendez-vous à Boston, lundi soir

C’est demain soir, lundi le 27 mai, que s’amorcera cette finale de la Coupe Stanley tant attendue. Ayant récolté plus de points au classement général durant la saison régulière, les Bruins auront l’avantage de la patinoire. C’est donc au TD Garden de Boston que les deux équipes auront rendez-vous, lundi à 20h. D’ici-là, vous pouvez aller jeter un œil à la bande-annonce diffusée par la LNH un peu plus tôt aujourd’hui en prévision de la finale. Frissons garantis ! Cliquez sur le lien de l’article ci-dessous, écrit par mon collègue Daniel Vanier, pour y accéder.

Si vous l’avez raté : La LNH a fait une vidéo inspirante pour la finale de la Coupe Stanley

Horaire complet de la finale

Lundi, 27 mai, 20h : Blues @ Bruins | TVA Sports, SN, CBC, NBC

Mercredi, 29 mai, 20h : Blues @ Bruins | TVA Sports, SN, CBC, NBCSN

Samedi, 1er juin, 20h : Bruins @ Blues | TVA Sports, SN, CBC, NBCSN

Lundi, 3 juin, 20h : Bruins @ Blues | TVA Sports, SN, CBC, NBC

*Jeudi, 6 juin, 20h : Blues @ Bruins | TVA Sports, SN, CBC, NBC

*Dimanche, 9 juin, 20h : Bruins @ Blues | TVA Sports, SN, CBC, NBC

*Mercredi, 12 juin, 20h : Blues @ Bruins | TVA Sports, SN, CBC, NBC

* Si nécessaire

Crédit photos: NHL.com, ABC7News.com, SharpSide.com

À lire aussi sur le 7e match:

Un jeune joueur suédois à découvrir :

Nils Hoglander: le meilleur attaquant suédois admissible au prochain repêchage?

Un record pour le gardien Maxime Lagacé:

Le gardien Maxime Lagacé est crédité d’un but !

Bret Kulak s’entend à long terme avec le Canadien :

Brett Kulak signe une prolongation de plusieurs saisons avec le Tricolore

Mots clés: , ,